concentration
Concentration, entrepreneuriat, productivité

15 Techniques pour Fortifier sa Concentration au Travail

Découvrez les 15+ meilleurs conseils pour fortifier votre concentration et arrêter de vous éparpillez

15 techniques pour développer sa concentration au travail

Réussir à mettre de côté les urgences, les distractions, les alarmes mentales pour se focaliser sur le travail à réaliser, n’est pas toujours simple ! Alors, comment faire pour vider son esprit et monopoliser son attention sur la tâche à accomplir ?

Les technologies digitales qui nous entourent nous facilite généralement la vie (commander en 2 clics, envoyer un petit message vocal en quelques secondes, …). En contrepartie, être hyper connecté fait fondre notre niveau d’attention comme jamais auparavant. Et même si les appareils digitaux sont majoritairement pointées du doigt pour justifier le manque de productivité, vous allez découvrir que ce ne sont pas les seuls perturbateurs lors nos sessions de concentration. Voici mes 15 conseils pratiques pour arrêter d’être tout le temps envahi par les perturbateurs de concentration lorsqu’on souhaite travailler.

concentration au travail Mind Helping

On est tout le temps distrait, on n’a plus une journée de travail mais des moments de travail, entrecoupés de distractions et d’interruptions.

BRUNO PATINO (Livre : La civilisation du Poisson Rouge)

Comment définir la concentration ?

La concentration, c’est choisir de focaliser toutes ses facultés mentales et physiques sur un objet, une action, une personne et d’ignorer volontairement le reste. Il s’agit bien d’une décision émanant de la personne pour diriger son focus en ignorant le reste, suivi par une action ; celle de réunir ses facultés mentales vers un objectif précis.

L’état de concentration facilite l’éclosion des idées et de la créativité. Il permet aussi de structurer et d’associer les connaissances/l’expérience sur le domaine traité. On travaille de manière plus efficace et productive lorsqu’on focalise toute son attention sur un seul sujet.

Fortifier sa concentration permet :

  1. d’être plus productive et efficace au travail,
  2. de gagner de nombreuses heures en allant à l’essentiel,
  3. d’atteindre des objectifs très ambitieux,
  4. de capter les informations pertinentes,
  5. de développer ses compétences continuellement.

Que faire pour développer votre concentration au travail ?

1 – Choisir vos priorités

Le tout premier pas vers la concentration est de dissiper le brouillard en choisissant précisément ce sur quoi on décide de se concentrer. Vouloir vous concentrer sans savoir quelles sont vos tâches à réaliser, quels objectifs atteindre et quelles sont vos vraies priorités, est une erreur.

Si vous ne savez pas ce que vous devez faire précisément, vous allez inévitablement être attiré par les distractions. C’est pourquoi, pour rester concentré, il est essentiel de définir avant de commencer à travailler, ce que vous souhaitez réaliser et comment.

De cette façon, si une distraction ou une interruption survient, il sera beaucoup plus facile de recentrer son attention sur le travail à accomplir plutôt que de se laisser distraire.

=> A retenir :

  • Listez vos objectifs par ordre de priorité
  • Réalisez un plan d’étape et focaliser toute votre attention sur un seul objectif intermédiaire à la fois
  • Eliminez tout ce qui pourrait vous retarder dans la réalisation de cet objectif
  • Accordez vous un budget temps pour chaque tâche et définissez en parallèle une deadline pour tous vos objectifs

2- Réduire votre charge mentale


« Le tourbillon d’informations et de demandes qui nous assaille du matin au soir nous expose de ce fait à une charge mentale écrasante qui peut se traduire par un réel stress« , nous informe Jean-Dominique Michel, socio-anthropologue et secrétaire général de l’Association romande Pro Mente Sana.

Le problème est directement lié à l’époque dans laquelle nous vivons. Aujourd’hui, nous sommes continuellement noyés sous une vague d’informations, pour laquelle le cerveau n’est pas équipé. La capacité très limitée de notre mémoire de travail à jongler entre plusieurs informations est directement en cause. Même si notre cerveau est capable d’intégrer simultanément une quantité quasi infinie d’informations, nous sommes régulièrement confrontés à l’une de ses limites : l’incapacité à se concentrer sur plusieurs choses en même temps.

A travers les époques, le cerveau humain n’a cessé d’évoluer. Mais, la société dans laquelle nous vivons maintenant, où tout va très vite, ne s’accorde plus avec le rythme biologique de l’être humain.

Bien que la charge mentale soit invisible, elle occupe sans cesse notre cerveau et laisse peu de place à la concentration. Ceci va engendrer du stress chronique, de l’épuisement et nous fait glisser progressivement vers le burn out !

=> A retenir :

  • Il est primordial de savoir filtrer les informations qui nous arrivent et se focaliser essentiellement sur la priorité du moment.
  • Tout comme il est indispensable de savoir prendre des pauses, se ressourcer, et prendre du temps pour soi afin de réduire cette charge mentale.
  • Plus vous allègerez votre charge mentale, plus vous laisserez de place dans votre cerveau pour la concentration

3- Identifier vos perturbateurs (et trouver des parades)

Une des étapes importantes pour améliorer sa concentration, c’est de savoir identifier les éléments qui nous empêchent de nous concentrer et/ou qui nous déconcentrent régulièrement.
Pour ce faire, il suffit d’entamer une observation directe de notre comportement durant 3 ou 4 jours, en notant quand nous nous déconcentrons et pourquoi. Cela nous aide vraiment à y voir plus clair, afin de créer un environnement de travail propice à la concentration.

Vous saurez si le bruit vous dérange, si l’agitation autour de vous est source de distraction. Où si, au contraire, cela vous aide à mieux vous concentrer. Vous saurez si vous êtes plutôt du genre à vouloir un endroit avec un calme absolu ou une musique ambiance.

Durant cette observation, vous remarquerez certainement que vos outils digitaux attirent beaucoup votre attention pendant que vous travaillez, car ils apparaissent souvent dans le TOP 3 des perturbateurs qui interrompent la concentration. Si vous ne souhaitez pas éteindre votre téléphone ou le mettre dans une autre pièce pendant que vous travaillez car vous avez peur de rater un appel important, vous pouvez alors utiliser Freedom.

C’est une application qui vous permet de choisir ce que vous souhaitez bloquer (appels, messages, applications …) tout en conservant l’accès à ce qui est essentiel sur votre téléphone et votre ordinateur.

Votre téléphone reste près de vous mais ne représente plus une menace pour votre attention !

Parce que l’attention est l’un des éléments qui constitue la concentration. Aujourd’hui, elle est devenue très précieuse car un tas de gens souhaite l’attirer pour nous vendre un tas de produits, via les publicités, les messages, les mails, etc…

Par conséquent, les notifications affluent sur nos téléphones, ce qui cause autant de raisons d’être interrompu durant une session de travail.

La célèbre phrase prononcée par Patrick Lelay résume très bien l’importance qui est aujourd’hui accordée à l’attention dans le secteur du marketing.

citation attention et concentration

Jean-Philippe Lachaux, chercheur en Neurosciences cognitives, définit l’attention comme le nouvel or : il l’appelle l’or invisible car désormais, tout le monde souhaite accaparer notre attention.

=> A retenir :

  • En comprenant à quel point votre attention est précieuse, vous saurez mieux choisir ce sur quoi vous souhaitez la diriger pour ne plus la laisser à la merci de n’importe quel perturbateur.

4- Avoir un environnement de travail propice à la concentration

L’environnement de travail est composé de l’ensemble des éléments susceptibles d’agir sur vos tâches quotidiennes. Ce cadre, au sens large, influe directement sur votre productivité. Vous pouvez alors jouer sur votre environnement afin de booster votre concentration.

L’idéal est de tester différentes situations, outils, matériels, … pour découvrir ce qui vous convient le mieux.

Par exemple, dernièrement j’ai testé la musique sur brain.fm et je me suis rendue compte que cette ambiance musicale me convenait très bien pour verrouiller mon attention durant les activités de rédaction (article, script vidéo, formation, …).

Je parle de ce sujet plus en détail, un peu plus bas dans cet article. Je vous dis quels effets la musique peut avoir sur la concentration et quel type de musique choisir.

Préférez un bureau minimaliste pour ne pas avoir des tas de petits objets, post-it et autre gadget qui viendrait interrompre votre concentration régulièrement.

Si vous êtes sensibles au bruit autour de vous, je vous conseille d’adopter les casques anti-bruit qui estompent considérablement les distractions sonores. Si l’agitation vous perturbent, choisissez un endroit dans lequel vous pouvez vous isoler grâce à une porte.

=> A retenir :

  • L’environnement de travail est la pierre angulaire de la concentration au travail. Vous devez non seulement créer un cadre dans lequel vous vous sentez bien mais également, trouver le matériel et les outils les mieux adaptés à votre façon de travailler.
  • Votre environnement de travail a un impact direct sur votre performance.

5- Dormir suffisamment

Je ne suis pas la seule à dire que le manque de sommeil est l’ennemi de la concentration. On remarque facilement que nos capacités cognitives sont réduites après une nuit sans dormir. Durant le sommeil, une biochimie s’opère dans notre corps et dans notre cerveau afin de réparer les parties « abimées » et de se ravitailler en énergie.

La privation de sommeil sur le long terme peut causer une dépréciation des performances, une augmentation des maladies cardio-vasculaire et un risque plus accru de dépression.

En revanche, un sommeil de qualité joue un rôle majeur sur notre corps. C’est pourquoi, il est conseillé de soigner son sommeil pour être en pleine forme et productifs le lendemain.

La concentration demande une grosse consommation d’énergie, alors si vous êtes fatigués parce que vous avez fait une nuit blanche, vous aurez beaucoup de mal à rester concentrés et à être efficace au travail. La fatigue et l’efficacité ne font pas bon ménage !

=> A retenir :

  • Le sommeil a une influence directe sur la concentration alors soigner votre sommeil et dormez entre 6 et 8 heures par nuit selon vos besoins.

6- Manger sainement et boire de l’eau

La concentration est directement liée à notre alimentation et notre hygiène de vie. Une mauvaise alimentation peut donc entraver la concentration au travail, ce qui par voie de conséquence, va diminuer notre efficacité.

Par exemple, les aliments à Indice Glycémique (IG) élevé font augmenter le taux de glucose (sucre) dans le sang rapidement. Cette variation brutale est à l’origine du fameux « coup de barre », ou encore de la perte de concentration. Voici un article qui parle des 5 aliments que vous devez absolument mettre au menu pour le bon fonctionnement de votre cerveau.

=> A retenir :

Saviez-vous que la majorité des maux de tête provient d’un manque d’hydratation ? Le cerveau est composé de 80% d’eau alors c’est souvent le premier organe à souffrir du manque.

  • Pendant vos sessions de travail, pensez à garder une bouteille sur votre bureau pour vous hydrater régulièrement.
  • Bannissez les repas trop gras, trop sucrés pour faciliter la concentration et éviter le « coup de barre » et la perte de concentration.

7- Une chose après l’autre

concentration au travail
Illustration MH.Mind Helping
  1. – Lorsqu’un individu fait à longueur de temps plusieurs choses à la fois, il sature très rapidement sa mémoire de travail. Il n’est plus capable de distinguer les informations pertinentes. L’esprit est encombré par de nombreux détails sans importance qui viennent le distraire en permanence.
  2. – Lorsqu’une personne passe son temps à switcher d’une tâche à l’autre, elle a peut-être l’impression qu’elle travaille plus vite et plus efficacement. N’empêche qu’une étude réalisée par les scientifiques Evans, Meyer et Rubinstein montre non seulement qu’on met entre 25% et 100% de temps en plus pour réaliser les tâches mais aussi, qu’on augmente jusqu’à 3 fois le risque de faire des erreurs.
  3. – Le 3ème argument qui devrait finir de vous convaincre d’oublier définitivement le multitasking, c’est que notre attention ne se divise pas. Donc, chaque fois que nous changeons de tâches, notre attention fait le va-et-vient entre les 2, ce qui consomme beaucoup plus rapidement nos ressources mentales et peut mener à l’épuisement mental.

