gagner du temps au travail
entrepreneuriat, productivité

5 conseils à suivre pour gagner du temps au travail

gagner du temps

Aimerais-tu connaitre mes 5 conseils pour gagner du temps au travail ? Lorsqu’on parle de productivité, on s’intéresse en premier lieu à gagner du temps pour être plus efficace. Mais je pense qu’il faut d’abord savoir comment on en perd !

Tout le monde est capable de gagner du temps au travail, il suffit simplement d’avoir les bonnes informations, et les appliquer.

C’est pourquoi je vais partager dans cette article, 10 conseils à suivre pour te faire gagner du temps tout en travaillant mieux.

1. Supprimer ce qui est inutile, un bon moyen pour gagner du temps

gagner du temps au travail

La première chose, c’est de faire un tracking de sa journée.

C’est à dire qu’il faut noter sur un carnet, tout ce qu’on fait dans une journée avec le temps que cela prend à chaque fois. Ce qui permettra de prendre conscience des choses faites par habitude, et du temps qu’on consacre à chacune d’elle.

  1. Note absolument tout ce que tu fais durant plusieurs jours, sans tricher ! Indique le temps que tu passes sur chaque activité.
  2. Analyse ensuite tes journées et sélectionne les choses que tu devrais éliminer ou réduire.

En général, le fait d’écrire tout ce qu’on fait, pousse à réduire les distractions et à perdre moins de temps. On n’aime pas s’avouer qu’on n’est pas capable de gérer ses journées.

Ce premier conseil aide à voir précisément comment nos journées se déroulent et à éliminer le superflu.

Tu peux lire également cet article : 12 Conseils pour gagner en productivité

2. Regrouper ses tâches en lot permet de gagner du temps

gagner du temps au travail

La mise en lot, ou plus communément appelé le batching est une méthode de travail qui consiste à regrouper ses actions ou ses tâches par lot.

Lorsque j’ai commencé dans l’entrepreneuriat, je ne connaissais pas encore cette méthode de travail, et je perdais beaucoup de temps à refaire les mêmes choses tous les jours.

Par exemple, quand j’ai décidé de me lancer sur Instagram, je souhaitais publier tous les jours pour être visible et attirer des abonnées. Je devais donc trouver une idée de post, créer mon visuel, rédiger et trouver les hashtags qui vont bien, à chaque nouvelle publication.

Je recommençais donc ce travail tous les jours et ça me prenais environ 30 minutes par jour. Au début, je gérais bien, mais très vite ça devenait de plus en plus lourd au quotidien.

J’ai donc chercher une solution et j’ai découvert le batching. Parfois les hacks les plus redoutables ne sont que du bon sens !

J’ai alors commencer à planifier une demi-journée que je consacrais entièrement à mes publications sur les réseaux sociaux pour les 30 jours à venir (création de visuel, posts, programmation de la publication grâce à des outils en ligne comme Later, Buffer).

Très vite, j’ai réalisé qu’en regroupant mes actions sur 3 heures (un demi journée de travail), je gagnais 12 heures par mois, plus de la sérénité d’esprit et je subissais beaucoup moins de stress.

  • 30 minutes par jour pendant 30 jours = 15 heures par mois
  • Batching : travail réalisé en 3 heures
  • Regrouper en lot me fait donc gagner du temps : 12 heures par mois libéré

3. Gagner du temps en éliminant les interruptions

gagner du temps

Lorsque tu veux réaliser un travail et que tu es interrompue plusieurs minutes par le téléphone, par les enfants, par des notifications, ou n’importe quelles autres distractions, tu entrecoupes tes sessions de travail et tu rallonges ton temps de réalisation.

Des études ont été menées à l’Université d’Irvine en Californie et d’Humboldt en Allemagne, sur les interruptions au travail. Les chercheurs ont découvert que, chaque fois qu’une personne est interrompue pendant plusieurs minutes dans son travail, il lui fallait ensuite 23 minutes pour retrouver le même niveau de concentration. (Source : The Cost of Interrupted Work : More Speed and stress).

Lorsque tu reçois une notification de mail par exemple, et que tu décides d’aller y jeter immédiatement un œil, tu vas progressivement entrer dans un cercle vicieux.

Une fois le doigt dans l’engrenage, tu subis l’effet boule de neige qui te fera perdre bien plus de temps que tu ne le crois au départ.

Tu te dis « je vais répondre au mail rapidement pendant que c’est encore frais dans mon esprit », et pendant la rédaction de ton mail, tu hésites sur l’orthographe d’un mot alors tu vas sur internet pour vérifier, puis tu cherches un site fiable qui pourrait te donner la réponse que tu cherches.

Voilà ! Tu as trouvé, alors tu reviens sur ton mail mais tu as perdu le fil de ta phrase. Tu remontes et relis ce que tu avais écris précédemment, tu corriges les fautes, tu reformules tes phrases, etc…

Finalement, une notification de mail, t’aura interrompu pendant plusieurs minutes auxquelles il faudra ajouté les 23 minutes pour retrouver ta concentration. Maintenant, multiplie ce temps perdu par le nombre d’interruptions pendant ton temps de travail.

Tu comprends mieux pourquoi tu ne finis jamais ta to do list maintenant ?

Le mieux à faire pour gagner du temps au travail, c’est d’éloigner toutes sources de distractions comme le téléphone, la télé et autres distractions et de couper toutes les notifications pendant tes sessions de travail. Reste concentrée sur ce que tu fais jusqu’à le terminer.

4. Améliorer sa concentration est une solution pour gagner du temps

Pourquoi aujourd’hui, il y a de nombreuses personnes qui passent énormément de temps à travailler sans jamais réussir à arriver au bout de leur projet ?

Simplement, parce que leur attention est dispersée au lieu d’aller droit au but.

gagner du temps au travail

La capacité à rester concentrée est indispensable pour être efficace au travail. C’est l’une des qualités qui permet d’accélérer la réalisation des tâches, mais aussi, d’apprendre plus vite ou encore de trouver des solutions.

Lorsqu’on est capable de se concentrer on avance plus vite sur ses tâches et on arrive rapidement à atteindre ses objectifs. On entre dans un cercle vertueux .

Gagner du temps au travail, nous permet d’avoir plus de temps libre pour se reposer, profiter de sa famille et pour ses loisirs. On est plus sereine, on a plus confiance en soi et ceci augmente considérablement la motivation intrinsèque pour réaliser des challenges plus grands.

gagner du temps

5.Arrêter le multitâche fait gagner du temps

Difficile de se débarrasser de la croyance générale, selon laquelle faire plusieurs tâches en même temps ferait gagner du temps.

En réalité, c’est tout le contraire ! Des scientifiques de l’INSERM à Paris ont découvert lors une étude, que les étudiants qui tentaient d’exécuter 2 tâches en même temps faisaient 3 fois plus d’erreurs que ceux qui se concentraient sur 1 tâche à la fois.

Et selon une étude publiée dans The Journal of Experimental Psychology, nous augmentons de 40% le temps de réalisation des tâches en faisant du multitâche. Lorsque l’attention switch d’une tâche à l’autre, le cerveau a besoin de temps pour se concentrer à nouveau.

Pour gagner du temps et de la qualité dans notre travail, il est recommandé de rester concentré sur une seule chose à la fois.

Si tu veux connaître les 3 habitudes que j’utilise pour gagner du temps au quotidien et être efficace, je te laisse cliquer ici pour accéder à l’atelier gratuit en ligne, dans lequel, je te donne des clés pour être plus productive.

Partage dans les commentaires, tes hacks et tips qui te font gagner du temps au quotidien dans ton travail, je serais ravie de les découvrir.

​Read More
travailler sur internet
entrepreneuriat, productivité

Travailler sur Internet : 6 Qualités très Appréciées pour Réussir

travailler sur internet les qualités requises

Pour travailler sur internet, il est bon d’être doté ou de développer certaines qualités très appréciées pour réussir dans le monde du web. Lorsqu’on voit sur les réseaux sociaux, la vie de rêve qu’ont certains entrepreneurs qui ont débuté en créant un simple business en ligne. On s’imagine très facilement à leur place, les pieds en éventail au bord de la piscine, à siroter un bon cocktail !!

1. La Curiosité

travailler sur internet

Apprendre, se former, être ouverte d’esprit, tester de nouveaux outils, de nouvelles stratégies. Le monde du web évolue très vite, il faut savoir s’adapter rapidement si on veut travailler sur internet.

Pour travailler sur internet, il faut savoir nourrir son esprit et être curieuse. C’est une qualité nécessaire pour apprendre à maitriser les différents domaines : Le référencement naturel SEO, les réseaux sociaux, la création de site, le montage des vidéos, le copywriting et la rédaction web, le webmarketing, etc…

Etre curieuse n’est plus un vilain défaut, si tu veux travailler sur internet !

2. La Discipline

travailler sur internet

Une grande partie des mumpreneures travaille à la maison. Or, il est encore plus facile qu’au bureau, de se laisser distraire par un tas de choses et laisser son travail de côté. La procrastination guette sans relâche, la moindre baisse d’énergie ou de motivation, pour sauter sur sa cible !

L’absence de cadre, d’horaires, et de boss à qui on doit rendre des comptes, rend la résistance aux distractions très, très, très …. difficile.

Si tu envisages de travailler sur internet, je te recommande de te fixer des horaires de travail, des objectifs et un cadre propice à la concentration, même si ce n’est pas facile.

La discipline est indispensable, alors crois-en mon expérience : mettre en place le plus rapidement possible, des routines et des habitudes productives t’évitera de te faire avoir.

travailler sur internet et être productive

Trouve ici 4 actions simple pour devenir productive et hyper efficace au travail

3. L’Organisation

travailler sur internet

Préparer ses évènements : lives, webinar, lancements est important, pour avoir un minimum de personnes qui répondent présentes. L’impro peut être sympa parfois mais ça ne peux pas être une habitude, un mode de fonctionnement à long terme.

