fbpx

Procrastination : 10 Astuces efficaces pour lutter contre

procrastination productivité organisation travailler intelligemment

La première chose à savoir c’est que tout le monde cherche à lutter contre la procrastination d’une façon ou d’une autre. Alors arrête de culpabiliser en pensant qu’il n’y a que toi qui en est victime !

Cependant on peut constater que certaines personnes arrivent mieux à la combattre que d’autres. Alors, il est judicieux de les observer, de leur poser des questions, pour adopter la même stratégie tout en l’adaptant à sa propre situation.

Identifier les causes de la Procrastination ?

En général, il y a toujours une raison qui se cache derrière la procrastination. Savoir pourquoi tu procrastines, te permettra d’élaborer un plan pour t’aider à en sortir.

Je vais te parler des causes les plus fréquentes pour te permettre d’identifier la tienne. Ensuite mets en pratique ton plan d’action pour changer ton environnement.

Tu auras tendance à reporter si :

1. La tâche que tu dois réaliser ne t’enthousiasme pas ou t’ennuie. Elle manque de fun, et même terminée tu ne jouis d’aucune récompense.

2. Tu manques de compétences pour effectuer l’action requise, elle est trop difficile pour toi.

3. Le temps est une ressource qui te manque alors tu choisis délibérément de consacrer le minimum de temps à cette action. Tu as conscience que cette action ne t’apportera que peu de valeur ajoutée une fois accomplie et c’est pour cette raison que tu as fait ce choix.

4. Cette tâche est énorme ! Tu as trop à faire alors tu ne sais même pas par où commencer. Tu penses ne pas être à la hauteur face à son ampleur et c’est très frustrant.

5. Tu as peur d’échouer ou peut-être peur de réussir ! Tu te lances dans une situation inconnue et ton cerveau n’aime pas l’inconnu. Il te murmure des tonnes d’excuses pour rester dans ta zone de confort car c’est le seul moyen pour lui d’économiser de l’énergie.

6. Tu es en proie à la confusion. Ton objectif manque de clarté et/ou de sens. Tu n’as pas vraiment de raison d’agir ce qui ampute totalement ta motivation. Souvent, tu ne sais pas exactement quoi faire alors tu t’éparpilles.

Ce qui compte c’est la qualité du temps passé au travail, et la quantité du temps passé à la maison

Brian Tracy

Moyens pour lutter contre la Procrastination

Préparation

La première chose à faire, (qui est souvent négligée malheureusement) c’est une bonne préparation. Tu dois voir ton projet comme un challenge, qui te demandera des efforts, une sortie de zone de confort, de la constance, de la persévérance…

Là, tu prends conscience qu’une bonne préparation mentale et/ou physique est donc nécessaire ! Lorsque je me lance dans un projet long et/ou difficile j’ai pris l’habitude de commencer en prenant un engagement envers moi-même : Faire chaque jour une action qui me rapproche de mon objectif et être constante et persévérante.

Pour éviter la procrastination, tu devras anticiper au maximum les situations difficiles. Cela te permettra d’une part de prendre le contrôle des opérations et d’autre part d’élaborer un plan pour les surmonter au lieu d’abandonner.

Par exemple, tu peux noter par écrit tous les obstacles que tu pourrais rencontrer et trouver une solution. Tu peux aussi faire un tableau en opposant les « pour » et « contre » pour t’obliger à élargir ta vision et éviter d’être déstabiliser par une situation.

Si ton projet implique une condition physique, tu pourrais préparer ton corps afin qu’il résiste suffisamment aux conditions réelles. Penses aussi à adapter ton alimentation et ton sommeil si cela est nécessaire.

Objectif clair

Clarifier ton objectif et être en mesure de savoir exactement quand ton but a été atteint, est très important.

Ceci te permettra de comprendre précisément :

  • Quelles actions tu vas mettre en place pour y arriver,
  • Quelle stratégie adopter, tout en restant focus sur la ligne d’arrivée,
  • Quelle décision prendre à court terme pour avancer vers l’objectif à long terme
  • Quel sera le prix à payer pour obtenir ce que tu désires vraiment
  • Quel sens tu donnes à tous tes efforts, pour conserver ta motivation (le pourquoi puissant).

A contrario, être dans la confusion, ne pas savoir quoi faire, ni par où commencer t’incitera à reporter au lendemain.

Pour t’aider à être clair dans ton objectif et l’atteindre, tu peux choisir un « accounting partner ». C’est à dire un associé de route qui devra comprendre ton objectif en une seule phrase.

