fbpx

Comment Remplir son Réservoir de Volonté

volonté de fer

Qui n’a jamais manqué de force de volonté et dit :  » Je fais juste un petit tour rapide sur Facebook, et je vais courir au parc … » Or, plus d’une heure s’est écoulée et le smartphone fait toujours l’objet de toute son attention. Après avoir fini avec Facebook, il se dit … : « Finalement, il fait froid pour aller courir, et … je n’ai plus vraiment le temps », puis l’idée tombe aux oubliettes !!!

Qui parmi vous a déjà manqué de volonté, en restant sur son canapé à regarder un bon film au lieu de s’atteler à toutes les choses en attente qui sont bien plus importantes ?

Combien de fois vous êtes vous entendu dire « Je n’ai aucune volonté » pour commencer un régime, arrêter de fumer, reprendre le sport ou je ne sais quoi d’autre encore …

Bien qu’on sache que ce qui va être entrepris nous apportera un effet bénéfique : une meilleure condition physique, être en meilleure santé, ou permettre de se sentir mieux dans son corps, parfois cela ne suffit pas pour amorcer le processus et tenir son engagement jusqu’à l’atteinte de  l’objectif !

La force de volonté y est pour quelque chose alors attardons-nous un peu plus dessus. Vous trouverez un peu plus bas dans cette article comment savoir si vous avez une volonté de fer. Vous comprendrez comment celle-ci fonctionne et surtout je vous donne quelques techniques pour la développer.

Comment définir la volonté 

La volonté est un concept qui permet de déterminer ce que l’on peut faire ou ne pas faire, puis d’agir en fonction de cette décision. Par exemple, si vous vous préparer mentalement à surmonter tous les obstacles lors d’un voyage autour du monde en vous persuadant que vous pouvez le faire, il y a de très fortes chances pour que vous réussissiez. A contrario, si vous vous persuadez que vous ne pourrez jamais y arriver, vous n’y arriverez probablement pas.

« Rien n’est possible si vous pensez que c’est impossible. Rien n’est impossible si vous pensez que c’est possible.«  Thomas J. Vilord

C’est également la liberté de choisir grâce au « pouvoir de vouloir » qui mène très souvent jusqu’à la réalisation de nos rêves. Nous pouvons le constater, par exemple, lorsque quelqu’un désire quelque chose profondément et qu’il finit par l’obtenir car il a consacré toute son énergie pour parvenir à ce qu’il veut vraiment.

« Il y a bien des manières de ne pas réussir, mais le plus sûre est de ne pas prendre de risques.«  Benjamin Franklin

La maîtrise de soi, fait également partie intégrante de la volonté. Par exemple, suite à une dispute au téléphone avec l’un de nos proches, alors que nous sommes en pause café au bureau, nous revenons tout sourire auprès de nos collègues de travail pour ne rien laisser transparaître … nous faisons preuve d’une maîtrise de soi incomparable, car nous avons décider de ne pas montrer notre colère.

La procrastination

procrastination volonté de fer

image pixabay

C’est remettre sans arrêt à plus tard ce que l’on doit faire (alors que l’on est souvent occupé à des futilités sans grand intérêt).

Si vous obéissiez plus souvent à votre raison, je suis sûre que vous procrastineriez beaucoup moins et que vous « avaleriez ce crapaud » (comme le dit si bien Brian Tracy) pour continuer votre journée la conscience tranquille.

Ça veut dire quoi ?

Avec cette expression, l’auteur du livre « Eat that Frog ! » met en évidence un principe simple : Il est important de commencer par la tâche la plus importante bien qu’elle nous démoralise ou nous rebute à priori. On se sentira ensuite soulagé, déchargé d’un poids et notre mémoire de travail n’aura plus besoin de sonner l’alarme constamment pour nous rappeler à l’ordre.

Dans le cas contraire, notre cerveau risque de nous envoyer 1001 excuses pour reporter sans cesse à plus tard et procrastiner. Or, si nous « avalons notre crapaud » immédiatement, nous continuons notre journée plus serein, sans être persécuté par cette pensée parasite récurrente qui perturbe notre pleine concentration.

Mind Helping Volonté cerveau

Image Pixabay

Il est vrai que nous ne sommes pas égaux face à la procrastination, certains fonctionneront en procrastinant allègrement pendant que d’autres ne lui laisseront que peu de place. Et c’est pareil pour la force de volonté, certains ont une volonté de fer alors que d’autres ont bien plus de mal à tenir leurs résolutions.