  • Ton audience a besoin d’être informée suffisamment à l’avance pour assister aux lives et webinar.
  • Tes partenaires ont besoin de temps pour préparer la promo de ton produit via des articles, des posts sur les réseaux sociaux, des vidéos, des podcasts, …
  • Tes clients ont besoin d’une date précise pour la livraison des prestations vendues … et tout ceci s’organise !

Travailler sur internet demande également de l’organisation ! Tu te rendras très rapidement compte que tu as beaucoup de choses à mettre en place, et que les jours, les semaines défilent très vites !!

Si tu veux travailler sur internet et générer des revenus suffisants pense à mettre en place une bonne organisation.

4. La Constance

travailler sur internet

Pour faire sa place sur internet, il est nécessaire d’être régulière et constante. Les moteurs de recherche comme Google prennent en compte la fréquence du contenu que tu publies.

La régularité des publications est l’une des composantes de l’algorithme. Pour espérer, voir tes articles s’afficher dans les premières pages des moteurs de recherche et t’apporter du trafic sur ton site, il est recommandé d’être constante.

Sur les réseaux sociaux c’est pareil, tu dois créer du contenu de façon constante pour adresser un signal fort aux robots, et espérer être visible.

5. La Créativité

travailler sur internet

Avoir une inspiration créative développée est une véritable atout pour travailler sur internet. On a constamment besoin de créer du contenu : article, podcast, vidéo, post, newsletter, formation… et j’en passe !

Sans créativité, on est vite à cours d’idées !

Tu peux lire cet article pour t’aider à planifier 1 mois du contenu, et publier de façon régulière et constante.

La partie visuelle tient également une place importante lorsque tu travailles sur internet, ne serait-ce que pour l’expérience utilisateur sur ton site par exemple.

C’est encore plus vrai sur certains réseaux sociaux comme Instagram, ou des moteurs de recherche comme Pinterest. On soigne son feed, on aime faire rêver les abonnées, et ça paye !

Les abonnées répondent présents et la visibilité du compte augmente. Sans identité visuelle et sans créativité, on se retrouve rapidement noyée dans la masse et on passe totalement inaperçue !

6. La Patience

travailler sur internet il faut être patiente

Internet est une vraie opportunité pour celles qui souhaitent travailler de chez elles. On peut adapter ses horaires de travail à son rythme de vie, et être plus présente pour sa famille.

Nombreuses sont les personnes qui ont réussi à construire un super lifestyle et travailler sur internet. Elles concilient loisirs, voyages, tout en continuant à bien gagner leur vie sur le net.

Cependant, tout ceci ne se construit pas en un claquement de doigts, il faut du temps, beaucoup de patience et d’investissement personnel.

Si tu penses que tu es faites pour travailler sur internet, avec tous les avantages que cela comporte.

Commence ici, par ce Quiz : Quel métier 100% en ligne est fait pour toi ?

N’hésite pas à partager ton résultat en commentaire, en bas !

​Read More
to do list efficace
entrepreneuriat, productivité

TO DO LIST 9 choses pour la Rendre Ultra-Efficace

to do list

« Il n’y a pas de vent favorable pour le bateau qui ne sait pas où il va »

Sénèque

Une to do list sert en premier lieu à lister ce que tu dois faire pour atteindre ton objectif. Car, si tu ne sais pas précisément ce que tu veux accomplir, tu ne seras pas capable d’avancer en direction de ton but. Tu ne pourras pas identifier les opportunités qui peuvent t’aider à y arriver, ni les raccourcis qui pourraient te faire gagner du temps et de l’énergie.

La to do list est un moyen simple mais qui peut s’avérer très efficace pour faire un pas devant l’autre en direction de ton objectif, même lorsque tu es en terrain inconnu. Elle aide à apprécier le chemin parcouru et indique les étapes restantes avant d’atteindre sa destination.

Toutefois, il faut savoir comment bien préparer sa to do list de façon à ce qu’elle joue POUR et non contre toi ! Il y a certaines erreurs qu’il faut absolument éviter pour la rendre efficace. C’est ce que nous allons voir ensemble un peu plus bas dans cet article.

Ce serait tellement plus simple, si le fait de lister les actions qu’on souhaite réaliser nous garantissait à coup sûr leur accomplissement en temps voulu.

La réalité est un peu plus compliquée que ça … en général, on ne s’y prend pas correctement et la to do list devient rapidement trop longue, trop chargée, désorganisée et finit par devenir un fourre-tout démotivant. C’est l’effet inverse de celui recherché qui se produit !

On va commencer par voir Pourquoi faire une To Do List, ensuite on parlera des erreurs qu’il faut absolument éviter de commettre. Et enfin, je te dirais comment rendre ta to do list ultra efficace afin de t’aider à devenir plus productive.

1/ Pourquoi faire une to do list

Pourquoi faire une to do list
  1. Clarifier ses idées et ses objectifs
    Avec un esprit clair, on sait exactement ce que l’on veut, ce qu’il faut faire pour y arriver et quand le faire
  2. Se libérer l’esprit en diminuant la charge mentale
    En vidant son cerveau sur papier, on décharge notre mémoire, et on économise de l’énergie mentale
  3. Structurer un plan d’action pour concrétiser ses pensées
    Combien de fois il m’est arrivé de penser à quelque chose en me disant que c’est une idée géniale mais au final, rien ! Je ne passe pas à l’action car je ne sais pas par où commencer
  4. Prioriser et coordonner ses actions
    Avoir une to do list sous les yeux, aide à trier les tâches pour sélectionner d’abord celles qui sont prioritaires. Elle permet aussi de relier les actions dépendantes les unes des autres pour les traiter dans l’ordre.
  5. Rester concentrée sur l’essentiel jusqu’à le terminer
    Lorsque tu travailles sur quelque chose d’important, qui te demande des efforts, ton cerveau aura tendance à divaguer pour se diriger vers des choses plus faciles et/ou plus plaisantes. La to do list est un bon moyen pour éviter ça : tant que tu n’as pas checker la case c’est qu’il faut continuer à te concentrer dessus jusqu’à le terminer.
  6. Eviter les distractions
    Vouloir se mettre au travail, allumer son ordinateur et … Ne pas savoir quoi faire, ça te parle ? De fil en aiguille, tu finis sur les réseaux à liker et commenter les publications de tes copines. Avec une to do list, tu sais exactement ce que tu dois faire !
  7. Etre moins en proie à la procrastination
    Quand tu dois faire quelque chose qui te parait compliqué, tu es tenté de le reporter au lendemain. Or, si tu découpes tes étapes en petites actions, ton cerveau l’interprète comme quelque chose de facile et te poussera à le faire immédiatement.
  8. Gagner en efficacité
    Une to do list peut vraiment te faire gagner du temps tout en boostant ta productivité grâce à sa facilité d’utilisation.
  9. Centraliser ses idées et les taches à réaliser
    En un coup d’œil, tu peux retrouver toutes tes idées et les actions prévues. C’est quand même bien mieux que de rechercher sur les post-it, carnets, feuilles volantes et autres appareils digitaux.
  10. Evaluer la quantité de travail restante pour arriver à son objectif
    Moi ! j’aime bien savoir combien de temps il me reste pour arriver quand je voyage. Les GPS sont top pour ça, ils estiment pour toi l’heure d’arrivée à ta destination !! Au travail, c’est pareil, j’aime bien savoir ce qu’il me reste à faire pour terminer, alors quand je vois qu’il n’y a plus qu’une case à cocher sur ma to do list pour atteindre mes objectifs, je jubile et ça me motive à terminer!!
  11. Source de motivation et de good vibes
    Parfois, il m’arrive d’avoir la flemme de faire ce qui est noté sur ma to do list. Mais quand je pense à la joie que je ressens quand je « check » la case, ça me met instantanément dans un état émotionnel qui me motive à me lancer ! En général, une fois lancée j’ai du mal à m’arrêter !
  12. Facilite l’organisation et la planification
    Le dimanche quand je dois m’organiser pour la semaine qui arrive, je dégaine ma to do list. Ca me facilite beaucoup la planification de mes journées. Il est bien plus facile de s’organiser quand tu as une liste de chose à faire sous les yeux qu’il faut simplement répartir sur la semaine. Une fois ce travail terminée, je me sens beaucoup plus légère, plus sereine.

2/ Les erreurs fréquentes avec les to do list

erreurs fréquentes avec les To Do

Voici les erreurs qu’il faut que tu évites absolument si tu veux que ta to do list devienne ton alliée !

  1. Feuilles volantes : Ecrire un peu partout ses idées et finalement, ne rien retrouver le moment voulu.
  2. Dresser une tRoP do list : Charger sa to do du jour et ne jamais terminer ce qu’on a à faire : Démoralisation assurée !
  3. Etre trop vague : Si tu n’es pas assez précise dans la description, tu oublies ce que tu voulais dire en écrivant cette phrase et tu perds du temps à vouloir retrouver dans tes souvenirs ce à quoi tu pensais.
  4. Faire le mauvais choix : Noter uniquement des tâches non actionnables ou dépendantes les unes des autres, t’oblige à attendre que l’action précédente soit exécutée pour pouvoir avancer. Tu perds beaucoup de temps et tu prends le risque de laisser de côté ce qui est important.
  5. Absence de tri : Faire les tâches dans l’ordre noté sans les trier et les prioriser est une erreur fatale. Il faut toujours commencer par ce qui est le plus important.
  6. Ne pas parler le même langage que son cerveau : Tu dois avoir 2 To Do Lists : 1 sur laquelle tu notes tout ce que tu dois faire, et 1 to do list du jour n’excédant jamais 3 ou 4 choses à faire. Avoir constamment comme support sa to do complète est une erreur ! En voyant cette longue liste, le cerveau va interpréter qu’il faut tout faire. Il comprend qu’un effort intense devra être fourni. Mais, comme le cerveau préfère la facilité, il voudra fuir l’effort en se dirigeant vers des distractions et t’incitera à la procrastination.
  7. Ne pas estimer le temps des tâches : Ne pas savoir, à l’avance, combien de temps il te faudra pour réaliser une tâche faussera tout ton planning. Par voie de conséquence, c’est toute ton organisation qui s’effondre comme un château de carte !
  8. Pas de deadline : Ne pas déterminer de date butoir c’est prendre le risque de ne jamais terminer ce que tu as commencé.