Si vous ressentez déjà de la fatigue à 10 heures du matin, vous avez des difficultés à vous concentrer alors que vous vous sentiez en forme au réveil, il se pourrait que le multitasking soit la raison de votre fatigue mentale précoce.

Votre cerveau est en surchauffe lorsque vous devez vous concentrer sur plusieurs choses en même temps. Une étude publiée dans Psychological Science montre que les performances obtenues au test, par des personnes (se disant) multitâches, sont les plus mauvaises.

Par ailleurs, la légende urbaine disant que les femmes sont des « supertaskers » est fausse !

Le psychologue Timo Mantyla de l’Université de Stockholm a décidé d’étudier précisément cette question dans des expériences de laboratoire. Il s’avère que les résultats de cette expérience contre-disent la croyance populaire véhiculant l’idée que les femmes sont plus douées que les hommes pour faire plusieurs choses en même temps.

=> A retenir :

  • Faites une chose après l’autre et diriger votre attention sur une tâche à la fois. Vous gagnerez du temps, de l’efficacité et de l’énergie !

15 techniques pour renforcer sa concentration au travail

pour recevoir ta liste de contrôle,   laissez moi ton adresse mail

8- Utiliser des to do lists

L’un des moyens les plus simples pour vous aider à vous concentrer sur ce qu’il reste à accomplir c’est de faire une to do list. Cela permet d’éclaircir les idées, d’évaluer la quantité de travail à réaliser et surtout, de ne rien oublier.

(Ce qu’il faut absolument savoir pour bien utiliser sa ToDo – 9 choses à ne jamais oublier pour faire une to do list efficace)

Vous videz votre cerveau sur un support qui se combine particulièrement bien avec le planning et permet d’avoir une organisation infaillible. Divisez vos to do lists par période (semestre, trimestre, mois, semaine, jour) pour vous aider à donner une direction à vos efforts vers les objectifs que vous vous êtes fixés.

Ce combo permet d’aligner vos actions, en vous focalisant sur une chose après l’autre afin d’éviter de vous laisser distraire ou de reporter les actions sans arrêt au lendemain.

(Voici un article dans lequel vous découvrirez pourquoi vous avez tendance à reporter les choses importantes au lendemain et dans lequel je partage 10 astuces efficaces pour stopper cette pratique.)

=> A retenir :

  • Les todo lists restent l’un des moyens les plus efficaces pour focaliser votre attention sur les objectifs que vous souhaitez atteindre.

9- Respecter votre rythme biologique

Bien que nous nous efforcions de mettre en place et garder des routines pour maintenir notre équilibre quotidien, nous ne pouvons pas évincer le facteur énergie. Chaque matin, chacun de nous se réveille avec un capital énergie plus ou moins élevé avec lequel il devra passer sa journée. Cette dose d’énergie fluctue en fonction de nombreux critères : le sommeil, l’alimentation, l’anxiété, la charge mentale, l’état de santé, les problèmes du quotidien, les émotions, les périodes de l’année, le moment de la journée …

Nous devons donc apprendre à composer avec les variations d’énergie. Par exemple, je ne planifie jamais un travail qui demande beaucoup de concentration juste après mon déjeuner. Je sais qu’à ce moment de la journée, mon corps a besoin d’énergie pour la digestion. Je n’arrive pas à me concentrer efficacement ! A contrario, j’aime commencer mes journées par ce qui est difficile car je suis, en général, reposée et ma dose d’énergie est au max.

J’ai constaté que le changement de saison de l’été vers l’automne, est une période pendant laquelle je ressens une plus grande fatigue. Je fais donc en sorte, pendant cette période de l’année, d’alléger mon planning habituel afin de prendre plus de temps pour moi.

Il est important de savoir à quel moment la concentration est excellente et à quel moment elle est déficiente. Ces informations permettent ensuite de planifier intelligemment ses journées.

=> A retenir :

  • Soyez stratège lorsque vous réalisez votre planning de la semaine, prenez en compte votre énergie.
  • Restez bienveillant avec vous-même : Tout le monde traverse des périodes pendant lesquelles il est plus dur de se concentrer et d’avancer dans son travail.

10- Bouger et faire de vraies pauses

Il est difficile pour le cerveau de maintenir une concentration intense durant un long moment surtout s’il n’est pas suffisamment entrainé à le faire. C’est pourquoi, à un moment donné, l’attention va se détourner pour se porter ailleurs, sur quelque chose de plus distrayant.

La solution pour conserver sa concentration du début à la fin est assez simple : Programmer des sessions de concentration courtes et les entrecouper par des pauses de quelques minutes. La méthode pomodoro est la plus connue (25 minutes de concentration et 5 minutes de pause à renouveler 4 fois avant de faire une pause plus longue) mais ce n’est pas la seule.

=> A retenir :

  • il faut s’obliger à faire des pauses (même si on ne ressent pas la fatigue ou qu’on veut absolument terminer) pour soulager le cerveau de l’effort intellectuel qu’il vient de fournir,
  • il faut éviter de faire les pauses sur un écran car elles ne sont pas considérés comme de vraies pauses,
  • il faut bouger : se lever, marcher, s’étirer …
  • il est conseillé de boire un verre d’eau pour réhydrater le cerveau après un effort intellectuel intense.

11- Ecouter de la musique : bonne ou mauvaise idée ?

Les études sur le lien entre l’écoute de la musique durant le travail et la productivité sont nombreuses, et les résultats sont mitigés. Alors j’ai voulu tester par moi-même afin d’avoir ma propre opinion sur la question.

J’ai lu de nombreux articles scientifiques sur la question et ceux qui pensent que la musique a un effet favorable sur la concentration s’accordent à l’unanimité sur un point : Toutes les musiques n’ont pas une influence positive sur la concentration et la productivité. Il est recommandé d’écouter un certain type de musiques instrumentales pour favoriser l’état de concentration.

Comme je le disais un peu plus haut dans cet article, j’ai découvert brain.fm qui propose un concept innovant. Brain.fm crée de la musique fonctionnelle permettant aux neurones de se verrouiller sur l’état de concentration recherché. Pour concevoir et tester l’effet de leur musique, les scientifiques de brain.fm se basent sur des expériences avec des IRMf et des EEG.

Vous pouvez également trouver sur youtube des musiques pour vous aider à atteindre la concentration suprême. Ce sont des sons binauraux (qui ont une influence prétendue sur les ondes cérébrales) et isochroniques (fréquences basses qui influent sur le fonctionnement cérébral).

Voici quelques liens si vous souhaitez découvrir ce type de musique :

=> A retenir :

  • Je vous conseille de tester pour savoir si cette technique fonctionne aussi pour vous ! Même si les scientifiques ne sont pas tous d’accord sur ce point, vous faites peut-être parties des personnes, pour qui la musique stimule favorablement les neurones vers une concentration optimale.

12- Ne mélangez pas la vie pro et la vie perso

Après une journée de travail, il n’est pas toujours facile de déconnecter du boulot surtout lorsque vous travaillez à la maison. Vous pensez à votre To Do List, à vos mails et au tas de choses qui sont restés en attente. C’est compliqué, dans ces conditions, de profiter de votre soirée et de vous reposer alors que votre cerveau tourne en boucle du côté pro.

D’ailleurs, c’est souvent à cause de ce surplus de pensées que le stress inhérent au travail finit par déborder dans votre vie personnelle. Vous devenez irritable, un rien vous agace n’est-ce pas ? Vous angoissez à cause de toutes ces pensées qui vous traversent l’esprit, et vous avez l’impression que votre cerveau surchauffe.

Vous tentez tant bien que mal de jongler entre vos obligations familiales et vos tâches pro en retard, mais toutes ces sollicitations cognitives provoquent une surcharge mentale (cf le paragraphe de la charge mentale).

Alors, vous n’attendez qu’une chose : que tout le monde soit au lit pour vous remettre sur votre ordinateur et terminer ce travail qui prend de plus en plus de place dans votre esprit.

Si vous vous reconnaissez ici, je vous conseille d’apprendre à bien finir votre journée de travail pour ne plus subir ce stress et gâcher toutes vos soirées.

Pour profiter de votre vie personnelle, avoir l’esprit léger et être plus sereine, créez un sas de décompression à la fin de chaque journée de travail. Cela vous aidera à reposer votre cerveau qui sera en forme pour se concentrer lorsque vous le solliciterez le lendemain.

Pour faire redescendre la pression :

  • Vous pouvez marcher pendant quelques minutes en écoutant votre playlist préférée afin de profiter d’un moment pour vous.
  • Noter ce que vous avez le plus aimé, ce dont vous être le plus fière à la fin de chaque journée.
  • Certains aiment faire du sport alors que d’autres optent pour un instant de méditation/cohérence cardiaque, lecture … à vous de voir ce qui vous convient !

Côté pro, vous serez d’accord avec moi pour dire que c’est très compliqué de vous concentrer alors que la petite dispute d’hier avec Monsieur tourne en boucle dans votre esprit. Où encore, lorsque vous êtes interrompu toutes les 3 secondes par un « maman ! ».

Le défi est donc de trouver le moyen de créer une frontière entre votre vie privée et votre vie pro, afin d’apprécier tous les bénéfices qui en découlent, protéger votre concentration au travail et préserver un équilibre de vie durable.

=> A retenir :

  • L’accumulation du stress et le manque de repos jouent en votre défaveur ! Cela vous empêche de vous concentrer durant les heures de travail car vous êtes fatigués et préoccupés par un tas de pensées parasites. Mettez en place des rituels pour débuter et finir vos journées de travail.
  • Etre constamment interrompu et perturbé par des éléments de votre vie personnelle, va probablement influencer votre motivation à la baisse. Trouvez votre équilibre entre les 2 !

13- Faire une sieste pour avoir une meilleure concentration

En Asie et notamment au Japon, les entreprises ont compris depuis longtemps le lien qu’il y a entre la concentration et la sieste. C’est pourquoi les employés ont le droit de faire des micro-siestes réparatrices de 15 à 20 minutes.

Faire une sieste de 15 minutes est visiblement une bonne solution pour être plus productif au travail. Elle améliore les capacités d’attention, de vigilance et diminue par conséquent, les risques d’erreurs liés à la fatigue. Elle améliore aussi la mémorisation et limite les effets du stress.

Au moment où j’écris cet article, je n’ai encore pas testé cette technique. Toutefois, je constate que les personnes pratiquant la sieste semblent être satisfaites du résultat. Si vous avez essayé les micro-siestes réparatrices, donnez-moi votre avis en commentaire, je suis curieuse de découvrir votre opinion.

14- Adopter les bons réflexes

Bien qu’on entende très souvent que la routine est mauvaise pour son épanouissement, qu’elle nous maintient dans un certain confort et qu’il faut la combattre pour accomplir ses rêves. Lorsqu’on sait comment l’utiliser correctement, la routine devient un outil extraordinaire pour développer sa concentration et sa productivité.

Savoir programmer son cerveau à exécuter un travail en profondeur, permet de mettre en place des règles qui seront ensuite automatisées dans l’optique de devenir des habitudes productives.

Cette routine n’a pas besoin d’être longue, un simple enchainement de petites actions, un certain type de musique, l’arrivée dans un endroit dédié, … etc.

