fbpx

Entraîner son esprit à s’habituer à tout

entraîner son esprit, entrainement cérébral sortir de sa zone de confort

« On s’habitue à tout ! »

Cette expression souvent utilisée par fatalité, est en réalité très représentative de notre esprit ! On peut entraîner son esprit à s’habituer à n’importe quelle situation. L’esprit peut s’habituer à rester concentré, à terminer systématiquement le travail, à savourer un instant de créativité.
Au lieu de ça, on l’habitue en général, à disperser son attention, à reporter son travail, à céder aux envies et à se plaindre de tout.

Entraîner son esprit à abandonner les récompenses immédiates

Lorsqu’on doit faire quelque chose qui ne nous enchante pas vraiment comme faire le ménage, les courses, bricoler, travailler, trier, ranger, ….
Par manque de motivation, on va se laisser envahir progressivement par des propositions plus attrayantes comme rester devant la télévision, se poser un peu sur le canapé et surfer sur les réseaux sociaux, faire une recherche d’objets déco ou de fringues sur internet, etc …
En réalité, on essaye d’éviter ou de repousser le moment ou il faudra commencer à faire sa « corvée ». En agissant ainsi on s’offre des récompenses immédiates sans avoir, ne serait-ce que entamé la tâche à réaliser. Ce qui a pour effet de renforcer ces mauvaises habitudes au détriment des bonnes.

Prenons un exemple :
Disons qu’on doit gérer une pile de dossiers en attente, et que cela ne nous enchante pas vraiment…

Ce que nous devrions faire pour entraîner notre esprit

Normalement, on devrait d’abord commencer par se mettre dans de bonnes conditions mentales, en pensant à l’importance de faire ce travail. Mais aussi, au bénéfice que nous retirerions une fois le travail achevé jusqu’à en ressentir les émotions. Ensuite on se concentrerait sur la tâche à accomplir jusqu’à la terminer. Et enfin, une fois le travail accompli, on se récompenserait avec l’une de nos activités préférées, un moment plaisant, ou n’importe quel autre petit plaisir sain

Ce que nous faisons en réalité

Mais au lieu de ça, on va reporter le travail à plus tard et se diriger vers l’une de nos distractions préférées. Cette distraction devient alors une récompense immédiate qui vient renforcer ce comportement ! Et le problème c’est que nous faisons ceci tous les jours, et même plusieurs fois par jour ! Or, la répétition est un moyen d’ancrer encore mieux le comportement dans notre esprit.

mind esprit entraîner son esprit récompense immédiate procrastiner bonnes habitudes positif

Mais comment faire pour changer vers de bonnes habitudes ?

  • manger sain
  • arrêter de grignoter 
  • rester concentrer
  • combattre la procrastination
  • penser de façon positive

En réalité, on peut habituer son esprit à n’importe quoi !
Il faudra utiliser exactement le même processus que celui dont je parle plus haut : Préparation mentale, concentration et récompense + Répétition.
Pour mettre en place et renforcer une bonne habitude, on devra donc se mettre la carotte sous le nez, en s’octroyant une récompense une fois le travail complètement achevé. Et plus on entraînera son esprit à agir ainsi en répétant ce processus plus il sera facile de l’appliquer !

Entraîner son esprit à affronter les situations inconfortables

Incontestablement, nous perdons beaucoup de temps et d’énergie à éviter des situations d’inconfort. Or, si nous entraînons suffisamment notre esprit à s’adapter à n’importe quelle situation, nous pourrions regagner et réinvestir ce temps et cette énergie de manière plus bénéfique et plus productive.
L’esprit est capable de s’adapter à énormément de situations. Mais dès lors qu’on refuse de sortir de son petit confort, on se trouvera des milliers d’excuses pour éviter d’affronter cette situation ! 

« Les gagnants trouvent des moyens, les perdants des excuses ».

F. D. Roosevelt

En fait, lorsqu’on se retrouve face à une situation inconfortable ou inédite, le cerveau perd ses repères. Il va donc tenter de nous en dissuader pour éviter d’affronter l’inconnu. 
Par conséquent, il va littéralement nous bombarder de suggestions négatives toutes aussi logiques les unes que les autres pour nous faire abandonner l’idée d’affronter cette situation.
C’est pour cette raison que nous passons à côté d’un certain nombre d’expériences dans notre vie.