3/ To Do List efficace : Mode d’emploi

to do list efficace

Voici 9 choses que tu dois absolument faire pour rendre ta to do list ultra efficace. Nous avons vu plus haut pourquoi les to do list sont utiles et quelles erreurs il faut éviter. Maintenant, je te dis ce qu’il faut faire pour qu’elle devienne efficace.

  1. Centraliser à 1 seul endroit
    Choisis le moyen le plus pratique pour toi, et dresse ta to do list complète. Application, carnet, ou outil peu importe !! Fais un choix et centralise tout au même endroit. Vide ton cerveau par écrit et n’oublie pas de faire le ménage de temps en temps : Supprime, délègue, ou reporte si tu ne peux pas exécuter les actions rapidement.
  2. Prendre l’habitude de noter tout de suite
    Chaque fois que tu as une idée ou une action à réaliser, note la ! Tu feras le tri plus tard. Autrefois, avant de commencer à tout noter, il m’arrivait de me souvenir que j’avais eu une bonne idée mais impossible de me souvenir de l’idée en question. Je pense que ce genre de choses t’arrive aussi. La solution c’est de tout noter tout de suite.
  3. Outil de travail quotidien : la base de l’organisation
    Utilise une to do list quotidienne dans laquelle tu choisis les actions les plus importantes du moment. Pose toi ce genre de question : Si je ne pouvais faire qu’une seule chose aujourd’hui, la plus importante, quelle serait l’action ? Une fois ton choix fait, trouve un créneau dans ta journée pour l’exécuter. En fonctionnant de cette façon, tu vas avancer plus rapidement dans tes projets et tu constateras des résultats significatifs.
  4. Planifier ses taches
    Le dimanche, j’ai pour habitude de lister tout ce que je souhaite réaliser dans la semaine à venir. Ensuite, je prends le temps de « caser » chaque action pendant mon temps de travail. C’est un peu comme le jeu Tétris (tu connais certainement) sauf qu’ici il faut imbriquer des taches pendant le temps de travail disponible.
  5. Noter le temps nécessaire pour l’accomplissement de la tâche
    Avant de commencer à travailler, il faut que tu prennes l’habitude d’estimer le temps de la tache à réaliser. Je ne sais pas si tu connais la loi de Parkinson qui dit, en gros : plus tu as de temps pour faire quelque chose et plus le temps de réalisation se dilatera pour occuper tout l’espace temps. Ce qui veut dire, plus tu as de temps pour réaliser une tache et moins tu seras efficace. Au lieu d’aller à l’essentiel et terminer en 1 heure, tu vas t’arrêter sur des détails superflus et tu mettras 2 heures. Si tu as du mal à estimer le temps nécessaire, chronomètre toi quand tu travailles, et essaye de travailler le plus rapidement possible.
  6. Se concentrer sur l’essentiel
    Si tu veux vraiment devenir productive et efficace, il faut savoir choisir tes taches. Inutile d’en avoir 10 ou 15 qui au final ne font pas avancer tes projets. Choisis uniquement 2 ou 3 actions bien ciblées c’est amplement suffisant.
    Même si tu es tentée de mettre dans ta to do list du jour, pleins de toutes petites actions parce que tu kiffes (limite addict) cocher les petites cases, laisse tomber ce n’est pas une stratégie gagnante !
  7. Ajuster sa charge de travail sans surestimer ses capacités
    Il n’y a rien de plus frustrant et démotivant que, de travailler 8 heures par jour et finir ses journées avec ce goût amer : l’impression de ne jamais en faire assez !!!
    Le cerveau à tendance à minimiser le temps nécessaire pour réaliser une tâche. Par conséquent, on surcharge nos journées de travail et on n’arrive jamais à terminer tout ce qui était prévu. Chaque fois que tu commets cette erreur c’est comme si tu t’injectais un poison à effet lent qui s’attaque à l’estime et la confiance en soi.
    Il vaut mieux programmer seulement 1 ou 2 tâches et lorsque tu les as terminer, choisir une nouvelle tache dans ta to do list générale. Tu inverses le processus et tu finis tes journées hyper fière d’en avoir fait plus que prévu !
  8. Trier sa to do list régulièrement (supprimer/déléguer/reporter)
    Il est indispensable de trier sa to do list régulière afin de :
    – Supprimer ce qui n’est plus nécessaire ou qui est devenu obsolète,
    – Déléguer ce qui vous prend beaucoup de temps et vous apporte peu de valeur en retour. Tout comme, il est préférable de déléguer ce qui demande beaucoup de compétences que vous n’avez pas encore et qui joue un rôle majeur dans votre business.
    – Reporter les actions qui ne demandent pas une intervention immédiate de votre part ou bien qui requiert la réalisation d’une autre action avant.
  9. Done list en fin de semaine + gratification différée
    Le cerveau aime recevoir des récompenses. Il libère un neurotransmetteur appelé la dopamine qui nous fait ressentir une sensation de plaisir, et ceci permet d’entretenir la motivation pour avancer. Prendre l’habitude de se récompenser une fois le travail ou la semaine terminés activera des processus mentaux bénéfiques. Parfois, la reconnaissance du travail accompli grâce à une Done List (liste du travail déjà fait) suffit à activer ce mécanisme et permet d’apprécier le chemin parcouru.

4/ Outils pour créer une to do list à portée de doigt

les outils pour faire des to do list

Maintenant il ne te reste plus qu’à choisir ton support (papier ou digital ?) et te familiariser avec. Tu connais désormais tous les secrets de la to do list pour en faire une véritable alliée.

to do list et productivité

4 ACTIONS SIMPLES POUR DOUBLER TA PRODUCTIVITE

​Read More
planifier 1 mois de contenu de blog
entrepreneuriat, productivité

Planifier 1 mois De Contenu Intéressant sur son site

Double ta productivité en seulement 4 étapes

Dans 2 minutes, tu pourrais connaitre les 4 étapes clés pour travailler plus intelligemement !!

Planifier ton contenu, est le moyen le plus efficace pour publier de façon constante et régulière. Cette stratégie permet d’augmenter le nombre de visiteurs sur ton site en alimentant ton blog, tout en gardant l’esprit serein pour rester concentrer sur les projets du moment.

Tu gagnes du temps, que tu peux redistribuer sur des actions importantes, pendant que ton audience grossit car tu inspires confiance en imposant ton expertise.

1. Trouver des idées de contenu

Cette première étape est l’une des plus dures. C’est un peu la vitrine de ton business et c’est ce qui va donner envie ou non aux visiteurs d’entrer dans ton monde.

Il faut faire preuve de créativité et savoir sans cesse renouveler ton stock d’idées. Cela permet de garder l’attention de ton audience et lui donnera envie de s’abonner à ta newsletter. Garde bien à l’esprit ton objectif, qui est de faire revenir tes visiteurs régulièrement sur ton site !

Voici quelques astuces qui t’aideront à trouver des idées de contenu.

  • Tu peux utiliser la barre de recherche Pinterest pour noter quelques idées puis les adapter à ta personnalité et ton audience.
  • Analyser les statistiques de ton blog et de tes réseaux sociaux t’aidera à savoir quel genre de contenus est très consommé, et tu pourras ensuite mieux satisfaire la demande de tes lecteurs et auditeurs !
  • Personnellement, j’aime m’inspirer des blogs américains. Je trouve qu’ils sont variés et stimulent la créativité.
  • Demander à sa communauté quel sujet il aimerait aborder. Quels sont leurs difficultés, leurs douleurs pour apporter des réponses ou des pistes à explorer. Les problématiques qui reviennent souvent attirent forcément des lecteurs.

2. Organiser le contenu sur Trello

J’ai créer des listes pour tous les contenus que je publie : vidéos, articles, post RS (et prochainement Newsletter)

Et pour chacun j’ai une check-list qui reprend ce que j’ai à faire jusqu’à la mise en ligne du contenu.

Ça ressemble à ça :

J’avoue qu’au départ ça m’a pris un peu de temps pour créer la première check-list de chaque contenu (sans rien oublier). Néanmoins, l’avantage majeure c’est qu’une fois faite, je n’ai plus à la refaire !

Check list Contenu de blog

Je clique simplement sur « dupliquer » et le tour est joué.

Personnellement, ça m’aide à avancer sereinement, à savoir exactement où j’en suis sur chaque contenu et à garder une vision claire de ce qu’il me reste encore à faire.

Lis l’article jusqu’au bout, je t’offre un petit cadeau à la fin, pour t’aider à programmer ton contenu sur un mois.

3. Créer le contenu

Une fois que j’ai les idées et le plan, il faut maintenant créer le contenu. J’ai deux armes redoutables pour travailler beaucoup plus vite et être plus efficace en restant concentrée sur mon travail.

  • Le Time Blocking
  • Le Batching

Si tu n’as jamais entendu ces termes, tu dois te demander de quoi je parle et peut-être même que tu images des instruments (de torture😂 ) un peu bizarre qui m’obligeraient à travailler 😅. Je t’explique ce que c’est rapidement.

Le Time Blocking

Utiliser le time blocking pour créer du contenu

Le time blocking consiste simplement à découper son temps de travail en session minutée.

Je sais que je ne pourrais jamais être concentrée Non-Stop pendant toute une matinée. Mon cerveau n’est pas capable, alors pour tirer profit de mes 4 heures de travail j’adapte ma façon de travailler.

Utiliser le time blocking me permettra de travailler mieux et fournir du travail de qualité au lieu de me disperser et perdre mon temps.

Par exemple pour la rédaction de mes articles, scripts et autre, j’utilise la méthode pomodoro qui consiste à travailler intensément pendant 25 minutes puis faire une pause de 5 minutes. Je répète ce cycle 4 fois avant de prendre une pause beaucoup plus longue pour déconnecter et me reposer.