Le cerveau enregistre l’information et sait qu’après cette routine, il est temps de faire un effort de concentration.

=> A retenir :

  • Réfléchissez à des routines simples et mettez les en place pour vous faciliter l’entrée en état de concentration,
  • Structurez vos journées intelligemment, en fonction de vos pics de concentration, pour décupler votre productivité.

15- Profiter du jeu des miroirs

Si vous êtes comme moi, vous avez surement, pendant votre jeunesse : jouer au tennis durant Roland Garros, ressorti votre vélo de la cave pendant le Tour de France ou encore jouer au foot chaque fois qu’il y avait une coupe du monde.

Et si je vous disais aujourd’hui qu’en réalité nous agissions par mimétisme sous l’influence d’un mécanisme cérébral naturel.

Le cerveau possède un certain type de neurones qui s’activent de la même façon lorsqu’on observe quelqu’un faire une action et lorsqu’on la réalise nous même. Ce sont les neurones miroirs !

Dans la société moderne, on retrouve l’impact de ces neurones à travers notre comportement. Chaque individu se conforme aux normes sociétales déjà existantes depuis des générations. On retrouve aussi le rôle des neurones miroirs lorsque les enfants agissent par mimétisme durant la phase d’apprentissage des gestes quotidiens.

Si je vous parle de ces neurones miroirs ici, c’est parce qu’on peut en tirer partie pour la concentration. En regardant les autres travailler et être concentrés sur leurs tâches, ces neurones s’activeront et vous aurez plus de facilité à reproduire le même comportement.

C’est dans cette logique que Zoom a ouvert des salles de travail communes virtuelles pendant le confinement (Covid) pour permettre aux utilisateurs de recréer chez eux une ambiance de travail. En se connectant, on voit à l’écran toutes les personnes déjà absorbées par leur travail. Les neurones miroirs s’activent et cela nous donne envie de reproduire le même état de concentration. Les étudiants le font déjà spontanément en allant à la bibliothèque lorsqu’ils ont besoin de terminer leur devoir.

C’est aussi probablement les mêmes neurones qui s’activent, quand vous êtes en compagnie d’une personne prise d’un fou rire et que vous vous mettez à rire sans savoir pourquoi.

=> A retenir :

  • Certains neurones s’activent dans notre cerveau lorsqu’on observe quelqu’un réaliser une action, de la même manière que si nous faisions cette action.
  • Le comportement observé devient « contagieux » et nous pouvons profiter de cette réaction naturelle pour la tourner à notre avantage en agissant par mimétisme.

Ces 15 techniques ne sont pas une liste exhaustive, et bien entendu, vous ne devez pas toutes les appliquer en même temps. Prenez ce qui vous convient, testez, ajustez pour trouver la méthode qui fonctionne le mieux pour vous afin de travailler efficacement.

Voici un petit récapitulatif des 15 techniques :

  1. Choisir vos priorités
  2. Réduire votre charge mentale
  3. Identifier vos perturbateurs
  4. Créer un environnement de travail sain
  5. Dormir suffisamment
  6. Ajustez votre alimentation et hydratez-vous
  7. Eviter de faire plusieurs choses en même temps
  8. Adopter les todo Lists
  9. Composer avec votre rythme biologique
  10. Profiter de vraies pauses et bouger
  11. Ecouter de la musique
  12. Isoler votre vie pro de votre vie perso
  13. Tester les micro-siestes
  14. Trouver votre routine
  15. Exploiter le jeu des « miroirs »

Surtout n’oubliez pas de me dire en commentaire si vous avez d’autres techniques que vous appréciez et/ou que vous souhaitez tester à l’avenir. Je serai curieuse de les découvrir !

Ne partez pas sans votre checklist 👇🏼

15 techniques pour renforcer sa concentration au travail

pour recevoir ta liste de contrôle,   laissez moi ton adresse mail

À Partager sur Pinterest

​Read More
formation en ligne
entrepreneuriat, formation, productivité

Comment aller au bout de sa formation en ligne ? 7 étapes pour la finir à coup sûr

FORMATION EN LIGNE

Telecharge TA LISTE DE CONTRÔLE POUR FAIRE L'INVENTAIRE ET UN AVOIR MEILLEUR SUIVI DE TES FORMATIONS EN LIGNE

La formation en ligne est une vraie opportunité grâce aux différents avantages qu’elle offre. En effet, avec l’e-learning, on a moins de contraintes à gérer :

  • On a pas besoin de se déplacer donc pas besoin non plus de faire garder les enfants, et de changer toute l’organisation du foyer. Du fond de son canapé, devant son feu de cheminée, ou encore allongée sur son lit, on peut apprendre un tas de choses !
  • Pas d’horaires imposées, la formation en ligne s’adapte à notre mode de vie car on se connecte simplement, quand on peut ou quand on veut.
  • Elle est très souvent accessible à vie, alors une fois achetée, on peut commencer immédiatement et à son rythme ou attendre le bon moment pour s’y consacrer.
  • Pour moi, l’avantage majeur d’une formation en ligne c’est qu’on peut voir et revoir les leçons autant de fois que nécessaire. On peut aussi imprimer les ressources et s’approprier les apprentissages pour bien les mémoriser.
  • En plus, c’est beaucoup plus facile d’implémenter les enseignements immédiatement grâce aux tutoriels et aux exercices pratiques : on doit simplement reproduire les actions comme le modèle. Plus besoin de s’arracher les cheveux !!

formation en ligne, étapes pour terminer toutes ses formations en ligne

Malgré tous les avantages qu’une formation en ligne offre, il y a une difficulté à laquelle tout le monde se retrouve confronté un jour ou l’autre : c’est l’abandon !

L’absence totale de comptes à rendre, accentue la difficulté à rester constant dans le suivi d’une formation en ligne. On commence par repousser innocemment le moment de se connecter. Puis happé par la facilité, on finit par reporter sans cesse le moment de s’y remettre, jusqu’à perdre sa motivation. Sans en avoir réellement conscience, on abandonne l’idée de la terminer, et la formation en ligne tombe aux oubliettes.

On va voir dans cet article, comment augmenter ses chances de terminer (à coup sûr) sa formation en ligne, même lorsqu’elle est longue et demande des efforts réguliers.

En 2018, j’ai suivi une formation en ligne pendant 6 mois consécutifs. Je suis partie de zéro ne connaissant absolument rien au domaine en question. Chaque jour je découvrais un nouveau cours, de nouvelles notions, de nouveaux outils et j’implémentais au fur et à mesure. Cela m’a coûté du temps, de l’énergie, et beaucoup d’efforts.

Et, lorsque j’ai terminé ma formation en ligne, j’ai ressenti une grande satisfaction, j’étais fière de ne pas avoir abandonnée malgré la difficulté et le travail que ça me demandait quotidiennement.

J’avais perdu plusieurs de mes compagnons de route au fil des semaines. Ils avaient abandonné à cause de la charge de travail supplémentaire et je pense aussi, à cause de la longueur de la formation. Pour ma part, j’étais restée focus sur la ligne d’arrivée et je continuais à suivre ma formation tout en assumant pleinement mes obligations de maman (avec des jeunes enfants à la maison) et d’épouse.

Est-ce que c’était facile ? NON !!! Mais si j’ai réussi, c’est surtout grâce à un bon plan d’action saupoudré d’une pincée d’organisation et d’un peu de discipline.

Depuis, j’utilise toujours le même processus lorsque je décide de suivre une formation en ligne (même pendant les périodes où j’ai beaucoup de travail) et je les ai toutes terminées.

Le rôle de la motivation durant une formation en ligne

Pourquoi il ne faut (surtout) pas compter sur ta motivation pour finir une formation en ligne ?

La première erreur souvent commise, et qui pourrait te guider directement vers l’abandon, c’est de compter uniquement sur ta motivation.

Je t’explique en 2 mots pourquoi c’est une grosse erreur de se reposer exclusivement sur sa motivation.

En réalité, la motivation est une impulsion et non pas un carburant. C’est elle qui va t’aider à amorcer un processus pour passer à l’action, mais elle n’est pas continue et infinie. Tu ne peux donc pas te reposer sur un élément instable, si tu veux être régulier dans l’avancement et terminer systématiquement tes formations en ligne.

Imagine la motivation comme des montagnes russes ! Parfois elle est très haute et tu as la sensation de pouvoir déplacer des montagnes mais, parfois elle retombe très bas et tu as la flemme de faire quoique ce soit.

Alors, si tu veux être constant et régulier dans le suivi de ta formation en ligne, tu devras mettre en place des habitudes positives, qui viendront prendre le relais lorsque la baisse de motivation sera amorcée.

Pour ne pas abandonner, il faudra élaborer un plan d’action simple et efficace qui t’aidera à rester assidu jusqu’au bout. Nous allons voir maintenant comment tu dois t’y prendre.

Quelles sont les 7 étapes pour mettre ce plan en place ? Comment faire pour rester constant jusqu’à la fin des formations, même lorsqu’elles sont longues et demandent des efforts ?

 

 

finalité de la formation en ligne

Etape 1 : Savoir quelle est la finalité de la formation qu’on veut suivre

En premier lieu, il faut que tu saches pourquoi tu suis cette formation en ligne, afin d’adapter ensuite ta stratégie.

Tu peux écrire un paragraphe plus ou moins long, dans lequel tu vas développer tes motivations et ce que cette formation en ligne va vraiment t’apporter. Précise ton objectif final, afin que tout soit très clair dans ton esprit. N’oublie pas de noter aussi, les émotions que tu ressens lorsque tu t’imagines l’avoir terminé.

Cet exercice va t’aider à éclaircir ta vision, avoir un but précis et à trouver la motivation profonde qui te pousse à suivre cette formation en particulier. On n’aborde pas une formation en ligne de la même manière selon sa finalité. Je te donne quelques exemples pour t’aider à mieux comprendre :

  • Valider un certificat final pour atteindre un niveau d’études : Ton attention est focalisé principalement sur le diplôme ou le certificat, quelque soit la façon d’y parvenir. Ton objectif est simplement d’obtenir ce sésame pour continuer à avancer.

  • Acquérir de nouvelles compétences pour les utiliser dans la vie quotidienne : J’ai suivi la formation « Lire avec Plaisir » pour aider mes enfants à entrer dans la lecture (grâce à la pédagogie Montessori). Ici l’important était de comprendre le processus et d’appliquer les conseils. L’expérience m’a permis ensuite de me perfectionner dans ce rôle de pédagogue, et de booster leur motivation à apprendre à lire en introduisant le plaisir.

  • Acquérir de nouvelles compétences professionnelles pour les utiliser dans mon business : La formation « Les Reines de la Formation » m’a beaucoup aidée ! J’ai appris à créer une formation en ligne complète et bien structurée, en suivant un chemin balisé. Ici j’avais besoin d’être encadrée pour avancer plus sereinement et finaliser mon projet. Et cela a bien été le cas puisque j’ai réussi à créer de A à Z, ma formation en ligne sur la Productivité : Neuro Prod.

  • Apprendre à enseigner à son tour en devenant coach, conférencier ou prof. Dans ce cas, tu seras plus axé sur le savoir faire, la communication, et la relation avec les apprenants. Tu ne te contenteras pas de suivre des exercices théoriques, c’est surtout la pratique qui te permettra de développer tes « soft skills ».

  • Par pur plaisir car tu aimes apprendre et développer tes connaissances sur des sujets qui t’intéressent : ça peut être apprendre une langue étrangère, à jouer d’un instrument de musique, la couture, le mind mapping, la lecture rapide ou encore apprendre à apprendre et à développer sa mémoire. Ici c’est juste du fun mais tu auras besoin de pratiquer très régulièrement pour progresser.