Aussi, tu lui rendras des comptes périodiquement sur ton avancée, tes réussites, tes difficultés … C’est une personne qui peut t’épauler, te booster, et te soutenir durant ton chemin et ce jusqu’à l’atteinte de ton objectif.

Vous devrez planifier des RDV et prendre un peu de temps pour parler des points clés (c’est un moyen pour ressentir une pression qui pousse vers l’avant et ne pas tomber dans la procrastination en cours de route).

Planification

L’un des moyens les plus efficaces pour combattre la procrastination c’est de planifier. Savoir par où commencer et quand le faire, aide vraiment à se lancer et à avancer.

Assommer la procrastination à coup de règles :

  • la règle des 10/90 qui consiste à consacrer 10% de ton temps pour planifier et 90% à exécuter les actions qui vont vraiment te faire avancer.
  • la règle des 20/80 qui consiste à te concentrer totalement sur les tâches les plus importantes, celles qui sont essentielles et apportent beaucoup de valeur à ton projet. Commence chaque journée par les 20% avant de passer à autre chose.

En appliquant uniquement ces 2 règles, tu peux déjà rapidement stopper cette habitude de reporter au lendemain et faire avancer considérablement tes projets.

Tu peux lire aussi l’article : 5 lois de la Productivité pour transformer ta façon de travailler

Discrimination des tâches

Pour te concentrer sur les 20% d’actions importantes, il faut déjà commencer par identifier tes priorités. Il faut savoir distinguer les tâches sur lesquelles tu vas te concentrer, en fonction de leur caractère d’urgence et de leur importance.

Une fois que tu les auras identifié, tu seras plus motivée à les faire car en général, elles ne sont pas très nombreuses et apportent rapidement des résultats significatifs.

Sors du flou artistique grâce à une feuille de route simple qui te permet d’avancer sereinement.

Organisation

Les to-do-lists doivent devenir tes meilleurs amies. Savoir exactement ce que tu as à faire dans la journée te permet de mieux t’organiser et d’avoir une vue d’ensemble plus nette. Tu peux caser ton travail en fonction des événements fixes de la journée et ainsi trouver ton équilibre entre vie privée et vie pro.

As tu déjà entamé un projet, une action, et pour une raison inconnue, tu l’ abandonne à force de le reporter inlassablement ?

Moi oui, alors j’ai trouvé une méthode imparable pour m’aider à terminer systématiquement mon travail. Le time-blocking est un moyen très efficace pour rester concentrée jusqu’à terminer ce que tu es en train de faire.

Tu commences par te demander :

‘Si je ne pouvais faire qu’une seule tâche aujourd’hui, laquelle m’apporterai le plus de bénéfice ?’

Une fois mon choix fait, je bloque le temps nécessaire pour la réalisation, dans ma journée. Si la tâche est trop importante, je la découpe en petit morceau pour programmer à l’avance mes sessions de travail jusqu’à la terminer.

Ce qui m’amène à la méthode suivante pour éviter de procrastiner sur une tâche complexe ou importante.

Miniaturisation

Si tu as tendance à te distraire rapidement et t’éparpiller, tu peux tester la méthode préconisée par Jean-Philippe Lachaux (Chercheur en neurosciences à l’Inserm à Lyon).

Elle aide à rééduquer son attention et développer sa concentration. C’est extrêmement simple à faire : Découpe les tâches de façon à ce qu’elles soient très petites et paraissent facile à exécuter.

Cela te stimulera pour commencer la tâche et te motivera ensuite à continuer d’exécuter d’autres petites actions. De cette façon, tu avanceras sans même t’en rendre compte.

Pression positive

Quand tu sens la procrastination prête à se jeter sur toi, tu peux sortir ton timer comme bouclier ! Estime le temps nécessaire pour réaliser ton action, mets un compte à rebours et lance-toi !

C’est ce que je fais quand je suis pas motivée à faire mon ménage par exemple !

Et bizarrement, le fait de savoir que le temps est compté, tu vas t’y mettre tout de suite et faire en sorte de terminer avant la fin du temps imparti. Tu bénéficies de la pression positive engendrée par le compte à rebours !

Gratification

Je crois qu’il s’agit du moyen le plus « crapuleux » mais incontestablement redoutable pour tordre le cou à la procrastination et la mettre KO !

La bonne vieille méthode de la carotte !

Prépare une bonne récompense que tu vas « surkiffer » et mets-toi au travail. Tu ne pourras pas profiter de ta récompense avant d’avoir terminé le travail prévu.

Alors plus vite tu auras terminé, plus vite tu l’auras !

Ta récompense peut-être une soirée ciné avec tes copines, mais ça peut aussi être un instant de calme total avec un bon livre, ou encore un loisir que tu aimes, un moment cocooning pour prendre soin de toi … soit créative, toutes les folies sont permises !