Alors que pour l’enregistrement, le montage, ou la création de visuel, mes sessions de travail sont plus longues (environ 50 minutes de travail / 10 minutes de pause) car la concentration est moins intense et l’activité plus variée alors 25 minutes c’est un peu court.

Toi aussi, si tu utilises cette méthode, tu pourras adapter le temps de travail en fonction de ta capacité de concentration et de ton aisance à réaliser l’action (plus tu maîtrises la tâche moins tu as besoin de concentration et de temps).

Le Batching

Utiliser le batching pour créer du contenu

What ?? C’est simplement le fait de regrouper les mêmes tâches pour les réaliser à la suite. L’avantage du batching c’est que la concentration reste focus sur le même groupe d’action et cela fait gagner beaucoup de temps et évite de partir dans tous les sens.

Par exemple, j’utilise le batching pour rédiger plusieurs contenus (articles, scripts, post, …) lorsque je suis en mode « rédaction ».

Quand je programme une session créative, je crée plusieurs visuels et support de travail sur canva. Quand je sors le matériel audio j’enchaîne les enregistrements pour ne pas perdre de temps à le sortir à chaque fois pour un seul enregistrement … Bon, je pense que tu as compris le principe du batching !

Depuis que j’utilise cette méthode je trouve que j’ai gagné beaucoup de temps et j’ai l’esprit plus serein car je prends de l’avance sur mon travail.

Fini les coups de speed parce qu’on se rend compte qu’il ne reste plus que 3 jours pour publier son article alors que la rédaction n’est pas encore entamée (oui ça sent le vécu😁).

Regrouper ses tâches n’est pas toujours facile à réaliser mais ça aide vraiment à atteindre ses objectifs et à retrouver la confiance en soi !

Cela t’évite de ressentir cette culpabilité ravageuse lorsque tu es obligé de revoir tes objectifs à la baisse. Où encore, cette frustration sournoise quand tu entres dans le blog de cette fille qui publie 2 articles par semaine depuis plus d’1 an. Et toi ben … !??!! Tu t’en veux d’être mal organisée et de perdre le fruit de tes efforts sur le référencement naturel parce que tu fais les choses à la dernière minute … 😥

Cet article peut également t’aider à travailler efficacement : Maman et productive, même en travaillant de chez soi

4. Booster la visibilité du contenu

Créer du contenu régulièrement c’est super ! Encore faut-il qu’il soit visible … sinon tout ce travail ne servira à rien !!! La dernière étape du processus est donc de rendre le contenu visible afin qu’il soit lu, entendu, vu et partagé sur les différentes plateformes.

Le dernier travail consistera donc à gagner en visibilité et à faire la promotion du contenu en y passant le moins de temps possible.

Optimiser le SEO

Une fois que ton contenu est rédigé, il te restera encore à optimiser le référencement. Cela veut dire que ton contenu doit répondre à un certain nombre de critères pour que Google lui face une place dans les premières pages du moteur de recherche.

Je ne vais pas rentrer dans les détails du SEO car ce n’est pas le sujet, toutefois tu peux t’aider de plugin comme : Rank Math, YOAST, ou encore Framework SEO qui ont une version gratuite suffisante pour optimiser ton contenu.

Google et Pinterest sont des moteurs de recherche très utilisés donc il est important d’intégrer des mots-clés, des images, et d’adopter une stratégie SEO afin de donner de la visibilité à ton contenu.

Si tu n’y connais absolument rien en référencement organique, tu as 2 possibilités :

Déléguer cette tâche à un/une expert(e)

Te former sur le sujet : tu trouveras certainement des formations complètes qui t’aideront mieux comprendre et utiliser le SEO.

Pour Pinterest : Je te recommande Déborah qui est une experte et offre une formation en ligne de qualité. Elle propose également ses services d’accompagnement pour t’aider à gagner en visibilité sur pinterest (ce qui va automatiquement attirer les bonnes personnes sur ton blog).

Programmer des promotions

Pour booster ta visibilité tu peux également utiliser la publicité payante sur les réseaux sociaux. Elle est très abordable, et te permet d’attirer des personnes ciblées sur ton site.

L’avantage de cette technique est d’automatiser tout le processus. Tu pourrais alors vendre tes produits (ou services) et/ou grossir ta liste email via ton contenu (article, podcast, vidéo …), sans avoir à prospecter.

Je n’utilise pas à ce jour la publicité sur facebook ou instagram, mais je sais que ceux qui maîtrisent ces outils, obtiennent un retour sur investissement très intéressant.

Automatiser les publications

Les outils de publication automatique te permettront encore de gagner du temps et de la charge mentale.

Une fois les publications de ton contenu programmées, tout se fait automatiquement. Tu peux avoir l’esprit tranquille et te concentrer sur autre chose !

Voici quelques outils que tu peux utiliser pour programmer tes publications sur les réseaux sociaux (il y a une version gratuite) :

Et j’ajoute quelques outils, qui t’aideront à créer et modifier facilement tes visuels et images :

N’hésite pas à parler de tes articles sur les réseaux sociaux au moment où ils sont publiés sur ton blog afin d’attirer plus des visiteurs. Pense également à envoyer un mail pour informer ta communauté de la publication d’un nouvel article (tu peux paramétrer cette fonction sur wordpress, afin qu’elle soit automatique à chaque publication)

Découvre mon compte Instagram et mon compte Facebook, abonne toi pour rester en contact et profiter des conseils que je partage régulièrement !

Si tu mets en pratique cette méthode, tu vas enfin réussir :

  • à créer du contenu régulièrement
  • à rester constante
  • à alimenter ton blog d’articles intéressants
  • à augmenter les visites sur ton site
  • à grossir ton audience
  • à vendre tes produits
  • à vendre les produits en affiliation
  • à devenir une référence dans ton domaine

Pour t’aider, je t’offre un Calendrier éditorial qui te permet d’avoir une vue d’ensemble sur 30 jours !

Tu pourras noter (sans imprimer) les articles que tu vas publier à la date prévue.

Prends bien soin de toi !

Calendrier contenu

Une dernière chose avant de te laisser, si tu veux profiter d’un temps productif pour créer ton contenu et être efficace, voici un ebook dans lequel je te donne les 4 Clés pour réussir à devenir productive et efficace rapidement :

​Read More
gagner en productivité, travailler en été, efficace même en vacances
entrepreneuriat, productivité

12 Conseils pour Gagner en Productivité et être performant

L’efficacité au travail est un objectif visé par tous. Aujourd’hui je laisse la parole à Mélissa de Freelance Express, qui va nous donner 12 conseils pour gagner en productivité et travailler efficacement même en période d’été.

Pour la petite histoire, j’ai participé au concours lancé fin juin sur les comptes Instagram par @freelanceexpress et @inspiraction et j’ai gagné une de leurs prestations ! J’ai choisi la rédaction d’un article de blog, qui a été rédigé et livré très rapidement (moins de 48 heures).

Alors je vous conseille de jeter un œil sur les services que ces 2 freelances proposent, si vous cherchez à déléguer quelques tâches pour alléger votre charge de travail.

Sans plus attendre, je vous laisse découvrir les 12 conseils prodigués par cette freelance, pour gagner en productivité et être efficace pendant la période estivale.

Mais avant, viens découvrir mon compte Instagram en cliquant simplement ICI

gagner en productivité au travail
gagner en productivité
gagner en productivité
gagner en productivité

Durant l’été, les entreprises et les micro-entreprises, les salariés ou freelances indépendants, connaissent un ralentissement de leur activité. Entre autre, cela mettra aussi une petite pression à la fin de l’été quand les activités devront reprendre après une période d’inactivité.

Travailler de chez soi n’est pas toujours facile. Surtout en période estivale, on peut rapidement se laisser distraire, se laisser dépasser par les événements ou même manquer de motivation. 

Comment allier vie personnelle et vie professionnelle tout en optimisant au mieux son temps de travail pour gagner en productivité ?

C’est une question qui pourrait mener à un long débat car chaque personne est différente. J’ai donc décidé de partager avec vous mes astuces et mes conseils pour que vous soyez, vous aussi, plus productifs quelque soit votre travail ou mode de vie. Découvrez comment profiter de la saison estivale pour booster votre productivité, même pendant vos vacances :

1. Les outils de prise de note / la to do list :

La to-do list est une petite liste que je remplis chaque matin en fonction de ce que j’ai à faire dans la journée, pas besoin de mettre cinquante tâches et ne pas s’y tenir, mettez les plus importantes et tenez-vous à cette liste. La prise de note est essentielle en business : pour se rappeler de tout ce qu’on doit faire, récolter des informations, ne pas perdre d’idées.

Le vrai secret d’une prise de note qui cartonne ? La centraliser en un seul endroit, c’est-à-dire tout noter à un seul emplacement, en organisant ses notes par thématiques ou listes.

AVANTAGES :

  • c’est d’éviter de vous éparpiller,
  • d’en mettre de partout,
  • de retrouver n’importe quelle information,
  • de classer vos notes
  • et d’établir une liste de tâches en un temps record.

Il existe quelques outils de prise de notes incroyables et la bonne nouvelle c’est qu’ils sont gratuits, ou disposent d’une version gratuite :

  • Evernote 
  • Google Keep
  • Bear ( iOS seulement )
  • One Note
  • Todoist : l’application ultime des to-do lists avec pleins de modèles gratuits.

Et en format papier vous avez évidemment les carnets, planners, agendas, etc…

2. Prioriser ses tâches : 

Sur la to-do list, vous pouviez classer vos tâches en commençant par les plus importantes (ou plus pénibles à vos yeux) pour les exécuter en premier sachant que plus on avance dans la journée, moins on a envie, si vous faites les tâches les plus plaisantes au début et les moins agréables à la fin, vous allez vous décourager.

3. Pas de multitâches : 

C’est important de mettre l’accent dessus, on dit souvent que l’humain est multitâches mais il n’en est rien, plus vous faites de choses à la fois, moins vous êtes efficace.