  • Approfondir ses connaissances spirituelles : Si tu ressens le besoin de découvrir toute la dimension religieuse, en comprenant les textes sacrés, tu sais à l’avance qu’il te faudra du temps et de la patience.

Ça me fait penser à la formation en ligne de Céline, Au Coeur du Coran, qui te permet d’apprendre l’arabe pour comprendre le Coran dans sa langue d’origine. Ce genre de formation en ligne t’aide vraiment à passer à un niveau spirituel supérieur en t’aidant à comprendre en parallèle, les subtilités de la langue arabe et les textes religieux.

Céline offre un atelier gratuit pour apprendre à lire l’arabe en 10 jours seulement, c’est un beau challenge à relever !

formation en ligne gratuite pour apprendre à lire l'arabe

Mais, comprendre et appliquer les enseignements religieux te demandera de la patience et de la persévérance. Au Coeur du Coran, c’est typiquement le genre de formation qui demande de la constance et nécessite un plan d’action pour avancer progressivement jusqu’à la terminer.

Pour en revenir à ce que je disais, tu comprends mieux avec ces quelques exemples, qu’en fonction de la finalité, ton focus ne s’orientera pas au même endroit. Par conséquent, tes actions et ton implication dans la formation en ligne devront s’adapter.

s'engager à terminer sa formation en ligne

Etape 2 : S’engager envers soi-même et publiquement

Après avoir éclairci ta vision, la deuxième étape sera de t’engager formellement à avancer et terminer ta formation en ligne. Ton engagement devra, dans un premier temps, être envers toi-même. Puis dans un second temps, t’engager devant un proche, une amie, un parent, tes enfants…

Ton engagement doit être formalisé ! Cela veut dire que tu vas t’engager par écrit et mettre cet engagement bien en vu afin de le voir chaque jour. Accroche le au mur au dessus de ton bureau, au dessus de ta table de chevet, ou sur le frigo, en fond d’écran de ton smartphone… Trouve le meilleur endroit afin que tu puisses le voir tous les jours, régulièrement.

Eh oui, les pensées s’oublient alors que les écrits restent !! Un engagement écrit, bien en vue, te permettra de ne pas l’oublier. En revanche, s’il reste au fond de ta tête, il pourrait être trop facilement zappé.

Pour augmenter encore plus tes chances de réussir, donne un exemplaire de cet engagement à la personne devant laquelle tu t’es engagé et fixe avec elle, des rdv réguliers, pour lui rendre des comptes sur ton avancée.

Ainsi, tu vas monter le niveau de pression positive qui te poussera à passer à l’action même lorsque tu n’auras pas très envie de t’y mettre. En contrepartie, tu bénéficieras de tout le soutien nécessaire pendant les moments difficiles pour t’aider à te motiver à nouveau.

Il est facile de se convaincre soi-même, avec des excuses, que la cause de l’abandon ou de la procrastination vient d’un élément extérieur imprévisible. Il est bien plus difficile de trouver des arguments pour convaincre une tierce personne devant laquelle on s’est engagé.

Richard Wiseman , chercheur en psychologie à l’université du Hertfordshire, a fait une étude en 2007 portant sur 3000 personnes. Les résultats montrent que 10% de femmes en plus, réussissaient à tenir leurs résolutions lorsqu’elles les partageaient publiquement et demandaient le soutien de leurs proches et de leur entourage. 22% des hommes en plus, tenaient leurs résolutions lorsqu’ils les transformaient en objectif clair.

Ces 2 premières étapes sont incontournables si tu veux qu’une formation en ligne te soit profitable à 100%, jusqu’au bout.

la routine positive pour formation en ligne

Etape 3 : Mettre en place une routine positive

Ce qui va vraiment t’aider à rester régulier dans le suivi d’une formation, c’est de programmer un temps exclusivement réservé à celle-ci.

La première erreur à éviter est de tomber dans l’excès d’organisation. Même si, cela part d’une bonne intention, vouloir changer toute ton organisation du jour au lendemain, va être contre-productif !

Tu augmentes le risque de partir en freestyle et de te disperser, parce que tu seras incapable de respecter ton planning. Alors voyons ensemble comment faire !

1/ Tu dois d’abord définir tes priorités pour savoir exactement ce que tu dois impérativement exécuter. Je te donne un exemple : Si tu suis une formation en ligne dans laquelle, les vidéos et exercices sont longs, donne toi comme objectif de terminer une ou 2 vidéos (avec les exercices qui s’y rapportent) par semaine. S’ils sont plutôt courts, une ou 2 vidéos par jour + les exercices, en fonction du temps dont tu disposes.

2/ Une fois que tes priorités seront claires, il ne restera plus qu’à déterminer les jours où tu pourras te consacrer à ta formation en ligne.

Je te conseille de ne pas mettre la barre trop haute car tu devras ensuite t’y tenir, tout le temps. Si tu décides de travailler pendant une heure tous les jours hors week-end, tu programmeras chaque jour dans ton planning une session  » formation en ligne  » pendant laquelle tu devras réaliser au minimum l’objectif prioritaire (vidéos et exercices) dont on a parlé dans le premier paragraphe de l’étape 3.

En mettant en place cette routine simple, tu commences par construire des habitudes qui te demandent peu d’efforts mais t’aideront vraiment à avancer et à combattre la procrastination, les distractions, et tous un tas de facteurs qui pourraient te mener à l’abandon …

Si tu n’as pas beaucoup de temps dans la journée pour te former, il est préférable de te concentrer sur une seule formation jusqu’à la terminer avant de passer à une autre formation. Garde en tête que la simplicité est une des clés de la réussite, alors chaque fois que tu dois mettre en place une routine, reste simple !

carnet de bord de la formation en ligne

Etape 4 : Avoir une carnet de bord destiné à la  » formation en ligne « 

Un carnet de bord est un compagnon de formation sur lequel tu vas noter toutes sortes d’informations importantes.

4.1 Les obstacles et les difficultés

Tu vas commencer par faire une gymnastique mentale, en notant tous les obstacles et les difficultés qui pourraient t’empêcher d’aller jusqu’au bout de la formation en ligne.

Cet exercice s’appelle « the mental contrast ». Il consiste à identifier et anticiper les éventuels obstacles que tu pourraient rencontrer. Selon les recherches Edwin Locke et Gary Latham, cela va te permettre :

  • de consolider ton engagement à passer à l’action et,
  • d’obtenir une performance élevée compte tenu des efforts nécessaires pour réussir.

4.2 La Gratitude

Ton carnet de bord va également te servir à écrire tes gratitudes. Une étude de Robert Emmons and Anjali Mishra réalisée en 2011, montre que la gratitude accroît la motivation et l’énergie des personnes qui l’éprouvent et pousse à progresser vers l’objectif fixé.

Tu peux donc prendre 2 minutes dans ta journée pour noter ces petites pas que tu fais régulièrement pour avancer vers ton objectif.

appliquer les enseignement de la formation en ligne

Etape 5 : Appliquer immédiatement les enseignements de la formation en ligne

Une formation en ligne est créée dans le but de faire le pont entre ta situation actuelle et la situation désirée. Par conséquent, il faut que tu gardes en tête qu’en suivant les cours et les exercices proposés, tu vas finir par arriver là où tu le souhaites. C’est un plan d’exécution détaillé à mettre en pratique.

En prenant conscience qu’il s’agit d’un chemin balisé pour arriver à la situation que tu recherches. Cela va te pousser à continuer à suivre la formation en ligne jusqu’à la fin.

Par ailleurs, lorsque tu appliqueras les enseignements et que tu constateras les résultats positifs, tu seras encore plus motivé à suivre ce chemin.

interagir avec les autres membres de la formation en ligne

Etape 6 : Garder le contact avec les membres de la formation en ligne

L’interaction avec les autres membres de la formation peut avoir plusieurs vertus. D’abord, on se sent beaucoup moins seul devant son ordinateur face à cette montagne de leçons. Et, on obtient des réponses à toutes les questions qu’on se pose.

On peut aussi partager ses réussites et créer une dynamique positive au sein du groupe.

Lorsque la formation est longue, il n’est pas rare de voir de petits groupes de membres se rencontrer, pour travailler ensemble et se soutenir.

L’entraide est un élément récurrent dans les groupes de formation. Les plus avancés dans la formation en ligne, aident ceux qui le sont moins. Ceux qui ont des compétences spécifiques aident ceux qui rencontrent des difficultés. Souvent, c’est aussi, un lieu privilégié pour créer des partenariats.

Etape 7 : Fixer des deadlines pour aborder sa formation en ligne comme un défi

Le cerveau est joueur et il aime lorsqu’on lui lance des petits défis !

On peut s’en servir pour avancer plus rapidement dans la formation en ligne, tout en gardant un côté ludique. Il suffit simplement de fixer des dates butoirs avec une récompense saine à la clé.

Cela va vraiment t’aider à aborder la formation en ligne différemment. Tu peux aussi lancer le défi dans le groupe pour mettre un peu de piment en ayant des adversaires.

« Le premier qui arrive à la leçon numéro …. gagne …. !« .

En suivant toutes ces étapes, tu augmentes considérablement tes chances d’aller systématiquement au bout de ta formation. Tu auras plus de facilité à te mettre au travail et tu avanceras de façon constante et régulière. Si tu as testé cette méthode, n’hésite pas à laisser un commentaire pour partager ton expérience. Si tu souhaites t’inspirer de cette méthode pour suivre une formation en ligne, mets également un commentaire pour nous dire ce que tu en penses.

Prends bien soin de toi !

RÉSUMÉ DES 7 ETAPES

  1. La Finalité de la Formation qu’on veut suivre
  2. Engagement formel
  3. La Routine Positive
  4. Le Carnet de Bord
  5. Implémenter tout de suite
  6. Garder le Contact
  7. Fixer des Deadlines

4 Règles Incontournables pour Accomplir Plus de Travail en Moins de Temps et Rester Zen!

Tu vas découvrir comment devenir productif avec seulement 4 actions incontournables.

productivité

​Read More
Sonia Bel Business Girl Academy
entrepreneuriat, Mindset

Sonia Bel, 1 Business Girl qui a réussi son changement de vie

Sonia Bel, une business girl du Web

Si tu aimes lire des articles intéressants sur le webmarketing et l’entrepreneuriat, tu n’as pas pu rater le blog de Sonia Bel (ex Sonia Pereira), fondatrice de la Business Girl Academy

www.business-girl-academy.com

Cette femme est un véritable rayon de soleil, dans la blogosphère !

Elle est dynamique, joyeuse, généreuse et donne vraiment la pêche au quotidien avec ses playbacks et ses danses en live sur insta’ !!

Qui est Sonia Bel ?

Si tu ne la connais pas encore je te conseille d’aller faire un tour sur son site et rafler tous les bons plans qu’elle partage ! Encore mieux, abonne toi à son compte Instagram, pour prendre ta dose de bonne humeur et de bons plans, tu ne vas pas t’ennuyer avec elle !!

Sa devise est :

Ceux qui réussissent sont ceux qui ne se donnent pas la possibilité d’échouer !

Sonia BEL

J’ai eu la chance d’échanger avec Sonia Bel, lors d’une interview, et cette femme est authentique !

Maman de 3 enfants, elle travaillait auparavant dans le secteur banque/assurance (on aurait pu être collègue). Un jour, elle prend conscience qu’elle s’est enfermée dans une vie qui ne lui correspond pas.

Elle ressent le besoin de laisser son vrai potentiel s’exprimer, Sonia Bel veut tout simplement retrouver sa vraie personnalité !