Petits Conseils :

Le premier conseil que je vous donnerai aujourd’hui est : Soyez très honnête avec vous-même !

Lorsque vous devez atteindre un but qu’il soit personnel, professionnel ou spirituel, demandez-vous en premier lieu si vous le voulez profondément. Prenez le temps d’une réflexion sincère avec vous-même car si vous voulez atteindre un objectif pour faire plaisir à quelqu’un d’autre que vous, ou pour donner une bonne image aux autres, sans que vous-même ne le vouliez vraiment, soyez assurés que vous ne l’atteindrez pas …

Et si vous avancez dans la vie sans prendre le temps de déterminer vraiment ce que vous voulez et ce que vous ne voulez pas, si vous cheminez sans objectif précis, vous risquez de vous retrouver là ou vous ne voulez pas être !

Sun Tzu a dit : « Celui qui n’a pas d’objectifs ne risque pas de les atteindre. »

Mon deuxième conseil est : Ne misez pas uniquement sur la motivation !

La motivation est un puissant moteur pour impulser le lancement de départ mais elle ne sera pas suffisante pour tenir dans la durée et pendant l’effort.

Il faut également faire un travail de fond sur soi-même pour renforcer sa force de volonté car c’est elle qui nous rend endurant et déterminé. Faute de quoi vous prenez le risque d’abandonner en chemin à mesure que votre motivation diminuera. Si la volonté ne prend pas le relais, la procrastination s’installera et votre projet finira à l’eau !

En comprenant ce principe, vous pourrez éviter l’une des raisons qui poussent les personnes à l’abandon après avoir entamer le chemin vers leurs objectifs.

Je vous explique plus bas comment procéder pour mettre en place ce travail de fond.

Le Constat

Pour commencer, la première chose à faire est d’établir un constat de son niveau de volonté. Il faut d’abord connaître son point de départ pour ensuite adapter la stratégie qui permettra d’évoluer progressivement comme dans toute discipline.

En fonction des résultats de ce constat, il nous restera plus qu’à mettre en place un plan d’action adapté à notre niveau et le suivre ^^.

a) Le Réservoir de volonté

Volonté de fer

image pixabay

Il faut imaginer que vous avez un réservoir et que chaque fois que vous faîtes un choix ou que vous décidez de vous lancer dans un projet vous puisez dedans donc votre stock de volonté diminue. Les personnes qui ont une grande force de volonté ont un réservoir plein et c’est pour cette raison qu’elles ont plus de facilité à réussir ce qu’elles entreprennent. A contrario, les personnes qui ont un réservoir presque vide, ont beaucoup de mal à mener à bien leur projet. Voici comment vous allez pouvoir déterminer le niveau de volonté dans votre réservoir. Tout d’abord je tiens à vous rappeler une règle d’or, il s’agit du premier conseil que vous avez lu plus haut : SOYEZ HONNÊTE AVEC VOUS-MÊME ! Prenez le temps de la réflexion avant de répondre à chacune des questions ci-dessous et notez votre réponse par écrit.

  • Quels sont les objectifs/projets/buts/résolutions que vous souhaitiez voir se concrétiser dans les derniers mois, voire dans l’année écoulée ?
  • Lesquels avez-vous atteint ou êtes sur le point d’atteindre ?
  • Lesquels avez-vous abandonné en cours ou que vous repoussez sans arrêt à plus tard ?
  • Combien de temps s’écoule, en général, entre le moment de la décision et le « top départ » ?
  • Avez-vous besoin de vous y reprendre à 2 voire plusieurs fois lorsque vous êtes sur le chemin vers l’atteinte d’un objectif (abandon quelques temps puis reprise, ou faire consciemment une pause puis reprise …) ?
  • Face à un obstacle ou une difficulté, avez vous plutôt tendance à le surmonter et redoubler d’efforts pour faire face à la difficulté, ou baisser les bras et vous décourager ?
  • Sortez-vous intentionnellement de votre zone de confort de manière récurrente  ou avez-vous une vie réglée comme du papier à musique ?
  • Etes-vous capable de ne pas succomber à la tentation alors que l’objet de votre désir est juste sous votre nez ?

Il est réellement important de ne pas répondre à la légère, mais d’y consacrer du temps et de bien réfléchir auparavant.