Pour vous donner un exemple concret, voici une petite expérience que j’ai vécu il y a quelques mois. Elle illustre vraiment bien ce genre de situation. 
L’un des loisirs de mon mari est le ball-trap (Il s’agit de tirer au fusil sur des plateaux d’argile simulant un oiseau en vol. Il faut donc allier adresse et rapidité). Voulant partager un moment avec moi pendant son loisir, il m’invita à l’accompagner au club pour tester ce sport ! Mais ce monde m’est totalement inconnu … (je ne savais pas utiliser une arme, je n’avais jamais tirer sur une cible en mouvement, et je n’y connais rien au ball-trap ….).

Ma première réaction a été de refuser car pendant une demi seconde, mon cerveau faisant face à quelque chose d’inconnu a commencé à m’envoyer des suggestions du genre :

« Tu ne sais pas manier une arme, et encore moins viser une cible, qui plus est en mouvement !!!! Et en plus, il doit y avoir que des experts qui tirent en club. Tout le monde va se moquer de moi ! » …
Bref, je vous épargne le reste mais vous voyez ce que je veux dire, j’en suis sûre !

En réalité je concentrais toute mon énergie à trouver des excuses pour éviter cette situation inédite au lieu de me dire : OK ! c’est une expérience nouvelle à tester et on verra ce que ça donne ! 

En répondant par l’affirmative, on force le cerveau à devoir s’adapter car on ne lui laisse pas l’alternative d’éviter la situation. Et à force d’agir ainsi, on l’entraîne à élargir notre zone de confort et à apprendre à s’adapter plutôt qu’à éviter.

Pour en revenir à mon histoire de ball-trap, j’ai réussi à hacker mon cerveau pendant quelques secondes et j’ai finalement accepté de l’accompagner.
Du coup, j’ai appris à manier l’arme, à tirer et j’ai même touché 1 plateau en vol ^^ (mais peu importe ce n’était plus du tout important à ce moment).
J’ai passé un super moment, on a vraiment bien rigolé ! Et finalement, j’ai vraiment ressenti de la fierté d’avoir réussi à passer au-dessus des suggestions négatives ! 
Alors que si j’avais porté toute mon attention sur les suggestions négatives, ces dernières aurait pris de l’ampleur dans mon esprit et m’auraient paralysé. Je serais passer à côté de cette expérience à cause de ma première réaction.

Mes petits conseils, pour éviter de laisser place aux vilaines suggestions qui nous empêchent d’expérimenter de nouvelles activités :

1/ Mon premier hack c’est de répondre tout de suite OK, avant que le cerveau envoie ses messages négatifs. Puis je m’engage publiquement auprès de ma famille, mes amis, mes enfants …. pour éviter de faire machine arrière.

2/ Ensuite mon deuxième hack, c’est trouver rapidement tous les points positifs qu’offrent cette nouvelle expérience. Ça nous rassure d’une part, et nous habitue à trouver les points positifs dans les situations ou le doute veut prendre toute la place dans notre esprit.

3/ Une fois l’activité terminée, je me récompense sainement !
Profitez d’un moment de détente, d’une distraction qui vous procure du plaisir. PAS DE PATISSERIE, DE SODA ou autre récompense de ce genre !  
Healthy for your Mind and your Body 😉

Pour conclure, je vous invite à prendre vos décisions en gardant en tête une seule question :

Ai-je pris cette décision pour RESTER ou pour SORTIR de mon confort habituel ?

Chaque décision prise hors zone de confort, vous aidera à grandir en vous enrichissant personnellement. Elle vous aidera à vous connaitre davantage face à une situation donnée et à mieux gérer vos émotions !

A RETENIR

Un petit récapitulatif des 2 informations importantes :

  • Ne pas céder à la récompense immédiate car elle incite à reporter les choses importantes pour des distractions futiles. Et, elle facilite la mise en place de mauvaises habitudes.
  • S’habituer à vivre des expériences nouvelles, des situations qu’on aurait voulu éviter habituellement pour élargir sa zone de confort et ne plus gaspiller son énergie à trouver des excuses. 

Prenez bien soin de vous !

NOTE : Si tu manques parfois de volonté pour accomplir tes projets, ton travail, …
Je te conseille de lire l’article qui t’explique comment remplir son réservoir de Volonté en Cliquant ICI ^^

Si tu veux reprogrammer ton cerveau efficacement pour atteindre tes objectifs, voici la méthode Cliquez ICI 

 

Si nous entraînions notre esprit à s'adapter aux situations inconfortables  = Gain de temps et d'Energie !

Click to Tweet

UN CERVEAU
ÉPANOUI ET PERFORMANT

Téléchargez le Guide gratuitement 

et découvrez les 5 fondements de base à connaître absolument. 

(3) comments

Add Your Reply