Alors, elle décide de se lancer dans le business en ligne, pour accomplir ses rêves et profiter pleinement de sa liberté !

Repartir de zéro et se lancer dans un domaine inconnu, Sonia Bel l’a fait ! Pierre par pierre, elle a construit la vie dont elle rêvait et dans laquelle elle s’épanouit désormais.

Quels produits Sonia Bel propose ?

  1. des Formations en Ligne
  2. du Coaching Business
  3. des Ateliers physiques
  4. BG Bootcamp


Je te laisse découvrir l’interview et n’oublie pas de laisser ton avis en commentaire au bas de la page.

Sonia Bel Interview
Sonia Bel de la Business Girl Academy
sonia bel business girl academy

Avant de partir n’oublie pas ton cadeau : Un Ebook Productivité dans lequel je te donne 4 hacks pour doubler ta productivité

4 Règles d’Or pour doubler votre productivité 

Si tu appliques ces 4 règles incontournables, tu vas devenir (beaucoup) plus efficace au travail.

« Travailler mieux pour travailler moins » 

Prends bien soin de toi !

Mareyame – #MH

​Read More
gagner du temps au travail
entrepreneuriat, productivité

5 Conseils Incontournables pour Gagner du Temps au Travail

gagner du temps

Aimerais-tu connaitre mes 5 conseils pour gagner du temps au travail ? Lorsqu’on parle de productivité, on s’intéresse en premier lieu à gagner du temps pour être plus efficace. Mais je pense qu’il faut d’abord savoir comment on en perd !

Tout le monde est capable de gagner du temps au travail, il suffit simplement d’avoir les bonnes informations, et les appliquer.

C’est pourquoi je vais partager dans cette article, 10 conseils à suivre pour te faire gagner du temps tout en travaillant mieux.

1. Supprimer ce qui est inutile, un bon moyen pour gagner du temps

gagner du temps au travail

La première chose, c’est de faire un tracking de sa journée.

C’est à dire qu’il faut noter sur un carnet, tout ce qu’on fait dans une journée avec le temps que cela prend à chaque fois. Ce qui permettra de prendre conscience des choses faites par habitude, et du temps qu’on consacre à chacune d’elle.

  1. Note absolument tout ce que tu fais durant plusieurs jours, sans tricher ! Indique le temps que tu passes sur chaque activité.
  2. Analyse ensuite tes journées et sélectionne les choses que tu devrais éliminer ou réduire.

En général, le fait d’écrire tout ce qu’on fait, pousse à réduire les distractions et à perdre moins de temps. On n’aime pas s’avouer qu’on n’est pas capable de gérer ses journées.

Ce premier conseil aide à voir précisément comment nos journées se déroulent et à éliminer le superflu.

Tu peux lire également cet article : 12 Conseils pour gagner en productivité

2. Regrouper ses tâches en lot permet de gagner du temps

gagner du temps au travail

La mise en lot, ou plus communément appelé le batching est une méthode de travail qui consiste à regrouper ses actions ou ses tâches par lot.

Lorsque j’ai commencé dans l’entrepreneuriat, je ne connaissais pas encore cette méthode de travail, et je perdais beaucoup de temps à refaire les mêmes choses tous les jours.

Par exemple, quand j’ai décidé de me lancer sur Instagram, je souhaitais publier tous les jours pour être visible et attirer des abonnées. Je devais donc trouver une idée de post, créer mon visuel, rédiger et trouver les hashtags qui vont bien, à chaque nouvelle publication.

Je recommençais donc ce travail tous les jours et ça me prenais environ 30 minutes par jour. Au début, je gérais bien, mais très vite ça devenait de plus en plus lourd au quotidien.

J’ai donc chercher une solution et j’ai découvert le batching. Parfois les hacks les plus redoutables ne sont que du bon sens !

J’ai alors commencer à planifier une demi-journée que je consacrais entièrement à mes publications sur les réseaux sociaux pour les 30 jours à venir (création de visuel, posts, programmation de la publication grâce à des outils en ligne comme Later, Buffer).

Très vite, j’ai réalisé qu’en regroupant mes actions sur 3 heures (un demi journée de travail), je gagnais 12 heures par mois, plus de la sérénité d’esprit et je subissais beaucoup moins de stress.

  • 30 minutes par jour pendant 30 jours = 15 heures par mois
  • Batching : travail réalisé en 3 heures
  • Regrouper en lot me fait donc gagner du temps : 12 heures par mois libéré

3. Gagner du temps en éliminant les interruptions

gagner du temps

Lorsque tu veux réaliser un travail et que tu es interrompue plusieurs minutes par le téléphone, par les enfants, par des notifications, ou n’importe quelles autres distractions, tu entrecoupes tes sessions de travail et tu rallonges ton temps de réalisation.

Des études ont été menées à l’Université d’Irvine en Californie et d’Humboldt en Allemagne, sur les interruptions au travail. Les chercheurs ont découvert que, chaque fois qu’une personne est interrompue pendant plusieurs minutes dans son travail, il lui fallait ensuite 23 minutes pour retrouver le même niveau de concentration. (Source : The Cost of Interrupted Work : More Speed and stress).

Lorsque tu reçois une notification de mail par exemple, et que tu décides d’aller y jeter immédiatement un œil, tu vas progressivement entrer dans un cercle vicieux.

Une fois le doigt dans l’engrenage, tu subis l’effet boule de neige qui te fera perdre bien plus de temps que tu ne le crois au départ.

Tu te dis « je vais répondre au mail rapidement pendant que c’est encore frais dans mon esprit », et pendant la rédaction de ton mail, tu hésites sur l’orthographe d’un mot alors tu vas sur internet pour vérifier, puis tu cherches un site fiable qui pourrait te donner la réponse que tu cherches.

Voilà ! Tu as trouvé, alors tu reviens sur ton mail mais tu as perdu le fil de ta phrase. Tu remontes et relis ce que tu avais écris précédemment, tu corriges les fautes, tu reformules tes phrases, etc…

Finalement, une notification de mail, t’aura interrompu pendant plusieurs minutes auxquelles il faudra ajouté les 23 minutes pour retrouver ta concentration. Maintenant, multiplie ce temps perdu par le nombre d’interruptions pendant ton temps de travail.

Tu comprends mieux pourquoi tu ne finis jamais ta to do list maintenant ?

Le mieux à faire pour gagner du temps au travail, c’est d’éloigner toutes sources de distractions comme le téléphone, la télé et autres distractions et de couper toutes les notifications pendant tes sessions de travail. Reste concentrée sur ce que tu fais jusqu’à le terminer.

4. Améliorer sa concentration est une solution pour gagner du temps

Pourquoi aujourd’hui, il y a de nombreuses personnes qui passent énormément de temps à travailler sans jamais réussir à arriver au bout de leur projet ?

Simplement, parce que leur attention est dispersée au lieu d’aller droit au but.

gagner du temps au travail

La capacité à rester concentrée est indispensable pour être efficace au travail. C’est l’une des qualités qui permet d’accélérer la réalisation des tâches, mais aussi, d’apprendre plus vite ou encore de trouver des solutions.

Lorsqu’on est capable de se concentrer on avance plus vite sur ses tâches et on arrive rapidement à atteindre ses objectifs. On entre dans un cercle vertueux .

Gagner du temps au travail, nous permet d’avoir plus de temps libre pour se reposer, profiter de sa famille et pour ses loisirs. On est plus sereine, on a plus confiance en soi et ceci augmente considérablement la motivation intrinsèque pour réaliser des challenges plus grands.

gagner du temps

5.Arrêter le multitâche fait gagner du temps

Difficile de se débarrasser de la croyance générale, selon laquelle faire plusieurs tâches en même temps ferait gagner du temps.

En réalité, c’est tout le contraire ! Des scientifiques de l’INSERM à Paris ont découvert lors une étude, que les étudiants qui tentaient d’exécuter 2 tâches en même temps faisaient 3 fois plus d’erreurs que ceux qui se concentraient sur 1 tâche à la fois.

Et selon une étude publiée dans The Journal of Experimental Psychology, nous augmentons de 40% le temps de réalisation des tâches en faisant du multitâche. Lorsque l’attention switch d’une tâche à l’autre, le cerveau a besoin de temps pour se concentrer à nouveau.

Pour gagner du temps et de la qualité dans notre travail, il est recommandé de rester concentré sur une seule chose à la fois.

Si tu veux connaître les 3 habitudes que j’utilise pour gagner du temps au quotidien et être efficace, je te laisse cliquer ici pour accéder à l’atelier gratuit en ligne, dans lequel, je te donne des clés pour être plus productive.

Partage dans les commentaires, tes hacks et tips qui te font gagner du temps au quotidien dans ton travail, je serais ravie de les découvrir.

​Read More
travailler sur internet
entrepreneuriat, productivité

6 Qualités très Appréciées pour Travailler sur Internet

travailler sur internet les qualités requises

Pour travailler sur internet, il est bon d’être doté ou de développer certaines qualités très appréciées pour réussir dans le monde du web. Lorsqu’on voit sur les réseaux sociaux, la vie de rêve qu’ont certains entrepreneurs qui ont débuté en créant un simple business en ligne. On s’imagine très facilement à leur place, les pieds en éventail au bord de la piscine, à siroter un bon cocktail !!

1. La Curiosité

travailler sur internet

Apprendre, se former, être ouverte d’esprit, tester de nouveaux outils, de nouvelles stratégies. Le monde du web évolue très vite, il faut savoir s’adapter rapidement si on veut travailler sur internet.

Pour travailler sur internet, il faut savoir nourrir son esprit et être curieuse. C’est une qualité nécessaire pour apprendre à maitriser les différents domaines : Le référencement naturel SEO, les réseaux sociaux, la création de site, le montage des vidéos, le copywriting et la rédaction web, le webmarketing, etc…

Etre curieuse n’est plus un vilain défaut, si tu veux travailler sur internet !

2. La Discipline

travailler sur internet

Une grande partie des mumpreneures travaille à la maison. Or, il est encore plus facile qu’au bureau, de se laisser distraire par un tas de choses et laisser son travail de côté. La procrastination guette sans relâche, la moindre baisse d’énergie ou de motivation, pour sauter sur sa cible !

L’absence de cadre, d’horaires, et de boss à qui on doit rendre des comptes, rend la résistance aux distractions très, très, très …. difficile.

Si tu envisages de travailler sur internet, je te recommande de te fixer des horaires de travail, des objectifs et un cadre propice à la concentration, même si ce n’est pas facile.

La discipline est indispensable, alors crois-en mon expérience : mettre en place le plus rapidement possible, des routines et des habitudes productives t’évitera de te faire avoir.

travailler sur internet et être productive

Trouve ici 4 actions simple pour devenir productive et hyper efficace au travail

3. L’Organisation

travailler sur internet

Préparer ses évènements : lives, webinar, lancements est important, pour avoir un minimum de personnes qui répondent présentes. L’impro peut être sympa parfois mais ça ne peux pas être une habitude, un mode de fonctionnement à long terme.

  • Ton audience a besoin d’être informée suffisamment à l’avance pour assister aux lives et webinar.
  • Tes partenaires ont besoin de temps pour préparer la promo de ton produit via des articles, des posts sur les réseaux sociaux, des vidéos, des podcasts, …
  • Tes clients ont besoin d’une date précise pour la livraison des prestations vendues … et tout ceci s’organise !

Travailler sur internet demande également de l’organisation ! Tu te rendras très rapidement compte que tu as beaucoup de choses à mettre en place, et que les jours, les semaines défilent très vites !!

Si tu veux travailler sur internet et générer des revenus suffisants pense à mettre en place une bonne organisation.

