fbpx

La Neuroplasticité, A quoi ça sert ?

cerveau neuroplasticité

La folie c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent

Albert EINSTEIN

J’aime beaucoup cette phrase d’Einstein qui résume en quelques mots ce qu’est la neuroplasticité de manière très simpliste.

Nous devrions toujours la garder en tête surtout lorsqu’on veut du changement dans notre vie.

Aussi, ce génie a su développer de façon exponentielle ses capacités et les fonctions cognitives de son cerveau. Il a pu atteindre l’excellence dans certains domaines, et extraire progressivement son plein potentiel.

Ce qu’Einstein a compris avant les neurosciences

Bien que les scientifiques, à l’époque, s’étaient arrêtés à la conclusion que l’intelligence était figée après la période de l’enfance. Einstein(1879-1955), avait déjà compris qu’en stimulant le cerveau de différentes manières, il se développerait et s’épanouirait.

  • Il avait compris les mécanismes cérébraux et les leviers lui permettant d’enrichir son savoir et d’optimiser la façon d’utiliser son cerveau et ses compétences.
  • Il a réussi à atteindre des performances reconnues dans le monde entier et l’excellence dans son travail.

Je suis sûre que vous vous languissez de savoir quels sont ses leviers et ses mécanismes qui lui ont permis de booster son intelligence.

Un peu de patience et restez concentrés je révèle son secret un peu plus bas …

LA RÉVÉLATION SCIENTIFIQUE

Avant THE découverte, les scientifiques s’accordaient à dire que le cerveau était structuré d’une certaine manière et que rien ne changerait après la période de l’enfance.

Par conséquent, ils pensaient que notre niveau « d’intelligence » ne pourrait plus changer tout au long de notre vie.

Mais ce qu’il y a de bizarre dans cette théorie c’est qu’Einstein ne s’est pas révélé être un génie depuis son plus jeûne âge ! On pensait même qu’il avait du retard car il avait beaucoup de mal à parler jusqu’à l’âge de 3-4 ans.

C’est quoi cette découverte ?

La découverte scientifique qui a révolutionné les neurosciences fin des années 90 (début des années 2000), est la NEUROPLASTICITÉ.

C’est la preuve scientifique que le cerveau (par conséquent l’intelligence) n’est pas figé après la période de l’enfance : Notre cerveau évolue et se développe tout au long de notre vie.

OUI vous avez bien lu, tout au long de notre vie !! Le cerveau a la capacité d’opérer des changements structuraux et biochimiques. Il peut ainsi développer ses interactions fonctionnelles.

C'EST QUOI LA NEUROPLASTICITÉ ?

Il y a 2 aspects principaux à retenir :

1. La Neurogenèse

Ce mot un peu bizarre veut tout simplement dire que notre cerveau régénère les neurones grâce à des cellules souches : une fontaine de jouvence quoi !

Cette découverte a été une révolution dans le monde des neurosciences !

Jusque là, on pensait que le cerveau ne pouvait pas remplacer les neurones perdus ce qui le condamnait à décliner inévitablement.

Or, les chercheurs ont constaté qu’on double notre production de nouveaux neurones, dans une partie du cerveau nommée l’hippocampe, pendant une situation d’apprentissage !

Waaw … c’est juste extraordinaire !

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur la Neuroplasticité, je vous conseille le livre de Norman Doidge, les étonnants pouvoirs de transformation du cerveau. Vous y trouverez bien plus de détails, car dans cet article je résume et simplifie afin que les explications soient accessibles à tous.

2. Les Routes Neuronales

Une multiplication de nouvelles connexions (route neuronale) se crée pendant les phases d’apprentissage et de mémorisation.

Et, un tri automatique est effectué, par la suppression des connexions inefficaces ou inutilisées.