Ayez des réponses très sincères et surtout ne portez aucun jugement sur vous-même. Faîtes uniquement un constat pour véritablement déterminer le niveau de votre force de volonté.

b) Comment déterminer le niveau de sa force de volonté ?

Maintenant que vous avez répondu aux questions ci-dessus de manière sincère et réfléchie, qu’en ressort-il ?

Votre sentiment global tend plus vers une jauge pleine ou plutôt vide ? Sachez qu’il n’y a pas de bonnes ou mauvaises réponses. L’essentiel est d’apprendre à vous connaître et savoir comment vous fonctionnez pour adapter votre manière de faire les choses (et non l’inverse).

Vous êtes maintenant en mesure de dire si vous :

  • Laissez votre « porte des possibilités », pour faire ou ne pas faire les choses, suffisamment ouvertes.
  • Savez distinguer VOTRE « pouvoir de vouloir » lorsqu’il se manifeste en vous.
  • Etes capable d’une maîtrise de soi suffisante.

En faisant votre bilan, vous aurez une vision plus claire sur le niveau de chaque composante de votre volonté. Vous saurez analyser ce qui a été difficile pour vous et qui a mis votre volonté à rude épreuve.

Ainsi vous pourrez chercher une alternative pour contourner cette difficulté ou un moyen pour mieux vous préparer à la dépasser. Votre bilan permettra également de savoir si vous avez tendance à abandonner rapidement ou si vous ne lâchez pas votre objectif de vue avant de franchir votre ligne d’arrivée. Si vous avez besoin d’une pause pour repartir de plus belle ou si votre rythme est plutôt lentement mais sûrement. Vous serez également en mesure d’identifier les facteurs de motivation  qui ont permis de garder une force de volonté au top niveau.

Connaître son Niveau de Volonté

a) Clarifier sa vision sur le futur

En cherchant à connaître le niveau de sa force de volonté, on sait exactement d’ou l’on part, quelles sont ses forces et ses faiblesses et établir son plan d’action pour arriver à ses fins. On saura sur quels points il faudra plus porter son attention et quelle stratégie mettre en place.

Cela permet d’avancer dans la vie sans avoir l’impression d’avoir les yeux bandés et devoir progresser à tâtons.

b) Mieux se connaître

Il est primordial d’apprendre à se connaître, de s’auto-analyser. Et ce, pour savoir ce qui nous convient mieux et quel est notre mode de fonctionnement naturel. Plus une personne se connait et mieux elle gérera les situations rencontrées dans et hors de sa zone de confort.

Mieux se connaître contribue également à avoir une meilleure estime de soi, et une plus grande confiance en soi. Mais surtout …. à mon sens, c’est le plus important ! Cela permet de se créer sa propre image de soi. L’erreur souvent commise est de s’en créer une, en fonction de la perception que les autres se font de nous.

Le Piège du Défi Ambitieux

Après avoir fait ce travail sur vous sérieusement, il faudra faire attention au piège du projet trop ambitieux. S’il ressort du bilan que votre réservoir est plutôt léger, c’est à dire que vous :

  • n’atteignez que rarement vos objectifs,
  • avez du mal à résister à la tentation,
  • ne sortez que très occasionnellement de votre zone de confort,
  • êtes adepte de la procrastination et partisan du moindre effort ^^,
  • avez des pertes récurrentes de votre self-Control,
  • ne ressentez quasiment jamais de motivation pour passer à l’action …. etc …

Ne désespérez pas ! car je vous explique un peu plus bas comment faire pour remplir votre réservoir.

Mais, ne vous lancez pas d’emblée dans une aventure ou l’objectif est ambitieux. Prenez d’abord le temps, de développer votre volonté jusqu’à atteindre un certain niveau. Faute de quoi, vous risquez d’abandonner une énième fois et froisser encore un peu plus votre estime, votre image jusqu’à perdre votre confiance en vous.

Augmenter sa Force de Volonté

Inévitablement il faut sortir de sa zone de confort lorsqu’on se lance un challenge. On change sa routine donc le cerveau perd ses automatismes. C’est le meilleur moment pour ancrer de bonnes habitudes alors n’hésitez plus !

Même si votre cerveau vous assaille de messages négatives en tout genre : peurs, blocages psychologiques, fausses excuses, ignorez-les et passez à l’action !

Prenez bien soin de vous ♥

(26) comments

Add Your Reply