4. La Constance

travailler sur internet

Pour faire sa place sur internet, il est nécessaire d’être régulière et constante. Les moteurs de recherche comme Google prennent en compte la fréquence du contenu que tu publies.

La régularité des publications est l’une des composantes de l’algorithme. Pour espérer, voir tes articles s’afficher dans les premières pages des moteurs de recherche et t’apporter du trafic sur ton site, il est recommandé d’être constante.

Sur les réseaux sociaux c’est pareil, tu dois créer du contenu de façon constante pour adresser un signal fort aux robots, et espérer être visible.

5. La Créativité

travailler sur internet

Avoir une inspiration créative développée est une véritable atout pour travailler sur internet. On a constamment besoin de créer du contenu : article, podcast, vidéo, post, newsletter, formation… et j’en passe !

Sans créativité, on est vite à cours d’idées !

Tu peux lire cet article pour t’aider à planifier 1 mois du contenu, et publier de façon régulière et constante.

La partie visuelle tient également une place importante lorsque tu travailles sur internet, ne serait-ce que pour l’expérience utilisateur sur ton site par exemple.

C’est encore plus vrai sur certains réseaux sociaux comme Instagram, ou des moteurs de recherche comme Pinterest. On soigne son feed, on aime faire rêver les abonnées, et ça paye !

Les abonnées répondent présents et la visibilité du compte augmente. Sans identité visuelle et sans créativité, on se retrouve rapidement noyée dans la masse et on passe totalement inaperçue !

6. La Patience

travailler sur internet il faut être patiente

Internet est une vraie opportunité pour celles qui souhaitent travailler de chez elles. On peut adapter ses horaires de travail à son rythme de vie, et être plus présente pour sa famille.

Nombreuses sont les personnes qui ont réussi à construire un super lifestyle et travailler sur internet. Elles concilient loisirs, voyages, tout en continuant à bien gagner leur vie sur le net.

Cependant, tout ceci ne se construit pas en un claquement de doigts, il faut du temps, beaucoup de patience et d’investissement personnel.

Si tu penses que tu es faites pour travailler sur internet, avec tous les avantages que cela comporte.

Commence ici, par ce Quiz : Quel métier 100% en ligne est fait pour toi ?

N’hésite pas à partager ton résultat en commentaire, en bas !

​Read More
to do list efficace
entrepreneuriat, productivité

9 choses à ne jamais oublier pour faire une to do list super efficace

to do list

« Il n’y a pas de vent favorable pour le bateau qui ne sait pas où il va »

Sénèque

Une to do list sert en premier lieu à lister ce que tu dois faire pour atteindre ton objectif. Car, si tu ne sais pas précisément ce que tu veux accomplir, tu ne seras pas capable d’avancer en direction de ton but. Tu ne pourras pas identifier les opportunités qui peuvent t’aider à y arriver, ni les raccourcis qui pourraient te faire gagner du temps et de l’énergie.

La to do list est un moyen simple mais qui peut s’avérer très efficace pour faire un pas devant l’autre en direction de ton objectif, même lorsque tu es en terrain inconnu. Elle aide à apprécier le chemin parcouru et indique les étapes restantes avant d’atteindre sa destination.

Imagine ta to do list comme des escaliers et chacune des tâches que tu ajoutes correspond à une marche. Progressivement, une marche après l’autre, tu finiras par atteindre le sommet des escaliers. Toutefois, il faut bien préparer sa to do list de façon à monter les marches et non pas les descendre ! Il y a certaines erreurs qu’il faut absolument éviter pour la rendre efficace. C’est ce que nous allons voir ensemble un peu plus bas dans cet article.

Ce serait tellement plus simple, si le fait de lister les actions qu’on souhaite réaliser nous garantissait à coup sûr leur accomplissement en temps voulu.

La réalité est un peu plus compliquée que ça … en général, on ne s’y prend pas correctement et la to do list devient rapidement trop longue, trop chargée, désorganisée et finit par devenir un fourre-tout démotivant. C’est l’effet inverse de celui recherché qui se produit !

On va commencer par voir Pourquoi faire une To Do List, ensuite on parlera des erreurs qu’il faut absolument éviter de commettre. Et enfin, je te dirais comment rendre ta to do list ultra efficace afin de t’aider à devenir plus productive.

1/ Pourquoi faire une to do list

Pourquoi faire une to do list
  1. Clarifier ses idées et ses objectifs
    Avec un esprit clair, on sait exactement ce que l’on veut, ce qu’il faut faire pour y arriver et quand le faire
  2. Se libérer l’esprit en diminuant la charge mentale
    En vidant son cerveau sur papier, on décharge notre mémoire, et on économise de l’énergie mentale
  3. Structurer un plan d’action pour concrétiser ses pensées
    Combien de fois il m’est arrivé de penser à quelque chose en me disant que c’est une idée géniale mais au final, rien ! Je ne passe pas à l’action car je ne sais pas par où commencer
  4. Prioriser et coordonner ses actions
    Avoir une to do list sous les yeux, aide à trier les tâches pour sélectionner d’abord celles qui sont prioritaires. Elle permet aussi de relier les actions dépendantes les unes des autres pour les traiter dans l’ordre.
  5. Rester concentrée sur l’essentiel jusqu’à le terminer
    Lorsque tu travailles sur quelque chose d’important, qui te demande des efforts, ton cerveau aura tendance à divaguer pour se diriger vers des choses plus faciles et/ou plus plaisantes. La to do list est un bon moyen pour éviter ça : tant que tu n’as pas checker la case c’est qu’il faut continuer à te concentrer dessus jusqu’à le terminer.
  6. Eviter les distractions
    Vouloir se mettre au travail, allumer son ordinateur et … Ne pas savoir quoi faire, ça te parle ? De fil en aiguille, tu finis sur les réseaux à liker et commenter les publications de tes copines. Avec une to do list, tu sais exactement ce que tu dois faire !
  7. Etre moins en proie à la procrastination
    Quand tu dois faire quelque chose qui te parait compliqué, tu es tenté de le reporter au lendemain. Or, si tu découpes tes étapes en petites actions, ton cerveau l’interprète comme quelque chose de facile et te poussera à le faire immédiatement.
  8. Gagner en efficacité
    Une to do list peut vraiment te faire gagner du temps tout en boostant ta productivité grâce à sa facilité d’utilisation.
  9. Centraliser ses idées et les taches à réaliser
    En un coup d’œil, tu peux retrouver toutes tes idées et les actions prévues. C’est quand même bien mieux que de rechercher sur les post-it, carnets, feuilles volantes et autres appareils digitaux.
  10. Evaluer la quantité de travail restante pour arriver à son objectif
    Moi ! j’aime bien savoir combien de temps il me reste pour arriver quand je voyage. Les GPS sont top pour ça, ils estiment pour toi l’heure d’arrivée à ta destination !! Au travail, c’est pareil, j’aime bien savoir ce qu’il me reste à faire pour terminer, alors quand je vois qu’il n’y a plus qu’une case à cocher sur ma to do list pour atteindre mes objectifs, je jubile et ça me motive à terminer !!
  11. Source de motivation et de good vibes
    Parfois, il m’arrive d’avoir la flemme de faire ce qui est noté sur ma to do list. Mais quand je pense à la joie que je ressens quand je « check » la case, ça me met instantanément dans un état émotionnel qui me motive à me lancer ! En général, une fois lancée j’ai du mal à m’arrêter !
  12. Facilite l’organisation et la planification
    Le dimanche quand je dois m’organiser pour la semaine qui arrive, je dégaine ma to do list. Ca me facilite beaucoup la planification de mes journées. Il est bien plus facile de s’organiser quand tu as une liste de chose à faire sous les yeux qu’il faut simplement répartir sur la semaine. Une fois ce travail terminée, je me sens beaucoup plus légère, plus sereine.

2/ Les erreurs fréquentes avec les to do list

erreurs fréquentes avec les To Do

Voici le Top 8 des erreurs à ne plus commettre, si tu veux que ta to do list devienne ton alliée !

  1. Feuilles volantes : Ecrire un peu partout ses idées et finalement, ne rien retrouver le moment voulu.
  2. Dresser une Wish List : Charger sa to do du jour et ne jamais terminer ce qu’on a à faire : Démoralisation assurée
  3. Etre trop vague : Si tu n’es pas assez précise dans la description, tu oublies ce que tu voulais dire en écrivant cette tâche et tu perds du temps à vouloir retrouver dans tes souvenirs ce à quoi tu pensais.
  4. Faire le mauvais choix : Noter uniquement des tâches non actionnables ou dépendantes les unes des autres, t’oblige à attendre que l’action précédente soit exécutée pour pouvoir avancer. Tu perds beaucoup de temps et tu prends le risque de laisser de côté ce qui est important.
  5. Absence de tri : Faire les tâches dans l’ordre noté sans les trier et les prioriser est une erreur fatale. Il faut toujours commencer par ce qui est le plus important.
  6. Ne pas parler le même langage que son cerveau : Tu dois avoir 2 To Do Lists : 1 sur laquelle tu notes tout ce que tu dois faire, et 1 to do list du jour n’excédant jamais 3 ou 4 choses à faire. Avoir constamment comme support sa to do complète est une erreur ! En voyant cette longue liste, le cerveau va interpréter qu’il faut tout faire. Il comprend qu’un effort intense devra être fourni. Mais, comme le cerveau préfère la facilité, il voudra fuir l’effort en se dirigeant vers des distractions et t’incitera à la procrastination.
  7. Ne pas estimer le temps des tâches : Ne pas savoir, à l’avance, combien de temps il te faudra pour réaliser une tâche faussera tout ton planning. Par voie de conséquence, c’est toute ton organisation qui s’effondre comme un château de carte !
  8. Pas de deadline : Ne pas déterminer de date butoir c’est prendre le risque de ne jamais terminer ce que tu as commencé.

3/ To Do List efficace : Mode d’emploi

to do list efficace

Maintenant on parle des 9 choses que tu dois absolument faire pour rendre ta to do list ultra efficace. Nous avons vu plus haut pourquoi les to do list sont utiles et quelles erreurs il faut éviter. Maintenant, il est temps que tu deviennes efficace.