Choisis quelque chose qui va te motiver à faire ta tâche rapidement pour en profiter plus longtemps !

Lorsque ton choix se porte sur quelque chose qui te procure beaucoup de plaisir, ton cerveau va déjà commencer à libérer de la dopamine au moment de la préparation de ta récompense, ce qui va amorcer un début de plaisir (c’est un peu comme le « teasing »).

Ensuite, une vague de motivation jaillira en toi, puisque ton cerveau voudra vraiment profiter de cette récompense, en recherchant à ressentir la pleine sensation du plaisir.

Placer un temps de travail entre la préparation et la récompense, permet de « hacker » littéralement ton cerveau en le motivant intensément. Par conséquent, tu travailles vite et bien. Oui, je sais … je t’avais prévenu que c’était une méthode de crapule, mais ça fonctionne !

Exécution

Je pense que tu as déjà remarqué combien il est difficile de passer à l’action quand tu n’écoutes pas ton corps, c’est à ce moment là que la procrastination t’enlace pour ne faire qu’un avec toi.

Comme par exemple, à quel point c’est compliqué de se concentrer après un bon repas entre amies au restaurant. La digestion démarre et, tu préfères faire une sieste plutôt que de réfléchir à ta nouvelle stratégie marketing.

La leçon à tirer de ce genre d’expérience, c’est que notre corps nous parle et il faut apprendre à l’écouter. Pour combattre efficacement la procrastination, tu devras désormais apprendre à mieux te connaitre pour déceler les moments où tu es créative et les moments où tu arrives facilement à te concentrer et rester focus sur ce que tu fais.

Les Cycles 

Nathaniel KLEITMAN était un chercheur à l’Université de Chicago qui a découvert dans les années 70 que nous avons des cycles d’environ 90 minutes durant notre sommeil pendant lesquelles nous passons à travers différentes étapes de sommeil. Ce chercheur a, par la suite, observé que notre corps fonctionnait selon les mêmes rythmes de 90 minutes pendant la journée.

Nous passons d’une vigilance élevée à plus faible, c’est ce qu’on appelle le cycle ultradien. Maintenant, il ne te restera plus qu’à programmer tes tâches créatives au moment où l’inspiration vient sans effort et tes tâches exigeant une grande concentration au moment où tu auras une vigilance élevée.

Chacun est différent et doit s’observer pour mieux se connaitre. L’enjeu est de mieux connaitre son cycle pour savoir enclencher les bons leviers au bon moment !

Visualisation

Ce qui peut t’aider à te libérer définitivement de la procrastination pour reprendre le contrôle sur tes actions, c’est d’avoir une vision à long terme.

Le fait d’avoir un objectif de vie totalement en phase avec tes valeurs hautes stimulera ta motivation intrinsèque. Ceci te poussera non seulement à te lancer mais également, à avancer vers cette direction grâce à l’accomplissement d’une multitude de petites actions chaque jour.

Pour nourrir cette motivation quotidiennement et continuer à avancer vers ton objectif, tu peux utiliser la visualisation.

C’est une technique qui consiste à créer mentalement les images, les sons, et les émotions de la situation que tu désires voir se réaliser. C’est comme si tu produisais un film sur ton écran mental dont tu es l’acteur principal.

En mettant en place ce rituel quotidien, de quelques minutes, tu programmes ton cerveau à se diriger vers cet objectif. Ton cerveau ne peut pas différencier les images réelles des images mentales, et certains neurones sont programmés pour reproduire ce que tu vois (comme lorsque tu vois quelqu’un bailler et que tu bailles aussi, ou encore que tu te mets à rire en voyant une personne qui a un fou rire).

Je sais que mes pensées dominantes passeront par plusieurs stades avant de se transformer en réalité physique. C’est pourquoi je consacrerai 30 minutes par jour à penser à l’être que j’ai l’intention de devenir et à m’en faire une image précise.

Napoléon HILL – Réfléchissez et Devenez Riche

Si tu as utilisé l’une ou plusieurs de ces méthodes, dis-moi en commentaire ce que tu en as pensé. Si tu en connais d’autres n’hésite surtout pas à les partager. Je suis sûre que ça peut aider des personnes.Mareyame Halli Mind Helping

4 actions Simples pour Doubler ta productivité

Dans quelques minutes, tu pourrais savoir comment faire pour travailler moins en travaillant mieux !

et consacrer ENFIN plus de temps à ce qui te rend heureuse !

CLIQUE SIMPLEMENT ICI

je me charge du reste !

procrastination