Faites les choses dans l’ordre, vous verrez vous les ferez mieux !

4. Se récompenser : 

Soyez fièr(e)s de vous quand vous avez terminé votre to-do list ou même une tâche désagréable, dites-vous que vous vous octroyez quinze minutes de télévision, un épisode de série, un peu de temps sur les réseaux, un bon bain relaxant, ce qui vous fait plaisir !

C’est important de se récompenser pour permettre au cerveau de sécréter l’hormone du plaisir, vous verrez vous repartirez d’autant plus motivés.

Ne pas en abuser évidemment !

5. Le calendrier (éditorial ou non) : 

Peu importe votre travail, avoir un calendrier est toujours une bonne idée, que ce soit pour noter vos rendez-vous, vos listes de plats ou courses ou même pour le travail.

Moi j’utilise Trello et je note absolument tout : mes listes d’articles ou photos quand ça me vient ( sinon on oublie, je vous l’assure ), je prépare les dates de mes articles pour être en avance et je gagne vraiment en productivité.

C’est un indispensable et je vous le conseille vraiment !

gagner en productivité
gagner en productivité en 4 actions

6. Le téléphone : 

Comment gagner en productivité en étéBooster sa productivitééliminer les distractionsmaman et productive

Quand vous travaillez sur une tâche en dehors de votre téléphone, mettez-le en mode avion, rien de pire que les notifications ( sms, appels, instagram…) quand vous êtes occupés, c’est humain on a tous tendance à regarder et si une notification nous attire, on ouvre l’application ou les messages et vous pouvez être sur(e)s que vous allez y rester un bon moment et perdre votre avance et ne pas gagner en productivité !

7. Prendre de l’avance : 

Si possible, arrangez-vous pour toujours prendre de l’avance sur vos tâches (en particulier professionnelles), si vous travaillez de chez vous comme moi, c’est essentiel !

On ne sait jamais ce qui peut arriver, avoir des articles d’avance permet de ne pas s’y prendre au dernier moment et de bâcler les choses, en plus vous serez plus sereins !

8. Ne pas négliger le sommeil :

Vous le savez, le sommeil est essentiel pour nous et si on ne dort pas assez c’est mathématique vous ne pourrez pas être plus productif, alors reposez-vous, dormez minimum 7h par nuit, c’est tout simple comme conseil mais tellement important !

Cet Article pourrait t’intéresser : 5 Lois de la Productivité, pour transformer ta façon de travailler

9. Les templates :

Si vous travaillez sur les réseaux ou êtes blogueur(se), je vous conseille d’avoir toujours des templates prédéfinis ( sur Photoshop ou Canva ).

Comme ça vous avez juste à les remplir ( notamment pour Pinterest ) et c’est ultra rapide ! Vous pouvez du coup utiliser le temps pour optimiser vos épingles et le SEO de votre article de blog mais plus perdre de temps pour vos templates.

10. Posez-vous des limites :

Que vous travailliez chez vous ou tout simplement dans vos tâches personnelles, posez-vous des limites, personne n’est productif quand il travaille 10h de suite sans pause ! 

Vous avez l’impression de perdre votre temps à faire des pauses mais détrompez-vous c’est nécessaire à votre organisme et à votre productivité. Profitez de ces moments de pause pour vous relaxer, faire du sport, profiter de votre famille, prendre un goûter. Surtout que nous sommes enfin en été !

Cet Article pourrait t’intéresser : Maman et Productive, même en travaillant de chez soi

11. Respectez votre horloge biologique :

On a tous nos préférences en terme d’heures, il y a deux situations : ceux qui sont plus efficaces le matin et au contraire, ceux qui préfèrent le soir. Libre à vous de faire comme vous le sentez, respectez votre horloge biologique et organisez vous en fonction de ça.

12. Éviter toutes distractions pour gagner en productivité :

Ah, les distractions ! C’est tellement tentant quand on travaille de la maison ! Entendre la petite notification des réseaux sociaux ou ne pas s’empêcher de regarder et d’y répondre, sans oublier sa boîte mail qui se manifeste à chaque réception ou bien la tentation d’aller déjeuner avec des amis « aller, viens avec nous, il faut se détendre un peu » !

C’est tentant mais tellement contre-productif. Je suis même tentée de mettre mon téléphone en mode avion quand il faut que je reste concentrée. Depuis, je suis bien plus efficace et je ne regrette pas… Et vous vous vous laisser distraire facilement ?

Un de nos gros problèmes actuellement, c’est le fait de nous faire distraire constamment par tout et n’importe quoi dès qu’on ouvre un onglet sur internet. Alors voici quelques outils qui vont vous aider à reprendre le contrôle et à gagner en rapidité :

  • Adblock sert à supprimer une bonne partie des publicités.
  • Stayfocus sert à instaurer une limite de temps sur certains sites, comme les réseaux sociaux par exemple.
  • Freedom : une application qui bloque l’accès aux sites de votre choix, durant la durée que vous lui indiquez.

Pour conclure :

L’optimisation de votre temps de travail est primordiale pour gagner en productivité. Tous les moyens sont permis pour utiliser à bon escient le temps alloué à son activité, que vous travaillez dans le web ou dans tout autre domaine. Il est alors fortement recommandé de mettre en place un cadre de travail efficace en faisant appel à des méthodes et des outils qui ont fait leurs preuves.

Et vous ? Avez-vous des méthodes efficaces à partager pour améliorer votre activité ?

Quelles sont vos astuces pour être plus productive au travail ?

​Read More
etre productive en travaillant à la maison
entrepreneuriat, productivité

Maman & Productive même en travaillant de chez soi !

Quand tu te lances dans l’entrepreneuriat et que tu travailles pour la première fois de chez toi, tu imagines être hyper productive et organisée au quotidien. Tu ne vois dans cette situation que les avantages, les bénéfices que cela t’apportera de travailler à la maison.

Après quelques semaines (ou quelques mois) tu te rends progressivement compte que tes plans d’origines sont régulièrement bousculés par les imprévus. Et que les distractions engloutissent régulièrement tout ton temps sans que tu t’en rendre compte.

Alors comment faire pour travailler efficacement et être productive au quotidien quand tu travailles de chez toi ?

Un espace de travail optimisé, aide à être productive

mumpreneur productive

Ton bureau

Je ne t’apprends rien lorsque je te dis que ton bureau doit être confortable parce que tu vas y passer plusieurs heures par jour, à travailler. Alors, pense à l’installer dans un endroit agréable, avec une luminosité suffisante si c’est possible, sinon pense à mettre une lampe de bureau.

Choisis une chaise de bureau dans laquelle tu te sens bien avec un bon maintien du dos. C’est le genre de détail qui fait toute la différence pour ton bien-être et ta santé.

Des études montrent que pour être plus productive, tu dois avoir un bureau bien aménagé : chaque chose à sa place et l’essentiel à porter de main.

Selon l’observatoire Actineo –
« 9 salariés sur 10 déclarent être plus productifs et créatifs avec des bureaux bien aménagés. »

Tu peux bien entendu y mettre une touche de déco pour avoir un espace de travail à ton goût. Certains se motivent à travailler en choisissent d’accrocher des destinations qu’ils aimeraient découvrir, ou un vision board motivant, pour joindre l’utile à l’agréable.

Ton environnement

Le cadre

L’environnement dans lequel tu évolues doit favoriser la concentration afin de rester focus et productive. Avoir un cadre apaisant, agréable et motivant contribue à la mise en place de routine positive.

Les habitudes peuvent vraiment t’aider à construire un environnement propice à l’évolution.

La volonté

Tu ne peux pas compter uniquement sur ta volonté pour te forcer à travailler au lieu de regarder Netflix, ou encore te forcer à rester concentrer sur une tâche au lieu de passer du temps sur les réseaux sociaux …

Tu dois d’abord structurer un cadre de travail qui ne repose pas seulement sur ta volonté, et mettre en place des habitudes qui t’obligent à travailler vite et bien.

productive

Plus bas dans l’article je te donne des pistes pour anticiper les interruptions afin de t’habituer à rester concentrée et productive. Tu vas savoir comment gérer les nombreuses distractions qui te volent des heures chaque jour. 

Outil de travail

Afin de ne pas perdre ton temps, ton énergie et ta sérénité, tu dois avoir des outils de travail performants. Un ordinateur qui met 10 minutes à démarrer, une imprimante qui ne fonctionne qu’une fois sur 2, une connexion internet qui s’interrompt chaque fois que tu lances un téléchargement … C’est No Way !

Impossible de garder son calme dans ces conditions ! Or, plus tu stresses … plus tu consommes rapidement ton énergie. Tu es plus vite fatiguée et un cerveau fatigué et stressé ne peut pas réfléchir.

Le problème, c’est que sans énergie tu ne peux pas te concentrer intensément et fournir du travail de qualité. Tu vas donc bâcler le travail, puis culpabiliser de ne pas avoir fait ce qu’il fallait. Si tes outils de travail principaux ne sont pas performants, tu deviens malgré toi contre-productive.

Cela dit ! Ton meilleur outil pour devenir productive c’est ton cerveau ! Alors, je te conseille d’en prendre soin en mangeant sainement, en dormant suffisamment et en prenant l’air. Et surtout, continue d’apprendre et de te former. Voici un article qui pourrait t’aider à apprendre vite et bien selon la méthode de l’expert en stratégie mentale Jim Kwik.

productive en continuant à se former et apprendre

Concilier sa vie pro et perso pour une journée productive

maman et productive, lifstyle entrepreneur

Planifier

Savoir quoi faire et quand le faire est le meilleur moyen pour devenir et rester productive. Tu sais exactement comment vas s’articuler ta journée, à quelle moment tu auras du temps pour ta vie pro et pour ta vie perso. 

Quand tu planifies ta semaine, tu as une vision globale des choses qui te permet d’anticiper les situations. Cela te permet de trouver un point d’équilibre entre les différentes activités et engagements que tu as. Tu gères mieux ton temps et tu gagnes en sérénité d’esprit.