  1. Centraliser à 1 seul endroit
    Choisis le moyen le plus pratique pour toi, et dresse ta to do list complète. Application, carnet, ou outil peu importe !! Fais un choix et centralise tout au même endroit. Vide ton cerveau par écrit et n’oublie pas de faire le ménage de temps en temps : Supprime, délègue, ou reporte si tu ne peux pas exécuter les actions rapidement.
  2. Prendre l’habitude de noter tout de suite
    Chaque fois que tu as une idée ou une action à réaliser, note la ! Tu feras le tri plus tard. Autrefois, avant de commencer à tout noter, il m’arrivait de me souvenir que j’avais eu une bonne idée mais impossible de me souvenir de l’idée en question. Je pense que ce genre de choses t’arrive aussi. La solution c’est de tout noter tout de suite.
  3. Outil de travail quotidien : la base de l’organisation
    Utilise une to do list quotidienne dans laquelle tu choisis les actions les plus importantes du moment. Pose toi ce genre de question : Si je ne pouvais faire qu’une seule chose aujourd’hui, la plus importante, quelle serait l’action ? Une fois ton choix fait, trouve un créneau dans ta journée pour l’exécuter. En fonctionnant de cette façon, tu vas avancer plus rapidement dans tes projets et tu constateras des résultats significatifs.
  4. Planifier ses taches
    Le dimanche, j’ai pour habitude de lister tout ce que je souhaite réaliser dans la semaine à venir. Ensuite, je prends le temps de « caser » chaque action pendant mon temps de travail. C’est un peu comme le jeu Tétris (tu connais certainement) sauf qu’ici il faut imbriquer des taches pendant le temps de travail disponible.
  5. Noter le temps nécessaire pour l’accomplissement de la tâche
    Avant de commencer à travailler, il faut que tu prennes l’habitude d’estimer le temps de la tache à réaliser. Je ne sais pas si tu connais la loi de Parkinson qui dit, en gros : plus tu as de temps pour faire quelque chose et plus le temps de réalisation se dilatera pour occuper tout l’espace temps. Ce qui veut dire, plus tu as de temps pour réaliser une tache et moins tu seras efficace. Au lieu d’aller à l’essentiel et terminer en 1 heure, tu vas t’arrêter sur des détails superflus et tu mettras 2 heures. Si tu as du mal à estimer le temps nécessaire, chronomètre toi quand tu travailles, et essaye de travailler le plus rapidement possible.
  6. Se concentrer sur l’essentiel
    Si tu veux vraiment devenir productive et efficace, il faut savoir choisir tes taches. Inutile d’en avoir 10 ou 15 qui au final ne font pas avancer tes projets. Choisis uniquement 2 ou 3 actions bien ciblées c’est amplement suffisant.
    Même si tu es tentée de mettre dans ta to do list du jour, pleins de toutes petites actions parce que tu kiffes (limite addict) cocher les petites cases, laisse tomber ce n’est pas une stratégie gagnante !
  7. Ajuster sa charge de travail sans surestimer ses capacités
    Il n’y a rien de plus frustrant et démotivant que, de travailler 8 heures par jour et finir ses journées avec ce goût amer : l’impression de ne jamais en faire assez !!!
    Le cerveau à tendance à minimiser le temps nécessaire pour réaliser une tâche. Par conséquent, on surcharge nos journées de travail et on n’arrive jamais à terminer tout ce qui était prévu. Chaque fois que tu commets cette erreur c’est comme si tu t’injectais un poison à effet lent qui s’attaque à l’estime et la confiance en soi.
    Il vaut mieux programmer seulement 1 ou 2 tâches et lorsque tu les as terminer, choisir une nouvelle tache dans ta to do list générale. Tu inverses le processus et tu finis tes journées hyper fière d’en avoir fait plus que prévu !
  8. Trier sa to do list régulièrement (supprimer/déléguer/reporter)
    Il est indispensable de trier sa to do list régulière afin de :
    – Supprimer ce qui n’est plus nécessaire ou qui est devenu obsolète,
    – Déléguer ce qui vous prend beaucoup de temps et vous apporte peu de valeur en retour. Tout comme, il est préférable de déléguer ce qui demande beaucoup de compétences que vous n’avez pas encore et qui joue un rôle majeur dans votre business.
    – Reporter les actions qui ne demandent pas une intervention immédiate de votre part ou bien qui requiert la réalisation d’une autre action avant.
  9. Done list en fin de semaine + gratification différée
    Le cerveau aime recevoir des récompenses. Il libère un neurotransmetteur appelé la dopamine qui nous fait ressentir une sensation de plaisir, et ceci permet d’entretenir la motivation pour avancer. Prendre l’habitude de se récompenser une fois le travail ou la semaine terminés activera des processus mentaux bénéfiques. Parfois, la reconnaissance du travail accompli grâce à une Done List (liste du travail déjà fait) suffit à activer ce mécanisme et permet d’apprécier le chemin parcouru.

4/ Outils pour créer une to do list à portée de doigt

les outils pour faire des to do list

Maintenant il ne te reste plus qu’à choisir ton support (papier ou digital ?) et te familiariser avec. Tu connais désormais tous les secrets de la to do list pour en faire une véritable alliée.

to do list et productivité

4 ACTIONS SIMPLES POUR DOUBLER TA PRODUCTIVITE

​Read More
planifier 1 mois de contenu de blog
entrepreneuriat, productivité

Comment planifier 1 mois De Contenu Intéressant sur son blog facilement

Double ta productivité en seulement 4 étapes

Dans 2 minutes, tu pourrais connaitre les 4 étapes clés pour travailler plus intelligemement !!

Planifier ton contenu, est le moyen le plus efficace pour publier de façon constante et régulière. Cette stratégie permet d’augmenter le nombre de visiteurs sur ton site en alimentant ton blog, tout en gardant l’esprit serein pour rester concentrer sur les projets du moment.

Tu gagnes du temps, que tu peux redistribuer sur des actions importantes, pendant que ton audience grossit car tu inspires confiance en imposant ton expertise.

1. Trouver des idées de contenu

Cette première étape est l’une des plus dures. C’est un peu la vitrine de ton business et c’est ce qui va donner envie ou non aux visiteurs d’entrer dans ton monde.

Il faut faire preuve de créativité et savoir sans cesse renouveler ton stock d’idées. Cela permet de garder l’attention de ton audience et lui donnera envie de s’abonner à ta newsletter. Garde bien à l’esprit ton objectif, qui est de faire revenir tes visiteurs régulièrement sur ton site !

Voici quelques astuces qui t’aideront à trouver des idées de contenu.

  • Tu peux utiliser la barre de recherche Pinterest pour noter quelques idées puis les adapter à ta personnalité et ton audience.
  • Analyser les statistiques de ton blog et de tes réseaux sociaux t’aidera à savoir quel genre de contenus est très consommé, et tu pourras ensuite mieux satisfaire la demande de tes lecteurs et auditeurs !
  • Personnellement, j’aime m’inspirer des blogs américains. Je trouve qu’ils sont variés et stimulent la créativité.
  • Demander à sa communauté quel sujet il aimerait aborder. Quels sont leurs difficultés, leurs douleurs pour apporter des réponses ou des pistes à explorer. Les problématiques qui reviennent souvent attirent forcément des lecteurs.

2. Organiser le contenu sur Trello

J’ai créer des listes pour tous les contenus que je publie : vidéos, articles, post RS (et prochainement Newsletter)

Et pour chacun j’ai une check-list qui reprend ce que j’ai à faire jusqu’à la mise en ligne du contenu.

Ça ressemble à ça :

J’avoue qu’au départ ça m’a pris un peu de temps pour créer la première check-list de chaque contenu (sans rien oublier). Néanmoins, l’avantage majeure c’est qu’une fois faite, je n’ai plus à la refaire !

Check list Contenu de blog

Je clique simplement sur « dupliquer » et le tour est joué.

Personnellement, ça m’aide à avancer sereinement, à savoir exactement où j’en suis sur chaque contenu et à garder une vision claire de ce qu’il me reste encore à faire.

Lis l’article jusqu’au bout, je t’offre un petit cadeau à la fin, pour t’aider à programmer ton contenu sur un mois.

3. Créer le contenu

Une fois que j’ai les idées et le plan, il faut maintenant créer le contenu. J’ai deux armes redoutables pour travailler beaucoup plus vite et être plus efficace en restant concentrée sur mon travail.

  • Le Time Blocking
  • Le Batching

Si tu n’as jamais entendu ces termes, tu dois te demander de quoi je parle et peut-être même que tu images des instruments (de torture😂 ) un peu bizarre qui m’obligeraient à travailler 😅. Je t’explique ce que c’est rapidement.

Le Time Blocking

Utiliser le time blocking pour créer du contenu

Le time blocking consiste simplement à découper son temps de travail en session minutée.

Je sais que je ne pourrais jamais être concentrée Non-Stop pendant toute une matinée. Mon cerveau n’est pas capable, alors pour tirer profit de mes 4 heures de travail j’adapte ma façon de travailler.

Utiliser le time blocking me permettra de travailler mieux et fournir du travail de qualité au lieu de me disperser et perdre mon temps.

Par exemple pour la rédaction de mes articles, scripts et autre, j’utilise la méthode pomodoro qui consiste à travailler intensément pendant 25 minutes puis faire une pause de 5 minutes. Je répète ce cycle 4 fois avant de prendre une pause beaucoup plus longue pour déconnecter et me reposer.

Alors que pour l’enregistrement, le montage, ou la création de visuel, mes sessions de travail sont plus longues (environ 50 minutes de travail / 10 minutes de pause) car la concentration est moins intense et l’activité plus variée alors 25 minutes c’est un peu court.

Toi aussi, si tu utilises cette méthode, tu pourras adapter le temps de travail en fonction de ta capacité de concentration et de ton aisance à réaliser l’action (plus tu maîtrises la tâche moins tu as besoin de concentration et de temps).

Le Batching

Utiliser le batching pour créer du contenu

What ?? C’est simplement le fait de regrouper les mêmes tâches pour les réaliser à la suite. L’avantage du batching c’est que la concentration reste focus sur le même groupe d’action et cela fait gagner beaucoup de temps et évite de partir dans tous les sens.

Par exemple, j’utilise le batching pour rédiger plusieurs contenus (articles, scripts, post, …) lorsque je suis en mode « rédaction ».

Quand je programme une session créative, je crée plusieurs visuels et support de travail sur canva. Quand je sors le matériel audio j’enchaîne les enregistrements pour ne pas perdre de temps à le sortir à chaque fois pour un seul enregistrement … Bon, je pense que tu as compris le principe du batching !

Depuis que j’utilise cette méthode je trouve que j’ai gagné beaucoup de temps et j’ai l’esprit plus serein car je prends de l’avance sur mon travail.

Fini les coups de speed parce qu’on se rend compte qu’il ne reste plus que 3 jours pour publier son article alors que la rédaction n’est pas encore entamée (oui ça sent le vécu😁).

Regrouper ses tâches n’est pas toujours facile à réaliser mais ça aide vraiment à atteindre ses objectifs et à retrouver la confiance en soi !

Cela t’évite de ressentir cette culpabilité ravageuse lorsque tu es obligé de revoir tes objectifs à la baisse. Où encore, cette frustration sournoise quand tu entres dans le blog de cette fille qui publie 2 articles par semaine depuis plus d’1 an. Et toi ben … !??!! Tu t’en veux d’être mal organisée et de perdre le fruit de tes efforts sur le référencement naturel parce que tu fais les choses à la dernière minute … 😥

Cet article peut également t’aider à travailler efficacement : Maman et productive, même en travaillant de chez soi

4. Booster la visibilité du contenu

Créer du contenu régulièrement c’est super ! Encore faut-il qu’il soit visible … sinon tout ce travail ne servira à rien !!! La dernière étape du processus est donc de rendre le contenu visible afin qu’il soit lu, entendu, vu et partagé sur les différentes plateformes.

Le dernier travail consistera donc à gagner en visibilité et à faire la promotion du contenu en y passant le moins de temps possible.

Optimiser le SEO

Une fois que ton contenu est rédigé, il te restera encore à optimiser le référencement. Cela veut dire que ton contenu doit répondre à un certain nombre de critères pour que Google lui face une place dans les premières pages du moteur de recherche.

Je ne vais pas rentrer dans les détails du SEO car ce n’est pas le sujet, toutefois tu peux t’aider de plugin comme : Rank Math, YOAST, ou encore Framework SEO qui ont une version gratuite suffisante pour optimiser ton contenu.

Google et Pinterest sont des moteurs de recherche très utilisés donc il est important d’intégrer des mots-clés, des images, et d’adopter une stratégie SEO afin de donner de la visibilité à ton contenu.

Si tu n’y connais absolument rien en référencement organique, tu as 2 possibilités :

Déléguer cette tâche à un/une expert(e)

Te former sur le sujet : tu trouveras certainement des formations complètes qui t’aideront mieux comprendre et utiliser le SEO.