Tout ce processus contribue à changer la structure même de notre cerveau et par voie de conséquence c’est ce qui contribue à évoluer ou à régresser dans un domaine.

neuroplasticité plasticité cérébrale

C’est pourquoi, une personne qui a stoppé tout apprentissage, lecture, découverte après avoir quitté l’école a souvent ce sentiment « d’être rouillée » après quelques années. En effet, elle perd sa vivacité d’esprit, une partie de ses connaissances et de ses compétences car les routes neuronales ont été supprimées par son cerveau.

C’est également le cas lorsqu’on ne pratique plus une langue étrangère pendant longtemps, les connexions neuronales sont démantelées et on régresse dans la pratique de cette langue.

Ce qu’il faut retenir

Notre cerveau a la capacité de produire de nouveaux neurones, mais aussi de multiplier ou supprimer les connexions neuronales. Ceci modifie structurellement notre cerveau à chaque instant, en fonction des expériences affectives, cognitives et psychiques que nous vivons.

Et c’est ce que les scientifiques appelle la Neuroplasticité (Neuro vient du mot « neurone » et plasticité car le cerveau change structurellement, il est donc malléable).

LES AVANTAGES DE LA NEUROPLASTICITÉ

  • Comme je l’explique un peu plus haut, le véritable bénéfice de la neuroplasticité est de pouvoir évoluer tout au long de sa vie. L’apprentissage, bien qu’il soit accéléré et facilité durant notre enfance, peut également se faire à tout âge.
  • Un adulte, même s’il a quitté les bancs de l’école depuis bien longtemps, peut encore s’abreuver de nouvelles connaissances, développer de multiples compétences, ou continuer à se perfectionner, et à élargir son champ des possibles. Il peut tout au long de sa vie construire des routes neuronales qui se consolideront avec la répétition pour devenir des autoroutes neuronales, et ceci quel que soit son âge !
  • La capacité que le cerveau détient à supprimer des routes neuronales inefficaces ou inutilisées peut paraître de prima bord comme un inconvénient. Or, c’est clairement un avantage si on sait comment s’en servir.A force de répéter des actions, des pensées et des émotions tous les jours, elles finissent par devenir des habitudes. Le seul problème dans tout ça, c’est qu’on le fait de manière inconsciente et par conséquent on ancre sans même s’en rendre compte de mauvaises habitudes !!!
Se débarrasser des mauvaises habitudes

La majorité de notre temps, on le passe en mode « pilotage automatique » c’est à dire qu’on fait, dit, pense des choses de manière automatique, sans avoir à faire un effort ou à y réfléchir.

Le cerveau fonctionne de cette façon pour économiser son énergie.

Or, la répétition des pensées, émotions, et actions néfastes à notre développement, produisent de mauvaises habitudes bien ancrées car devenues des autoroutes neuronales.

En prenant conscience de la capacité à supprimer ses autoroutes, on peut véritablement chambouler toutes nos habitudes et par voie de conséquence améliorer notre qualité de vie ^^.

Voilà pourquoi je dis qu’il s’agit d’une vraie opportunité !

La fontaine de jouvence, est une véritable arme contre le vieillissement cérébral. Il ne faut pas la sous estimer.Pour activer pleinement cette fontaine il est recommandé de :

– manger équilibré,

– d’abreuver notre soif d’apprendre et de comprendre qui multiplie par deux à trois fois la production de nouveaux neurones,

– faire une activité physique régulièrement.

Tout ceci contribue à lutter contre le vieillissement cérébral car la fontaine coule à flot.

Maintenant que vous savez ce qu’est la neuroplasticité et que vous avez compris les bénéfices que vous pouvez en tirer, il ne vous reste plus qu’à passer à l’action pour que votre vie passe au niveau supérieur !

Prenez Bien Soin de Vous !

#MH

NOTA : Si tu veux aller plus loin et connaître les 5 fondements de base pour un cerveau ÉPANOUI et PERFORMANT : Inscris-toi ici !

Je te les envoie immédiatement après ton inscription ! Tu recevras également des astuces et des conseils pour utiliser au mieux les fonctions de ton cerveau ^^

(11) comments

Add Your Reply