Conserver du temps de qualité

Le vrai secret pour tenir sur la durée quand tu es maman « entrepreneure » et que tu travailles de chez toi : c’est la qualité du temps

Si tu es constamment en train de faire 1000 choses à la fois, et gérer dans l’urgence les situations au fur et à mesure de ta journée, tu vas t’épuiser physiquement et moralement.

S’accorder du temps de qualité pour les choses importantes dans sa vie peut véritablement tout changer. 

Prends l’habitude d’optimiser

  • le temps de travail (tu peux consulter cet article en cliquant ICI pour t’aider à optimiser ton temps de travail
  • le temps pour les enfants,
  • le temps pour le couple,
  • le temps pour soi,
  • le temps pour les loisirs
  • le temps pour son foyer (ménage, repas, courses, …)
  • etc …

En faisant cela, tu vas vraiment te rendre service. Je ne dis pas que c’est facile bien sûr mais je suis convaincue que passer 1 heure en pleine concentration sur ton travail sera plus bénéfique que de rester 3 heures devant son ordinateur avec les enfants qui t’interrompent sans cesse. Tu ne pourras pas faire ton travail correctement et tu vas vite perdre patience avec les enfants, finalement personne n’y gagne !!!

Organise tes semaines afin de bénéficier d’un temps de qualité pour chacune des activités importantes dans ta vie, et n’oublie pas que pendre du temps pour te détendre, ou passer du bon temps avec ta famille et/ou tes amis est essentiel à ton équilibre mental.

Gérer les imprévus

Qu’il s’agisse du domaine professionnel ou de ta vie personnelle, garde à l’esprit qu’il y aura toujours des imprévus à un moment où à un autre. Ceux-ci vont inévitablement avoir un impact sur l’organisation de ta journée donc sur ton planning.

Ce n’est pas grave, il faut juste apprendre à anticiper ces situations sans devoir tout chambouler.

Aujourd’hui le seul moyen que j’ai trouvé pour rester productive et continuer à honorer mes engagements et mes deadlines :

  • c’est de programmer dans mon planning de la semaine, des plages spécialement dédiées pour les retards et les imprévus.

Je veux dire que je verrouille des créneaux dans mon planning de la semaine où je ne prévois absolument rien. Et ces plages me servent à terminer un travail en retard, ou à faire ce que j’ai reporté suite à un imprévu. Avant de mettre ça en place j’avais plus tendance à procrastiner sans jamais terminer le travail entamé.

De cette manière, je reste à jour dans ma semaine et je n’ai pas besoin de reporter sur la semaine suivante. Je reste productive parce que je n’ai pas à réorganiser toute ma semaine chaque fois que je dois gérer un imprévu.

Anticiper pour rester productive

productive en éliminant les distractions

Heure productive

Des recherches réalisées dans les années 70 montrent que notre sommeil est rythmé de cycle de 90 minutes. Par la suite, les scientifiques ont découvert que notre corps fonctionnait selon les mêmes cycles de 90 minutes pendant la journée.

Notre vigilance augmente et diminue selon ces cycles. C’est ce qu’on appelle le cycle ultradien. Pour être une maman productive et rester efficace dans les différents domaines de la vie, tu dois faire attention à tes cycles.

Programme tes tâches demandant de la concentration pendant un cycle vif où tu seras plus productive. Et utilise les périodes où la vigilance est basse pour faire des tâches récurrentes ou automatiques ne nécessitant pas beaucoup d’attention.

Demander de l’aide

Je sais que la société moderne aime mettre en lumière la « WonderWoman » hyper productive qui n’a besoin de personne !

Cette femme est à la fois une fée du logis, un cordon bleu, toujours impeccablement coiffée, habillée, et souriante. Bien entendu, elle dirige ses 3 business d’une main de maître bien qu’elle ait 4 enfants. Elle trouve même le temps d’organiser des galas de charité, de voyager, faire du sport … toujours dans la bonne humeur.

Tout le monde sait que c’est un mythe. Mais alors pourquoi voudrait-on lui ressembler ?

Ce n’est pas une faiblesse de demander de l’aide, il faut vraiment utiliser ce moyen simple pour se décharger et optimiser son temps pour rester productive.

Si tu as besoin de 2 heures pour travailler sur un projet important sans être interrompue, demande à ton conjoint de prendre le relais et isole toi loin de toutes les distractions.

Partage également les tâches ménagères avec tous les membres de la famille au lieu de tout faire toi-même. De cette façon, tu vas réussir à te dégager plus de temps et avancer plus rapidement sur tes priorités.

Prépare un Meal Plan pour la semaine suivante avec l’aide des membres de ta famille. Vous trouverez plus d’idées à plusieurs et certains se proposeront même de cuisiner le plat qu’ils ont proposé !

Code visuel

Le code visuel est un moyen efficace de faire comprendre à son entourage que nous ne sommes pas disponible pour le moment, sans avoir besoin de dire un mot.

Tu peux par exemple, fermer la porte de ta chambre ou de ton bureau pour indiquer à ta famille que ce n’est pas le moment d’être interrompue parce que tu travailles sur quelque chose d’important.

Certains utilisent les écouteurs pour s’isoler de l’environnement qui les entoure. Ceci leur permet de rester concentrés malgré les distractions. Une bonne playlist de musique d’activation de la concentration et le tour est joué !

Tu peux toi aussi, instaurer un code avec ta famille, en fonction de l’agencement de ton intérieur afin que chaque membre de la famille sache quand tu es disponible et quand tu ne dois pas être interrompue.

Éloigner les voleurs de temps et d’attention

Pour être productive même quand tu travailles de chez toi, tu dois absolument te méfier des voleurs de temps. Ce sont toutes ces choses qui t’attirent sans même que tu t’en rendes compte et qui te siphonnent littéralement des heures par jour.

Je te parle de ton smartphone et toutes ses applications, les réseaux sociaux, la télé, netflix et compagnie … mais aussi les boutiques en ligne, ventes privées et marketplace que tu « scrolles » pendant des heures … je pense que tu vois de quoi je parle n’est-ce pas !

Pour contrer ces voleurs de temps il faut que tu fasses 2 choses :

  1. Désactiver les notifications
  2. Mettre en place une routine productive et des habitudes quotidiennes.

Tu pourras devenir productive si tu n’es pas interrompue toutes les 5 minutes par des notifications sans importance. Elles te feront perdre plusieurs minutes pour les consulter et t’attireront probablement vers d’autres choses superflues qui te pomperont encore plus de temps.

Les routines et les habitudes, t’aideront à structurer tes journées et te protéger des voleurs de temps. Il est nécessaire de les utiliser pour avoir une journée productive.

Je t’ai préparé une check list de la mumpreneur productive pour rester efficace dans ton quotidien. Mais n’oublie pas qu’il faut rester bienveillante envers toi-même et que l’expérience t’aidera à perfectionner la gestion de tes journées.

maman et entrepreneure productive
CLIQUE SUR L’IMAGE POUR TÉLÉCHARGER LA CHECK-LIST EN PDF
​Read More
procrastination productivité organisation travailler intelligemment
entrepreneuriat, productivité

PROCRASTINATION : 10 Astuces pour arrêter de reporter

Trigger goes here

La première chose à savoir c’est que tout le monde cherche à lutter contre la procrastination d’une façon ou d’une autre. Alors arrête de culpabiliser en pensant qu’il n’y a que toi qui en est victime !

Cependant on peut constater que certaines personnes arrivent mieux à la combattre que d’autres. Alors, il est judicieux de les observer, de leur poser des questions, pour adopter la même stratégie tout en l’adaptant à sa propre situation.

Identifier les causes de la Procrastination ?

En général, il y a toujours une raison qui se cache derrière la procrastination. Savoir pourquoi tu procrastines, te permettra d’élaborer un plan pour t’aider à en sortir.

Je vais te parler des causes les plus fréquentes pour te permettre d’identifier la tienne. Ensuite mets en pratique ton plan d’action pour changer ton environnement.

Tu auras tendance à reporter si :

1. La tâche que tu dois réaliser ne t’enthousiasme pas ou t’ennuie. Elle manque de fun, et même terminée tu ne jouis d’aucune récompense.

2. Tu manques de compétences pour effectuer l’action requise, elle est trop difficile pour toi.

3. Le temps est une ressource qui te manque alors tu choisis délibérément de consacrer le minimum de temps à cette action. Tu as conscience que cette action ne t’apportera que peu de valeur ajoutée une fois accomplie et c’est pour cette raison que tu as fait ce choix.

4. Cette tâche est énorme ! Tu as trop à faire alors tu ne sais même pas par où commencer. Tu penses ne pas être à la hauteur face à son ampleur et c’est très frustrant.

5. Tu as peur d’échouer ou peut-être peur de réussir ! Tu te lances dans une situation inconnue et ton cerveau n’aime pas l’inconnu. Il te murmure des tonnes d’excuses pour rester dans ta zone de confort car c’est le seul moyen pour lui d’économiser de l’énergie.

6. Tu es en proie à la confusion. Ton objectif manque de clarté et/ou de sens. Tu n’as pas vraiment de raison d’agir ce qui ampute totalement ta motivation. Souvent, tu ne sais pas exactement quoi faire alors tu t’éparpilles.

Ce qui compte c’est la qualité du temps passé au travail, et la quantité du temps passé à la maison

Brian Tracy

Moyens pour lutter contre la Procrastination

Préparation

La première chose à faire, (qui est souvent négligée malheureusement) c’est une bonne préparation. Tu dois voir ton projet comme un challenge, qui te demandera des efforts, une sortie de zone de confort, de la constance, de la persévérance…

Là, tu prends conscience qu’une bonne préparation mentale et/ou physique est donc nécessaire ! Lorsque je me lance dans un projet long et/ou difficile j’ai pris l’habitude de commencer en prenant un engagement envers moi-même : Faire chaque jour une action qui me rapproche de mon objectif et être constante et persévérante.