Pour Pinterest : Je te recommande Déborah qui est une experte et offre une formation en ligne de qualité. Elle propose également ses services d’accompagnement pour t’aider à gagner en visibilité sur pinterest (ce qui va automatiquement attirer les bonnes personnes sur ton blog).

Programmer des promotions

Pour booster ta visibilité tu peux également utiliser la publicité payante sur les réseaux sociaux. Elle est très abordable, et te permet d’attirer des personnes ciblées sur ton site.

L’avantage de cette technique est d’automatiser tout le processus. Tu pourrais alors vendre tes produits (ou services) et/ou grossir ta liste email via ton contenu (article, podcast, vidéo …), sans avoir à prospecter.

Je n’utilise pas à ce jour la publicité sur facebook ou instagram, mais je sais que ceux qui maîtrisent ces outils, obtiennent un retour sur investissement très intéressant.

Automatiser les publications

Les outils de publication automatique te permettront encore de gagner du temps et de la charge mentale.

Une fois les publications de ton contenu programmées, tout se fait automatiquement. Tu peux avoir l’esprit tranquille et te concentrer sur autre chose !

Voici quelques outils que tu peux utiliser pour programmer tes publications sur les réseaux sociaux (il y a une version gratuite) :

Et j’ajoute quelques outils, qui t’aideront à créer et modifier facilement tes visuels et images :

N’hésite pas à parler de tes articles sur les réseaux sociaux au moment où ils sont publiés sur ton blog afin d’attirer plus des visiteurs. Pense également à envoyer un mail pour informer ta communauté de la publication d’un nouvel article (tu peux paramétrer cette fonction sur wordpress, afin qu’elle soit automatique à chaque publication)

Découvre mon compte Instagram et mon compte Facebook, abonne toi pour rester en contact et profiter des conseils que je partage régulièrement !

Si tu mets en pratique cette méthode, tu vas enfin réussir :

  • à créer du contenu régulièrement
  • à rester constante
  • à alimenter ton blog d’articles intéressants
  • à augmenter les visites sur ton site
  • à grossir ton audience
  • à vendre tes produits
  • à vendre les produits en affiliation
  • à devenir une référence dans ton domaine

Pour t’aider, je t’offre un Calendrier éditorial qui te permet d’avoir une vue d’ensemble sur 30 jours !

Tu pourras noter (sans imprimer) les articles que tu vas publier à la date prévue.

Prends bien soin de toi !

Calendrier contenu

Une dernière chose avant de te laisser, si tu veux profiter d’un temps productif pour créer ton contenu et être efficace, voici un ebook dans lequel je te donne les 4 Clés pour réussir à devenir productive et efficace rapidement :

​Read More
gagner en productivité, travailler en été, efficace même en vacances
entrepreneuriat, productivité

12 Conseils pour Gagner en Productivité et être performant

L’efficacité au travail est un objectif visé par tous. Aujourd’hui je laisse la parole à Mélissa de Freelance Express, qui va nous donner 12 conseils pour gagner en productivité et travailler efficacement même en période d’été.

Pour la petite histoire, j’ai participé au concours lancé fin juin sur les comptes Instagram par @freelanceexpress et @inspiraction et j’ai gagné une de leurs prestations ! J’ai choisi la rédaction d’un article de blog, qui a été rédigé et livré très rapidement (moins de 48 heures).

Alors je vous conseille de jeter un œil sur les services que ces 2 freelances proposent, si vous cherchez à déléguer quelques tâches pour alléger votre charge de travail.

Sans plus attendre, je vous laisse découvrir les 12 conseils prodigués par cette freelance, pour gagner en productivité et être efficace pendant la période estivale.

Mais avant, viens découvrir mon compte Instagram en cliquant simplement ICI

gagner en productivité au travail
gagner en productivité
gagner en productivité
gagner en productivité

Durant l’été, les entreprises et les micro-entreprises, les salariés ou freelances indépendants, connaissent un ralentissement de leur activité. Entre autre, cela mettra aussi une petite pression à la fin de l’été quand les activités devront reprendre après une période d’inactivité.

Travailler de chez soi n’est pas toujours facile. Surtout en période estivale, on peut rapidement se laisser distraire, se laisser dépasser par les événements ou même manquer de motivation. 

Comment allier vie personnelle et vie professionnelle tout en optimisant au mieux son temps de travail pour gagner en productivité ?

C’est une question qui pourrait mener à un long débat car chaque personne est différente. J’ai donc décidé de partager avec vous mes astuces et mes conseils pour que vous soyez, vous aussi, plus productifs quelque soit votre travail ou mode de vie. Découvrez comment profiter de la saison estivale pour booster votre productivité, même pendant vos vacances :

1. Les outils de prise de note / la to do list :

La to-do list est une petite liste que je remplis chaque matin en fonction de ce que j’ai à faire dans la journée, pas besoin de mettre cinquante tâches et ne pas s’y tenir, mettez les plus importantes et tenez-vous à cette liste. La prise de note est essentielle en business : pour se rappeler de tout ce qu’on doit faire, récolter des informations, ne pas perdre d’idées.

Le vrai secret d’une prise de note qui cartonne ? La centraliser en un seul endroit, c’est-à-dire tout noter à un seul emplacement, en organisant ses notes par thématiques ou listes.

AVANTAGES :

  • c’est d’éviter de vous éparpiller,
  • d’en mettre de partout,
  • de retrouver n’importe quelle information,
  • de classer vos notes
  • et d’établir une liste de tâches en un temps record.

Il existe quelques outils de prise de notes incroyables et la bonne nouvelle c’est qu’ils sont gratuits, ou disposent d’une version gratuite :

  • Evernote 
  • Google Keep
  • Bear ( iOS seulement )
  • One Note
  • Todoist : l’application ultime des to-do lists avec pleins de modèles gratuits.

Et en format papier vous avez évidemment les carnets, planners, agendas, etc…

2. Prioriser ses tâches : 

Sur la to-do list, vous pouviez classer vos tâches en commençant par les plus importantes (ou plus pénibles à vos yeux) pour les exécuter en premier sachant que plus on avance dans la journée, moins on a envie, si vous faites les tâches les plus plaisantes au début et les moins agréables à la fin, vous allez vous décourager.

3. Pas de multitâches : 

C’est important de mettre l’accent dessus, on dit souvent que l’humain est multitâches mais il n’en est rien, plus vous faites de choses à la fois, moins vous êtes efficace.

Faites les choses dans l’ordre, vous verrez vous les ferez mieux !

4. Se récompenser : 

Soyez fièr(e)s de vous quand vous avez terminé votre to-do list ou même une tâche désagréable, dites-vous que vous vous octroyez quinze minutes de télévision, un épisode de série, un peu de temps sur les réseaux, un bon bain relaxant, ce qui vous fait plaisir !

C’est important de se récompenser pour permettre au cerveau de sécréter l’hormone du plaisir, vous verrez vous repartirez d’autant plus motivés.

Ne pas en abuser évidemment !

5. Le calendrier (éditorial ou non) : 

Peu importe votre travail, avoir un calendrier est toujours une bonne idée, que ce soit pour noter vos rendez-vous, vos listes de plats ou courses ou même pour le travail.

Moi j’utilise Trello et je note absolument tout : mes listes d’articles ou photos quand ça me vient ( sinon on oublie, je vous l’assure ), je prépare les dates de mes articles pour être en avance et je gagne vraiment en productivité.

C’est un indispensable et je vous le conseille vraiment !

gagner en productivité
gagner en productivité en 4 actions

6. Le téléphone : 

Comment gagner en productivité en étéBooster sa productivitééliminer les distractionsmaman et productive

Quand vous travaillez sur une tâche en dehors de votre téléphone, mettez-le en mode avion, rien de pire que les notifications ( sms, appels, instagram…) quand vous êtes occupés, c’est humain on a tous tendance à regarder et si une notification nous attire, on ouvre l’application ou les messages et vous pouvez être sur(e)s que vous allez y rester un bon moment et perdre votre avance et ne pas gagner en productivité !

7. Prendre de l’avance : 

Si possible, arrangez-vous pour toujours prendre de l’avance sur vos tâches (en particulier professionnelles), si vous travaillez de chez vous comme moi, c’est essentiel !

On ne sait jamais ce qui peut arriver, avoir des articles d’avance permet de ne pas s’y prendre au dernier moment et de bâcler les choses, en plus vous serez plus sereins !

8. Ne pas négliger le sommeil :

Vous le savez, le sommeil est essentiel pour nous et si on ne dort pas assez c’est mathématique vous ne pourrez pas être plus productif, alors reposez-vous, dormez minimum 7h par nuit, c’est tout simple comme conseil mais tellement important !

Cet Article pourrait t’intéresser : 5 Lois de la Productivité, pour transformer ta façon de travailler

9. Les templates :

Si vous travaillez sur les réseaux ou êtes blogueur(se), je vous conseille d’avoir toujours des templates prédéfinis ( sur Photoshop ou Canva ).

Comme ça vous avez juste à les remplir ( notamment pour Pinterest ) et c’est ultra rapide ! Vous pouvez du coup utiliser le temps pour optimiser vos épingles et le SEO de votre article de blog mais plus perdre de temps pour vos templates.

10. Posez-vous des limites :

Que vous travailliez chez vous ou tout simplement dans vos tâches personnelles, posez-vous des limites, personne n’est productif quand il travaille 10h de suite sans pause ! 

Vous avez l’impression de perdre votre temps à faire des pauses mais détrompez-vous c’est nécessaire à votre organisme et à votre productivité. Profitez de ces moments de pause pour vous relaxer, faire du sport, profiter de votre famille, prendre un goûter. Surtout que nous sommes enfin en été !

Cet Article pourrait t’intéresser : Maman et Productive, même en travaillant de chez soi

11. Respectez votre horloge biologique :

On a tous nos préférences en terme d’heures, il y a deux situations : ceux qui sont plus efficaces le matin et au contraire, ceux qui préfèrent le soir. Libre à vous de faire comme vous le sentez, respectez votre horloge biologique et organisez vous en fonction de ça.

12. Éviter toutes distractions pour gagner en productivité :

Ah, les distractions ! C’est tellement tentant quand on travaille de la maison ! Entendre la petite notification des réseaux sociaux ou ne pas s’empêcher de regarder et d’y répondre, sans oublier sa boîte mail qui se manifeste à chaque réception ou bien la tentation d’aller déjeuner avec des amis « aller, viens avec nous, il faut se détendre un peu » !

C’est tentant mais tellement contre-productif. Je suis même tentée de mettre mon téléphone en mode avion quand il faut que je reste concentrée. Depuis, je suis bien plus efficace et je ne regrette pas… Et vous vous vous laisser distraire facilement ?

Un de nos gros problèmes actuellement, c’est le fait de nous faire distraire constamment par tout et n’importe quoi dès qu’on ouvre un onglet sur internet. Alors voici quelques outils qui vont vous aider à reprendre le contrôle et à gagner en rapidité :

  • Adblock sert à supprimer une bonne partie des publicités.
  • Stayfocus sert à instaurer une limite de temps sur certains sites, comme les réseaux sociaux par exemple.
  • Freedom : une application qui bloque l’accès aux sites de votre choix, durant la durée que vous lui indiquez.

Pour conclure :

L’optimisation de votre temps de travail est primordiale pour gagner en productivité. Tous les moyens sont permis pour utiliser à bon escient le temps alloué à son activité, que vous travaillez dans le web ou dans tout autre domaine. Il est alors fortement recommandé de mettre en place un cadre de travail efficace en faisant appel à des méthodes et des outils qui ont fait leurs preuves.

Et vous ? Avez-vous des méthodes efficaces à partager pour améliorer votre activité ?

Quelles sont vos astuces pour être plus productive au travail ?

​Read More