Pour éviter la procrastination, tu devras anticiper au maximum les situations difficiles. Cela te permettra d’une part de prendre le contrôle des opérations et d’autre part d’élaborer un plan pour les surmonter au lieu d’abandonner.

Par exemple, tu peux noter par écrit tous les obstacles que tu pourrais rencontrer et trouver une solution. Tu peux aussi faire un tableau en opposant les « pour » et « contre » pour t’obliger à élargir ta vision et éviter d’être déstabiliser par une situation.

Si ton projet implique une condition physique, tu pourrais préparer ton corps afin qu’il résiste suffisamment aux conditions réelles. Penses aussi à adapter ton alimentation et ton sommeil si cela est nécessaire.

Objectif clair

Clarifier ton objectif et être en mesure de savoir exactement quand ton but a été atteint, est très important.

Ceci te permettra de comprendre précisément :

  • Quelles actions tu vas mettre en place pour y arriver,
  • Quelle stratégie adopter, tout en restant focus sur la ligne d’arrivée,
  • Quelle décision prendre à court terme pour avancer vers l’objectif à long terme
  • Quel sera le prix à payer pour obtenir ce que tu désires vraiment
  • Quel sens tu donnes à tous tes efforts, pour conserver ta motivation (le pourquoi puissant).

A contrario, être dans la confusion, ne pas savoir quoi faire, ni par où commencer t’incitera à reporter au lendemain.

Pour t’aider à être clair dans ton objectif et l’atteindre, tu peux choisir un « accounting partner ». C’est à dire un associé de route qui devra comprendre ton objectif en une seule phrase.

Aussi, tu lui rendras des comptes périodiquement sur ton avancée, tes réussites, tes difficultés … C’est une personne qui peut t’épauler, te booster, et te soutenir durant ton chemin et ce jusqu’à l’atteinte de ton objectif.

Vous devrez planifier des RDV et prendre un peu de temps pour parler des points clés (c’est un moyen pour ressentir une pression qui pousse vers l’avant et ne pas tomber dans la procrastination en cours de route).

Planification

L’un des moyens les plus efficaces pour combattre la procrastination c’est de planifier. Savoir par où commencer et quand le faire, aide vraiment à se lancer et à avancer.

Assommer la procrastination à coup de règles :

  • la règle des 10/90 qui consiste à consacrer 10% de ton temps pour planifier et 90% à exécuter les actions qui vont vraiment te faire avancer.
  • la règle des 20/80 qui consiste à te concentrer totalement sur les tâches les plus importantes, celles qui sont essentielles et apportent beaucoup de valeur à ton projet. Commence chaque journée par les 20% avant de passer à autre chose.

En appliquant uniquement ces 2 règles, tu peux déjà rapidement stopper cette habitude de reporter au lendemain et faire avancer considérablement tes projets.

Tu peux lire aussi l’article : 5 lois de la Productivité pour transformer ta façon de travailler

Discrimination des tâches

Pour te concentrer sur les 20% d’actions importantes, il faut déjà commencer par identifier tes priorités. Il faut savoir distinguer les tâches sur lesquelles tu vas te concentrer, en fonction de leur caractère d’urgence et de leur importance.

Une fois que tu les auras identifié, tu seras plus motivée à les faire car en général, elles ne sont pas très nombreuses et apportent rapidement des résultats significatifs.

Sors du flou artistique grâce à une feuille de route simple qui te permet d’avancer sereinement.

Organisation

Les to-do-lists doivent devenir tes meilleurs amies. Savoir exactement ce que tu as à faire dans la journée te permet de mieux t’organiser et d’avoir une vue d’ensemble plus nette. Tu peux caser ton travail en fonction des événements fixes de la journée et ainsi trouver ton équilibre entre vie privée et vie pro.

As tu déjà entamé un projet, une action, et pour une raison inconnue, tu l’ abandonne à force de le reporter inlassablement ?

Moi oui, alors j’ai trouvé une méthode imparable pour m’aider à terminer systématiquement mon travail. Le time-blocking est un moyen très efficace pour rester concentrée jusqu’à terminer ce que tu es en train de faire.

Tu commences par te demander :

‘Si je ne pouvais faire qu’une seule tâche aujourd’hui, laquelle m’apporterai le plus de bénéfice ?’

Une fois mon choix fait, je bloque le temps nécessaire pour la réalisation, dans ma journée. Si la tâche est trop importante, je la découpe en petit morceau pour programmer à l’avance mes sessions de travail jusqu’à la terminer.

Ce qui m’amène à la méthode suivante pour éviter de procrastiner sur une tâche complexe ou importante.

Miniaturisation

Si tu as tendance à te distraire rapidement et t’éparpiller, tu peux tester la méthode préconisée par Jean-Philippe Lachaux (Chercheur en neurosciences à l’Inserm à Lyon).

Elle aide à rééduquer son attention et développer sa concentration. C’est extrêmement simple à faire : Découpe les tâches de façon à ce qu’elles soient très petites et paraissent facile à exécuter.

Cela te stimulera pour commencer la tâche et te motivera ensuite à continuer d’exécuter d’autres petites actions. De cette façon, tu avanceras sans même t’en rendre compte.

Pression positive

Quand tu sens la procrastination prête à se jeter sur toi, tu peux sortir ton timer comme bouclier ! Estime le temps nécessaire pour réaliser ton action, mets un compte à rebours et lance-toi !

C’est ce que je fais quand je suis pas motivée à faire mon ménage par exemple !

Et bizarrement, le fait de savoir que le temps est compté, tu vas t’y mettre tout de suite et faire en sorte de terminer avant la fin du temps imparti. Tu bénéficies de la pression positive engendrée par le compte à rebours !

Gratification

Je crois qu’il s’agit du moyen le plus « crapuleux » mais incontestablement redoutable pour tordre le cou à la procrastination et la mettre KO !

La bonne vieille méthode de la carotte !

Prépare une bonne récompense que tu vas « surkiffer » et mets-toi au travail. Tu ne pourras pas profiter de ta récompense avant d’avoir terminé le travail prévu.

Alors plus vite tu auras terminé, plus vite tu l’auras !

Ta récompense peut-être une soirée ciné avec tes copines, mais ça peut aussi être un instant de calme total avec un bon livre, ou encore un loisir que tu aimes, un moment cocooning pour prendre soin de toi … soit créative, toutes les folies sont permises !

Choisis quelque chose qui va te motiver à faire ta tâche rapidement pour en profiter plus longtemps !

Lorsque ton choix se porte sur quelque chose qui te procure beaucoup de plaisir, ton cerveau va déjà commencer à libérer de la dopamine au moment de la préparation de ta récompense, ce qui va amorcer un début de plaisir (c’est un peu comme le « teasing »).

Ensuite, une vague de motivation jaillira en toi, puisque ton cerveau voudra vraiment profiter de cette récompense, en recherchant à ressentir la pleine sensation du plaisir.

Placer un temps de travail entre la préparation et la récompense, permet de « hacker » littéralement ton cerveau en le motivant intensément. Par conséquent, tu travailles vite et bien. Oui, je sais … je t’avais prévenu que c’était une méthode de crapule, mais ça fonctionne !

Exécution

Je pense que tu as déjà remarqué combien il est difficile de passer à l’action quand tu n’écoutes pas ton corps, c’est à ce moment là que la procrastination t’enlace pour ne faire qu’un avec toi.

Comme par exemple, à quel point c’est compliqué de se concentrer après un bon repas entre amies au restaurant. La digestion démarre et, tu préfères faire une sieste plutôt que de réfléchir à ta nouvelle stratégie marketing.

La leçon à tirer de ce genre d’expérience, c’est que notre corps nous parle et il faut apprendre à l’écouter. Pour combattre efficacement la procrastination, tu devras désormais apprendre à mieux te connaitre pour déceler les moments où tu es créative et les moments où tu arrives facilement à te concentrer et rester focus sur ce que tu fais.

Les Cycles 

Nathaniel KLEITMAN était un chercheur à l’Université de Chicago qui a découvert dans les années 70 que nous avons des cycles d’environ 90 minutes durant notre sommeil pendant lesquelles nous passons à travers différentes étapes de sommeil. Ce chercheur a, par la suite, observé que notre corps fonctionnait selon les mêmes rythmes de 90 minutes pendant la journée.

Nous passons d’une vigilance élevée à plus faible, c’est ce qu’on appelle le cycle ultradien. Maintenant, il ne te restera plus qu’à programmer tes tâches créatives au moment où l’inspiration vient sans effort et tes tâches exigeant une grande concentration au moment où tu auras une vigilance élevée.

Chacun est différent et doit s’observer pour mieux se connaitre. L’enjeu est de mieux connaitre son cycle pour savoir enclencher les bons leviers au bon moment !

Visualisation

Ce qui peut t’aider à te libérer définitivement de la procrastination pour reprendre le contrôle sur tes actions, c’est d’avoir une vision à long terme.

Le fait d’avoir un objectif de vie totalement en phase avec tes valeurs hautes stimulera ta motivation intrinsèque. Ceci te poussera non seulement à te lancer mais également, à avancer vers cette direction grâce à l’accomplissement d’une multitude de petites actions chaque jour.

Pour nourrir cette motivation quotidiennement et continuer à avancer vers ton objectif, tu peux utiliser la visualisation.

C’est une technique qui consiste à créer mentalement les images, les sons, et les émotions de la situation que tu désires voir se réaliser. C’est comme si tu produisais un film sur ton écran mental dont tu es l’acteur principal.

En mettant en place ce rituel quotidien, de quelques minutes, tu programmes ton cerveau à se diriger vers cet objectif. Ton cerveau ne peut pas différencier les images réelles des images mentales, et certains neurones sont programmés pour reproduire ce que tu vois (comme lorsque tu vois quelqu’un bailler et que tu bailles aussi, ou encore que tu te mets à rire en voyant une personne qui a un fou rire).

Je sais que mes pensées dominantes passeront par plusieurs stades avant de se transformer en réalité physique. C’est pourquoi je consacrerai 30 minutes par jour à penser à l’être que j’ai l’intention de devenir et à m’en faire une image précise.

Napoléon HILL – Réfléchissez et Devenez Riche

Si tu as utilisé l’une ou plusieurs de ces méthodes, dis-moi en commentaire ce que tu en as pensé. Si tu en connais d’autres n’hésite surtout pas à les partager. Je suis sûre que ça peut aider des personnes.Mareyame Halli Mind Helping

4 actions Simples pour Doubler ta productivité

Dans quelques minutes, tu pourrais savoir comment faire pour travailler moins en travaillant mieux !

et consacrer ENFIN plus de temps à ce qui te rend heureuse !

CLIQUE SIMPLEMENT ICI

je me charge du reste !


​Read More
5 lois de la productivité by Mareyame-Mind Helping
productivité, entrepreneuriat

5 Lois de la Productivité pour transformer ta façon de travailler

Et si je te parlais des 5 lois de la productivité qui pourraient complètement transformer ta façon de travailler et te rendre hyper efficace tout le temps.

Je suis sûre que j’ai piqué ta curiosité alors viens vite t’inspirer ici de ces lois de la productivité, pour travailler vite et bien sans jamais négliger la qualité.

Loi de la productivité N°1 : La loi de Paréto

Ce que tu dois savoir

environ 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes

Principe des 80-20, Vilfredo Pareto –

Application au travail

Ce que tu dois retenir de cette première loi de la productivité, c’est qu’il est impossible d’être au four et au moulin, alors concentre-toi autant que possible sur ce qui est essentiel dans ton travail et fais-le bien !

En effet, dans ton business ou ton projet, tu dois commencer par identifier les actions qui sont essentielles, celles qui sont importantes car elles génèrent 80% de résultats (cf la matrice d’Eisenhower).

Comme par exemple

  • un ebook gratuit qui permettrait de collecter 80% des adresses mails de ta liste,
  • une formation ou une prestation qui produirait 80% du Chiffre d’Affaires,
  • où encore une stratégie marketing qui apporterait 80% du trafic sur ton site …

La sagesse de la vie consiste à éliminer ce qui n’est pas essentiel

Lin Yutang

Élimine tout ce qui est superflu et concentre toi sur l’essentiel : Les 20 % qui t’apporteront le plus de résultat.

Cette loi de la productivité appelé la loi de pareto ou la règle des 80-20, t’aidera à repérer les 80% de résultats pour concentrer tous tes efforts dessus. Tu vas te focaliser sur les actions qui apportent de la valeur et lever le pied sur le reste.

Loi de la Productivité N°2 : La loi de Parkinson

Ce que tu dois savoir

Work expands so as to fill the time available for its completion

Le travail tend à se dilater jusqu’à occuper la totalité du temps qui lui est affecté

C. Northcote Parkinson –

Application au travail

Cette loi est un pilier dans les lois de la productivité, et tu dois absolument en tenir compte tout le temps, et pas seulement dans ta vie professionnelle.

Est-ce que ça t’est déjà arrivé de mettre habituellement une heure pour faire ton ménage, mais bizarrement quand tu reçois l’appel d’une copine qui doit passer dans 45 minutes, tu réussis l’exploit de faire briller ton intérieur en 30 minutes seulement ?

Eh bien voilà, c’est ça la loi de Parkinson !

Plus tu as de temps et plus la tâche s’étirera jusqu’à occuper tout le temps imparti.

Ce que tu vas faire

Alors si tu veux tirer partie de cette deuxième loi de la productivité, tu vas devoir :

  1. Estimer à l’avance le temps pour la réalisation d’une tâche : Tu te concentreras plus vite et resteras focus sur ton travail (moins en proie aux distractions),
  2. Fixer des deadlines pour tes objectifs, tes projets : Cela évitera que tu procrastines tout en bénéficiant de la pression positive,
  3. Utiliser la méthode pomodoro : Ton cerveau va comprendre ce que tu attends de lui. Faire une tâche précise pendant le temps imparti pour cette tâche. C’est un très bon moyen pour booster tes capacités cognitives et fournir du travail de qualité rapidement.

Loi de la Productivité N°3 : La loi de Carlson

Ce que tu dois savoir

Un travail réalisé en continu prend moins de temps et d’énergie que lorsqu’il est réalisé en plusieurs fois 

Sune Carlson –

Application au travail

Le fait d’être interrompue constamment entrecoupe la concentration. Par conséquent, ceci a des effets immédiats sur la qualité du travail et sur le temps de réalisation de l’action.

Sache que les interruptions sont tes ennemis !

Des études menées à l’Université d’Irvine en Californie et à l’Université d’Humboldt à Berlin, montrent qu’il faut en moyenne 23 minutes et 15 secondes pour retrouver son niveau de concentration après une interruption.

Alors, il est très facile de comprendre l’impact que ces interruptions peuvent avoir sur ta journée et même ta semaine de travail.

Tu seras plus productive, si tu planifies tes journées et que tu t’isoles dans une bulle infranchissable* pour travailler vite et bien (*désactiver les notifications, prévenir tes collaborateurs et/ou tes clients de la durée d’indisponibilité, pas d’appels entrants, pas de mails …)

Mais ce n’est pas tout, voici comment tu peux encore tirer avantage de cette troisième loi de la productivité : Regroupe ton travail. Tu vas alors gagner du temps et de l’énergie mais aussi de l’efficacité.

Les actions groupées

Lorsque tu as des tâches récurrentes, tu gagneras bien plus de temps en les traitant de façon groupée plutôt que de refaire à chaque fois la même chose. Je te donne des exemples de ce que tu peux faire :

  1. grouper le traitement des mails en 2 ou 3 sessions par jour au lieu de les traiter un par un à leur arrivée.
  2. faire des sessions de brainstorming pour trouver plusieurs sujets d’articles à traiter durant les mois à venir, au lieu de réfléchir chaque semaine à un seul sujet
  3. regrouper la préparation de tes posts sur les réseaux sociaux sur plusieurs semaines et programmer leur publication au lieu de le faire tout les jours ou tous les 2 jours pour une seule publication
  4. enregistrer plusieurs podcasts ou vidéos à la suite : une fois que ton matériel est sorti et branché profites-en pour tout faire d’un seul coup

Tu as saisi le principe ?

Donc pour toutes ces tâches et pour pleins d’autres, commence à les regrouper plutôt que de devoir refaire plusieurs fois les mêmes actions (ou ressortir le matériel). Tu seras plus efficace et gagneras des heures par semaine, alors penses à mettre en place ta propre organisation.

La loi de la productivité N°4 : La loi Laborit

Ce que tu dois savoir

L’individu a une tendance naturelle à s’orienter vers la facilité et le plaisir, et fuir la difficulté et la douleur

Issu des études du comportement humain d’Henri Laborit –

Application au travail

Voilà, on y arrive ! Nous ne sommes pas des machines, ni des robots et pour être productive il faut également tenir compte de la psychologie humaine. C’est ce que nous rappelle cette loi de la productivité.

En effet, l’être humain n’aime pas ce qui est désagréable et ce qui lui demande un effort. Il s’orientera naturellement vers ce qui lui fait plaisir, et ce qui est facile.

Et c’est pour ça que tu préfères rester devant netflix à regarder des séries plutôt que faire ta compta, tes séquences emails, ou je ne sais quoi d’autre …

Hacker ton cerveau

Maintenant que tu connais la loi Laborit, il faut que tu prépares un stratagème pour hacker ton cerveau. Voilà comment tu vas t’y prendre :

Arrange-toi toujours pour commencer par faire ce qui est important et difficile en premier. N’écoute surtout pas cette petite voix qui voudrait te guider vers la facilité.

ET, une fois que tu auras terminé, prend le temps d’apprécier le travail accompli pendant plusieurs minutes en ressentant pleinement cette satisfaction qui t’envahit. Tu peux même te gratifier sainement !

De cette façon, tu vas libérer de la dopamine dans ton cerveau, ce qui te procurera une sensation de plaisir.

En prenant le temps d’apprécier cette situation, tu vas créer une association entre l’action et le plaisir, et cela envoie un signal positif fort à ton cerveau pour l’inciter à recommencer l’expérience.

Après un certain temps, ça deviendra une habitude.Tu ne ressentiras plus le besoin de te gratifier, en revanche, tu continueras à profiter des bénéfices de cette habitude.

Loi de la Productivité N°5 : La loi Illich

Ce que tu dois savoir

Après avoir travailler un certain nombre d’heures, on devient moins efficace jusqu’à devenir contre-productif

Application au travail

Cette cinquième et dernière loi de la productivité dont je vais te parler, est très simple à comprendre parce que c’est du bon sens.

Plus tu travailles sans faire de pause, et plus tu es fatiguée …

Et, lorsque tu es fatiguée, et que ton cerveau n’arrive plus à réfléchir, tu es tout sauf productive. Je dirais même plus …. tu es contre-productive !

Ce que tu vas faire

  1. structurer ta journée de travail et programmer des pauses régulièrement,
  2. t’octroyer des jours de repos ou tu déconnectes complètement,
  3. arrêter de croire que travailler toujours plus est une solution

Il faut également apprendre à t’observer pour mieux te connaître. Tu pourras détecter les moments où ta productivité est en mode down ! Au lieu de continuer à tirer sur la corde, arrêtes-toi et reprend quand tu seras à nouveau prête.

Les bénéfices à appliquer ces 5 lois de la productivité :

  • gagner beaucoup de temps,
  • être efficace au travail tout en profitant de ta vie,
  • travailler intelligemment (clique ici pour lire aussi l'article : 7 astuces pour travailler intelligemment)
  • diriger ton énergie et ta concentration vers un objectif (travail de qualité)
  • rester constante dans la durée
  • arrêter de culpabiliser constamment
  • éviter de glisser dans la procrastination

Dis-moi en commentaire si tu appliques ces lois de la productivité et quels sont les résultats que tu as obtenus

Prends bien soin de toi

Atelier 3 Vidéos offertes

DEVIENS PRODUCTIVE ET EFFICACE

Inscris-toi

​Read More